Société

Epidémie de peste - Des journalistes non épargnés

Publié le dimanche, 15 octobre 2017
Après les médecins traitants, les gens de la presse. L’épidémie de peste n’épargne personne, surtout ceux qui travaillent ou sont en contact avec les victimes. En fin de la semaine dernière, une journaliste d’un organe de presse de la Capitale a été affectée par la peste pulmonaire, sans vraiment le savoir. En fait, la victime ne présentait pas les symptômes de cette maladie, dont la fatigue et du sang dans les crachats. Elle se portait bien malgré un certain malaise. Il a fallu qu’elle consulte un médecin et fasse le test de diagnostic rapide, dont le résultat s’avère positif, pour…

Kidnapping - Nahid Meralli Ballou libéré

Publié le dimanche, 15 octobre 2017
Enlevé le soir du 6 octobre au volant de sa voiture tout près de son domicile à Ivandry, l’homme d’affaires français d’origine indo-pakistanaise Nahid Meralli Ballou (28 ans), aurait été relâché par ses ravisseurs. Comme l’information n’a pas encore été officiellement confirmée, la victime aurait retrouvé la liberté le week-end dernier.  Depuis le début de cette affaire, les sources d’information sur ce kidnapping, l’énième du genre, ont été quasiment inconnues et les observateurs n’ont aucune idée à propos des démarches prises par les proches de la victime pour arriver à un tel dénouement.
Changement de stratégie. « Si quelqu’un est malade de  la peste chez vous, il faut le garder à la maison et appeler immédiatement la ligne verte 910 pour prévenir les agents de santé ». Ce Sms émanant du ministère de la Santé publique (Msp), envoyé depuis hier, a surpris les citadins. Une semaine avant pourtant, le message du ministère a encouragé les habitants, ayant des symptômes comme de la fièvre, des toux avec des crachats tachés de sang, etc., de consulter immédiatement les centres de santé.

Meurtre à Ambohitrarahaba - 4 personnes placées sous MD à Antanimora

Publié le vendredi, 13 octobre 2017
Hier, au bout de longues heures d’audition des 6 personnes impliquées dans le meurtre atroce du jeune Hesny Razafindrazaka mardi à Ambohitrarahaba, auprès du juge d’instruction, le verdict était tombé.  4 d’entre elles furent placées en détention provisoire à la maison centrale d’Antanimora.  Il s’agit notamment des deux présumés auteurs directs de l’assassinat à savoir le jeune de 13 ans et  une jeune fille de 15 ans mais aussi le père de cette dernière. 
Plusieurs heures après l’horrible assassinat d’Hesny Mattis Razafindrazaka, ce garçon de 12 ans mardi matin à Ambohitrarahaba, la présumée initiatrice, une domestique encore mineure, a été appréhendée hier. Trois de ses complices ont subi également le même sort et sont en garde à vue, avec la domestique, depuis hier à la Gendarmerie d’Ankadikely Ilafy. Les recherches effectuées par les limiers de la Gendarmerie s’avèrent ainsi fructueuses. Avec les adolescents, 15 ans et 13 ans,  qui ont avoué avoir commis le crime, 6 personnes trempées dans cette affaire, qui a provoqué l’émoi de la population capitale, sont coincées. Aucune information ne…

Commune Ivato - « Quand la gestion financière va, tout va !

Publié le jeudi, 12 octobre 2017
Commune pilote. Ce statut octroyé par les observateurs à la Commune Ivato fait la fierté des administrés et des administrateurs. Le maire de cette commune  abritant l’aéroport international d’Ivato, des nombreuses sociétés d’envergure ainsi que des camps militaires est le premier à afficher  sans modération cette fierté. D’ailleurs Penjy Andrianarisoa, puisque c’est lui le premier magistrat de la ville, ne le cache pas. Ce journaliste élu à la tête de la mairie en 2015 ne tarit pas d’éloges envers ses collaborateurs  qui font fonctionner avec lui quotidiennement la machine  de la commune.

Peste aux Seychelles - Plus de 300 personnes sous surveillance

Publié le mercredi, 11 octobre 2017
La peste débarque aux Seychelles. Un malade de la peste était à bord du dernier vol de l'Air Seychelles en provenance de Madagascar vendredi dernier, selon la presse seychelloise. Or, le soir de son arrivée dans cette île, il s'est rendu à une fête accueillant de nombreux invités. Pourtant, ce cas de peste pulmonaire n'a été identifié qu'après avoir envoyé le résultat du test effectué à l'Institut Pasteur à Paris, mardi.
Page 1 sur 136

Fil infos

  • Professeur Zafy Albert - Un dernier « Mada Raid » vers le Nord
  • Régime Rajaonarimampianina - Fierté dans la médiocrité
  • Madagascar en deuil - Le Père de la démocratie tire sa révérence
  • Air Madagascar - Besoa Razafimaharo, nouveau Dg
  • Conseiller du Président de la République - Un parc automobile luxueux et coûteux
  • Lutte contre la peste - La Première Dame s'approprie les dons onusiens
  • Peste à Antananarivo - Vingt morts en un mois
  • Victime d'un Avc - Albert Zafy dans un état comateux
  • Epidémie de peste - Où sont-elles, que font-elles ?
  • Ambohitrarahaba - Une fillette retrouvée avec les yeux de son frère assassiné

La Une

Editorial

  • Orpheline
    Zafy Albert, celui qui fut pris pour le « chantre » de la démocratie, disparait à l’âge de 90 ans. La démocratie perd l’un de ses plus grands défenseurs, sinon son père. Avec lui disparait, aussi, la vertu de l’humilité et de la probité. Propulsé au sommet de l’Etat des suites des contestations populaires au début des années 90 mettant fin au long règne de l’Amiral rouge Didier Ratsiraka, le Professeur Zafy Albert inaugura un nouveau style de gouvernance. Président de la Haute Autorité de l’Etat, HAE, il assuma la fonction de Chef de l’Etat, en tandem avec un certain Guy Willy Razanamasy à la Primature, et ce, grâce à la « Convention de Panorama » en 1991.  Mais, le « couple » ne devrait pas durer assez longtemps ! L’élection présidentielle de 1993, tout juste après un Référendum constitutionnel, devra le confirmer au poste de premier Président de la Troisième République. 

A bout portant

BONS PLANS WEEK-END

  •  Vendredi 25 novmebre 2016:

    - Fara kely, Fara Gloum et Mahandry au Piment café

    - Joëlle Claude  : au Cercle-germano malagasy à Analakely

    - "Who's next" au Dome Rta à 17h

    - Journée dédiée à la jeunesse suivi d'un spectacle oratoire le "Cinbé village" et le "zumba coloré" au Village de la Francophonie à Andohatapenaka

    - Grand concert intégrationnel au Village de la Francophonie à 15h suivi d'un défilé de mode et un "Zoma magnifique" avec Mika et Davis à 21h

    Samedi 26 novembre 2016:

    - "Ndao hifety isika jiaby": thème du jour au Village de la Francophonie

    Dimanche 27 novembre 2016:

    - "Ce n'est qu'un au revoir" thème du jour au Village de la Francophonie

    - "Ciné village", finale du tournoi de slam, carnaval de clôture, grand concert de musique classique, récit du mythe d'Ibonia, un chant d'au revoir du village, un jeu de drapeau: "Ce n'est qu'un au revoir mes frères" à 19h au Village de la Francophonie

  • Se surpasser, encore et toujours. Avant de s’envoler pour d’autres cieux, Bodo rendra hommage à ses fans à l’« Akany Nambinitsoa », Talatamaty. Ce sera son dernier cabaret-concert de cette année. Une occasion à ne pas rater pour les amateurs de cette grande dame de la musique malagasy. Le show commencera à partir de 20h.
     
  • Après l’avant-gout de la célébration du 20ème anniversaire du groupe « ‘Zay » qui a eu lieu à l’hôtel Carlton, Anosy, ce dernier revient sur le devant de la scène. Ainsi, le groupe réalisera un autre concert au Palais des sports de Mahamasina ce dimanche après-midi. Durant quelques heures, « ‘Zay » résumera les 20 ans de sa carrière à travers ses titres. Nary et compagnie ressusciteront leurs tubes les plus connus. Outre les musiciens, l’instrument à vent « Anjaniony » bercera le public. Le concert débutera à partir de 15h.
     
  • Une belle ambiance et de la bonne musique attendront les abonnés de l’Amitié Fandian à Ankadindramamy à partir de 21h. Mahery, Nini (Kiaka), Poun ou encore Green Banane animeront la soirée « after work » de cet endroit qui est devenu, à chaque fin de week-end, le lieu de rendez-vous incontournable pour certaines familles et des amis. Le répertoire sera composé des succès de ces artistes, en plus des duos et trios exceptionnels. 

  •  Des artistes véhiculant des styles de musique différents se réuniront au Pk 0 Soarano. La musique traditionnelle, celle urbaine et la musique des hauts-plateaux berceront les cœurs des  abonnés de cet endroit dans une soirée dénommée « Cabaret in Tanà ». Ry kala vazo, Jimmy Harison, Tana Group et Tovo J’hay partageront la scène pour assurer une ambiance parfaite.
  • Dans le cadre du festival « Madajazzcar », un cabaret avec Mampionona quintet, Hakon Storm, Mathisen feat Lova Bil, @ Tonny Mahefa Razafiarison & Volahasiniaina Linda aura lieu à l’hotel du Louvre, Antaninarenina à partir de 19h 30.
     
     
AutoDiff