Politique

Les Forces de sécurité déploient des dispositifs exceptionnellement costauds pour assurer le déroulement dans le calme et la sérénité de toutes les manifestations rentrant dans la célébration de la fête de l’indépendance. Ainsi se résume l’annonce faite par les hauts responsables militaires pour Antananarivo au cours d’une rencontre avec la presse hier à Ankadilàlana. « Des mesures strictes et fermes sont en place pour nous laisser jouir de toutes les festivités », a lancé d’emblée le Général Njatoarisoa Andrianjanaka, commandant de la Circonscription de la Gendarmerie nationale pour Antananarivo. Les nouveautés technologiques seront mises à contribution pour prévenir et surveiller…
Exactement comme Claudine Razaimamonjy, elle n’occupait aucune position officielle dans les rouages étatiques mais avait exercé une influence très forte sur l’ancienne Présidente sud-coréenne, Park Geun-Hye, dont elle était la confidente. Elle a mis à profit cette situation pour se livrer à des trafics d’influence et à des magouilles de haut vol et ce, pour satisfaire ses intérêts personnels. Elle, c’est Choi Soon-Sil, qui vient d’être condamnée à trois ans de prison pour l’une des nombreuses affaires judiciaires qui lui tombent sur la tête après que sa protectrice de Présidente fut elle-même destituée puis incarcérée, notamment pour corruption et abus…
Diversion et mascarade.  Telles sont les expressions qui peuvent qualifier le dernier fait d’armes du ministère de la Justice hier, dans le cadre de l’affaire Claudine Razaimamonjy. Voulant à tout prix faire taire la polémique concernant la présence physique ou non de la milliardaire à la prison de Manjakandriana, après son transfert depuis Antanimora, le ministère a décidé d’organiser une descente avec les journalistes. Rendez-vous a donc été donné aux membres de la presse à un point situé à Ampasanimalo, hier à 8h du matin.
Verra-t-on la réédition des évènements explosifs comme celui de « Soamahamanina bis » d’ici quelques temps ? Actuellement, les habitants d’Antanimarina, une localité rurale située dans la partie ouest d’Ambatomirahavavy, s’insurgent contre la venue des Chinois dans le secteur. Selon un représentant du « fokonolona » local qui est venu expressément en ville pour faire connaître l’information, le bruit circule que ces derniers vont mettre la main sur des hectares de rizière. La construction de route aurait été évoquée comme motif de ce projet, ce qui provoque un véritable tollé chez les habitants d’Antanimarina.

Code de la communication - Mal conçu, mal voté et mal appliqué

Publié le jeudi, 22 juin 2017
La loi portant Code de la communication médiatisée est une loi mal conçue, mal adoptée et de surcroît mal appliquée.  C’est le constat tiré à partir de l’affaire « Free News » vs Honoré Rakotomanana.

Free News - Deux journalistes convoqués devant la Brigade criminelle

Publié le mercredi, 21 juin 2017
Le Rédacteur en chef et le Directeur de publication du quotidien « Free News » vont comparaître aujourd’hui devant la Brigade criminelle, respectivement dans la matinée et dans le début d’après-midi. Pour l’heure, les raisons de cette convocation restent inconnues. Etant donné les fonctions des personnes convoquées, il ne peut s’agir que d’une affaire concernant un délit de presse.

Fonction parlementaire - Aucun diplôme exigé

Publié le mercredi, 21 juin 2017
Les idioties dont les parlementaires malgaches, les députés en particulier, continuent de faire preuve et réactualisent un questionnement que beaucoup se posent de façon sporadique. Le diplôme universitaire est-il impératif pour être éligible ? Telle a été la question de base débattue lors d’une discussion entre jeunes étudiants lors de la récente journée portes ouvertes du Parlement à Antananarivo.
Page 1 sur 82

Fil infos

  • Sécurisation de la fête de l’indépendance - Des dispositifs exceptionnellement costauds pour Antananarivo
  • Jusqu’où ira la similitude ? - La Claudine R. sud-coréenne écope de 3 ans de prison
  • Visite à la prison de Manjakandriana - Le ministère de la Justice nargue les journalistes
  • Présence chinoise à Ambatomirahavavy - Risque d’un « Soamahamanina » bis
  • Code de la communication - Mal conçu, mal voté et mal appliqué
  • Free News - Deux journalistes convoqués devant la Brigade criminelle
  • Fonction parlementaire - Aucun diplôme exigé
  • Affaire Claudine Razaimamonjy - L’Etat victime de ses propres turpitudes
  • Affaire Alain - Ramaroson L’acharnement persiste
  • Alain Ramaroson - Une lenteur judiciaire voulue

La Une

Editorial

  • Allons-y !
    A la veille du grand jour, le 26 juin, date à laquelle Madagascar recouvra, de nouveau, son indépendance, l’effervescence de la fête bouillonne le pays. En effet, le 26 juin 1960, la Grande île redevient pays souverain après avoir été soumise sous le joug de la colonisation pendant plus de 60 ans. Par l’arrêté du 6 août 1896, avec la bénédiction  de l’Assemblée nationale française, malgré le vote  « Non » des 77 députés, Madagascar devint  colonie française.

A bout portant

BONS PLANS WEEK-END

  •  Vendredi 25 novmebre 2016:

    - Fara kely, Fara Gloum et Mahandry au Piment café

    - Joëlle Claude  : au Cercle-germano malagasy à Analakely

    - "Who's next" au Dome Rta à 17h

    - Journée dédiée à la jeunesse suivi d'un spectacle oratoire le "Cinbé village" et le "zumba coloré" au Village de la Francophonie à Andohatapenaka

    - Grand concert intégrationnel au Village de la Francophonie à 15h suivi d'un défilé de mode et un "Zoma magnifique" avec Mika et Davis à 21h

    Samedi 26 novembre 2016:

    - "Ndao hifety isika jiaby": thème du jour au Village de la Francophonie

    Dimanche 27 novembre 2016:

    - "Ce n'est qu'un au revoir" thème du jour au Village de la Francophonie

    - "Ciné village", finale du tournoi de slam, carnaval de clôture, grand concert de musique classique, récit du mythe d'Ibonia, un chant d'au revoir du village, un jeu de drapeau: "Ce n'est qu'un au revoir mes frères" à 19h au Village de la Francophonie

  • Se surpasser, encore et toujours. Avant de s’envoler pour d’autres cieux, Bodo rendra hommage à ses fans à l’« Akany Nambinitsoa », Talatamaty. Ce sera son dernier cabaret-concert de cette année. Une occasion à ne pas rater pour les amateurs de cette grande dame de la musique malagasy. Le show commencera à partir de 20h.
     
  • Après l’avant-gout de la célébration du 20ème anniversaire du groupe « ‘Zay » qui a eu lieu à l’hôtel Carlton, Anosy, ce dernier revient sur le devant de la scène. Ainsi, le groupe réalisera un autre concert au Palais des sports de Mahamasina ce dimanche après-midi. Durant quelques heures, « ‘Zay » résumera les 20 ans de sa carrière à travers ses titres. Nary et compagnie ressusciteront leurs tubes les plus connus. Outre les musiciens, l’instrument à vent « Anjaniony » bercera le public. Le concert débutera à partir de 15h.
     
  • Une belle ambiance et de la bonne musique attendront les abonnés de l’Amitié Fandian à Ankadindramamy à partir de 21h. Mahery, Nini (Kiaka), Poun ou encore Green Banane animeront la soirée « after work » de cet endroit qui est devenu, à chaque fin de week-end, le lieu de rendez-vous incontournable pour certaines familles et des amis. Le répertoire sera composé des succès de ces artistes, en plus des duos et trios exceptionnels. 

  •  Des artistes véhiculant des styles de musique différents se réuniront au Pk 0 Soarano. La musique traditionnelle, celle urbaine et la musique des hauts-plateaux berceront les cœurs des  abonnés de cet endroit dans une soirée dénommée « Cabaret in Tanà ». Ry kala vazo, Jimmy Harison, Tana Group et Tovo J’hay partageront la scène pour assurer une ambiance parfaite.
  • Dans le cadre du festival « Madajazzcar », un cabaret avec Mampionona quintet, Hakon Storm, Mathisen feat Lova Bil, @ Tonny Mahefa Razafiarison & Volahasiniaina Linda aura lieu à l’hotel du Louvre, Antaninarenina à partir de 19h 30.
     
     
AutoDiff