Nos archives web

Docteur honoris causa - Qui a induit en erreur Hery Rajaonarimampianina ?

Publié le vendredi, 17 novembre 2017

Deux mois jour pour jour après le titre de docteur honoris causa remis à Rome au Président de la République malgache Hery Rajaonarimampianina, l’affaire continue de faire parler dans le microcosme politique local. Remis le 17 octobre dernier à l’ambassade de Madagascar  dans la capitale italienne, la valeur de ce titre décerné au numéro Un malgache continue d’être remis en doute par un certain nombre d’observateurs malgaches. A l’instar de l’association Wake Up Madagascar qui s’est notamment posé des questions sur « l’établissement que la communication présidentielle a qualifié ‘d’Université de Milan’ ».  Cette association a ainsi mené ses petites enquêtes.  Des investigations qui ont ainsi mis en relief le fait que l’Université qui a décerné le docteur honoris causa au locataire d’Iavoloha n’était pas la réputée Université de Milan mais l’Université populaire de Milan. 

La Une du 18 novembre 2017

Publié le vendredi, 17 novembre 2017

Tension à Andraharo. 108 employés mécontents se sont hier attroupés à l’entrée de leur lieu de travail pour tenter d’avoir une rencontre avec leur patron. Ceci dans le but de demander des explications sur leur situation, notamment après le congé forcé, exigé par les employeurs de l’entreprise franche où ils travaillent depuis des années. « Mardi dernier en fin d’après-midi, ils nous ont fait part verbalement d’une compression de personnel faute de commandes. Ceci avant de nous imposer des congés illimités depuis le 15 novembre, du moins jusqu’à ce que la lettre déposée auprès de l’Inspection du travail soit validée », témoigne le porte-parole des employés congédiés. Ces derniers s’inquiètent sur leur sort, notamment concernant  le paiement de leur salaire du mois de novembre. « Nos droits de congé pourraient être expirés le temps de cette attente de la validation du licenciement. Les employeurs auraient dû nous avertir et œuvrer dans la sincerité, au lieu de nous faire ce genre de coup bas », se désole une employée, sous contrat depuis 11 ans. 

Après leur courte période de détention provisoire à Antanimora, les 12 Pakistanais incriminés pour séjour irrégulier au pays, mais avec possession de visas de tourisme, vont devoir regagner leur pays ce jour. C’est ce qu’a affirmé la police, hier. Cette dernière a expliqué que chacun d’eux a contacté sa famille au Pakistan qui leur a envoyé le billet retour. Autre mesure de répression, ils sont désormais interdits d’entrée sur le territoire malagasy.  Rappelons que ces individus ont commencé à faire parler d’eux et se faire remarquer dans les rues de la capitale avec leur comportement équivoque. S’ils se disaient donc touristes, ces étrangers, qui ne parlent ni le malagasy, ni le français arpentent les rues d’Analakely, notamment pour vendre des téléphones portables hi-tech.

 

Une semaine à peine après le discours cinglant de l’Archevêque d’Antananarivo, Monseigneur Odon Razanakolona à l’Université Catholique de Madagascar à Ambatoroka, la conférence des Evêques de Madagascar vient de lancer une nouvelle offensive à travers un message destiné à tous les malagasy, et qui date de jeudi dernier. 

Madame, s’il vous plait !

Publié le vendredi, 17 novembre 2017

Lors de la grand’messe du mercredi 15 novembre 2017 à Atsonjombe, la Première Dame de la République, Voahangy Rajaonarimampianina était absente. La « une » du journal du jeudi n’hésitait pas à  qualifier de « snoberie » le comportement. Dans les affiches de « publicité » ou d’encart dans les journaux, il a été bien stipulé, entre autre, « le couple présidentiel » ! Elle avait fait faux bond et laissait seul le Chef de l’Etat pour une attribution, normalement, dévouée à la « Mère de la Nation », assistée par les hauts responsables de l’Education Nationale, du fait qu’il s’agissait de distribuer des fournitures scolaires à certains élèves de la Capitale et environs. Sinon l’inverse, une tâche réservée aux agents du Men honorée par la présence de la première Dame, s’il le faudrait ! Pour sa part, le patron du Men peut, très bien, se faire déléguer aussi par les responsables au niveau des démembrements de l’Etat dans les Régions, les Districts, etc. On n’a jamais vu un Chef d’Etat patronnant la cérémonie de distribution de kits scolaires. Et encore, faire un discours, hautement ou…bassement, politique devant les enfants ! Un geste qui dépasse l’entendement. 

Construction - Du financement à la décoration

Publié le vendredi, 17 novembre 2017

« Tao-trano tsy efan’irery ». Et c’est vrai ! Construire une maison n’est pas chose simple qu’on peut réaliser tout seul.  La construction résulte d’un bon travail d’équipe. De ce fait, si une personne rêve d’avoir son petit nid douillet, il faut qu’il franchisse les étapes une par une. Effectivement, il faut d’abord avoir le  financement nécessaire à la réalisation du grand projet, puis avoir un plan d’ensemble, de ce qu’il pourrait être, peut-être une construction tout en bois ou avec une baie vitrée, des constructions en aluminium ainsi que des escaliers en verre, avant de faire appel au service des professionnels pour transformer le rêve en réalité. Toutefois, pour être vraiment douillette, la maison doit être finement décorée avec des meubles de premier choix. Dans tous les cas, des experts dans ces domaines existent, et ne veulent qu’une chose, rendre possible le rêve de leurs clients. 

L’Association internationale des fédérations d'athlétisme (IAAF) a décidé de réformer son système de qualification pour les Championnats du monde (à Doha en 2019) et les jeux Olympiques (à Tokyo en 2020), en créant des classements mondiaux, sur le modèle de l'ATP et de la WTA en tennis. C'est une petite révolution à laquelle la IAAF  a décidé de procéder. Jusqu'à présent, pour participer aux grands événements, les athlètes devaient réaliser des minima, établis chaque saison par l'IAAF. Désormais,« les classements mondiaux IAAF, qui entreront en vigueur en 2018, vont dicter l'ensemble du système de qualification des compétitions, dont les Mondiaux et les JO », a expliqué le président de l'IAAF, le Britannique Sébastian Coe, cité dans un communiqué de l'instance. Vu l’évolution de la situation au sein de la Confédération Africaine d’Athlétisme (CAA), cinq Régions  de la Confédération Africaine d'Athlétisme (CAA) essayent d'innover son système de compétitions en organisant des compétitions d'une journée. 

Séjour irrégulier à Madagascar - L'Etat joue avec le feu

Publié le jeudi, 16 novembre 2017

L'arrestation de douze ressortissants étrangers aux faciès indiens défraie la chronique.  Ces suspects ont été interpellés  dans le centre ville de la Capitale tananarivienne.  Ils sont entrés dans le pays grâce à un visa touristique et nombre d'entre eux sont restés au pays bien que leur visa soit expiré. 

Ambanja - Recrudescence de vol de vanille immature

Publié le jeudi, 16 novembre 2017

Le vol des gousses de vanille immature reprend de plus belle dans le District d’Ambanja depuis quelque temps. Des vols de vanille verte immature selon nos sources  sont enregistrés dans les Fokontany et Commune rurale suivants : Antsirabe, Ambalahonko, Antsahampano, Mahavelona, Madirofolo, pour ne citer que ceux-là. Les gendarmes font de leur mieux pour lutter contre ces vols et toujours selon nos sources, ils ont déjà mis la main sur  6 présumés auteurs de ceux-ci.

Page 1 sur 392

Fil infos

  • Docteur honoris causa - Qui a induit en erreur Hery Rajaonarimampianina ?
  • Mauvaise gouvernance - Les Evêques dénoncent les mensonges et la démagogie en haut lieu
  • Séjour irrégulier à Madagascar - L'Etat joue avec le feu
  • Ambanja - Recrudescence de vol de vanille immature
  • Affaire « Villa Elisabeth » - Plusieurs individus auditionnés par le Bianco
  • Salon international de l'habitat - Evolution du professionnalisme des acteurs de la construction
  • Antsakabary - L'exaction policière filmée
  • Coliseum Antsonjombe - La Première dame snobe les collégiens
  • Commune urbaine d’Antananarivo - Vivement le contrôle du Bianco et de l’Ige, selon le deuxième adjoint au maire
  • Etablissements scolaires publics - Rajaonarimampianina infantilise le peuple

La Une

Recherche par date

« November 2017 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      

Editorial

  • Madame, s’il vous plait !
    Lors de la grand’messe du mercredi 15 novembre 2017 à Atsonjombe, la Première Dame de la République, Voahangy Rajaonarimampianina était absente. La « une » du journal du jeudi n’hésitait pas à  qualifier de « snoberie » le comportement. Dans les affiches de « publicité » ou d’encart dans les journaux, il a été bien stipulé, entre autre, « le couple présidentiel » ! Elle avait fait faux bond et laissait seul le Chef de l’Etat pour une attribution, normalement, dévouée à la « Mère de la Nation », assistée par les hauts responsables de l’Education Nationale, du fait qu’il s’agissait de distribuer des fournitures scolaires à certains élèves de la Capitale et environs. Sinon l’inverse, une tâche réservée aux agents du Men honorée par la présence de la première Dame, s’il le faudrait ! Pour sa part, le patron du Men peut, très bien, se faire déléguer aussi par les responsables au niveau des démembrements de l’Etat dans les Régions, les…

A bout portant

AutoDiff