Société

Les Tananariviens consomment quotidiennement 300 à 400 têtes de zébu. Pourtant, l'approvisionnement ne cesse de diminuer, de même que la qualité des produits. Les éleveurs ne sont plus capables de combler le marché local à cause de l'insécurité qui règne dans le pays, ainsi que du manque de confiance entre les fournisseurs et les revendeurs. Pour tenter de résoudre ces problèmes, la coopérative « Madaomby » a organisé vendredi dernier une réunion avec les bouchers de la Capitale. L'amélioration des transactions, du prix et des méthodes de travail entre les fournisseurs et les revendeurs était au centre de la discussion.…

Crash d'un avion - Aucun survivant sur les cinq passagers à bord

Publié le lundi, 18 juin 2018
Un avion a fait un crash au cours de la matinée d'hier dans une rizière située dans la localité d'Ampandrilaza, Commune d'Ampangabe à Ambohitrimanjaka, soit à quelques kilomètres de vol d'oiseau de l'aéroport international d'Ivato. Les 5 personnes qui se trouvaient à bord de l'appareil, un Piper Navajo PA 31-310, un bimoteur appartenant à la compagnie Madagascar Trans Air (MTA), n'ont pas survécu à cet accident aérien, l'un des crashes les plus meurtriers qui se sont produits ces dernières années à Madagascar. Parmi les victimes, il y avait 4 pilotes dont un instructeur, un Général retraité ainsi qu'un adolescent, l'enfant…
La réalité politique et sociale à Madagascar amène sa population à réagir. Outre les  manifestations qui se déroulent à la place du 13 Mai et au sein des établissements publics, un mouvement des membres du Syndicat des enseignants-chercheurs de l’enseignement supérieur (SECES) section Antananarivo et des étudiants de l’université d’Antananarivo s’annonce. Suite à l’assemblée générale de ces syndicalistes qui s’est tenue hier, ils ont décidé qu’un sit-in va avoir lieu à partir du 28 juin à l’esplanade d’Ankatso. « Les syndicalistes feront des annonces importantes pour ce premier jour de grève, à l’issue duquel la suite de leur programme sera déterminée.…
Trois noms à savoir l’écrivain Lucien Xavier Michel Andrianarahinjaka, l’ancien Président de la République Zafy Albert et le docteur Jules Ravony ont été proposés lors d’une assemblée générale pour porter le nom de la 14e promotion du Centre d’études diplomatiques et stratégiques (CEDS). Avec sa qualité de diplomate, Docteur Jules Ravony a fait l’unanimité auprès de 59 élèves dont 27 femmes de cette école. Particulièrement, ce médecin, ex-président de l’Assemblée nationale et du sénat et ancien ambassadeur de Madagascar, s’est distingué par son cursus professionnel. 

Association des natifs de Bongolava - Une concertation en vue

Publié le dimanche, 17 juin 2018
Dans le cadre du redressement du pays, les natifs de la Région de Bongolava se mobilisent pour apporter un changement dans leur zone. Pour ce faire, ils organiseront le 30 juin prochain une concertation. A cette occasion, les organisateurs font appel à toute personne native de Tsiroanomandidy et de Fenoarivobe œuvrant dans le secteur agricole, la pêche et le transport à prendre part dans ce projet. Les fonctionnaires et les employés issus du secteur privé, les représentants de l’Etat, les églises ainsi que les simples citoyens peuvent également contribuer à cette rencontre en vue d’apporter leurs avis et recommandations importantes.…
A nouveau, la portion de route passant à Ampasimadinika, District de Brickaville, a été le théâtre d'un drame routier, tôt hier matin. Deux poids-lourds, notamment des semi-remorques étaient entrés en collision frontale sur une voie en pente et pleine de lacets. Les deux chauffeurs ont perdu la vie dans cet accident, tandis qu'au moins 4 autres personnes qui se trouvaient dans les mastodontes, furent grièvement blessées. Le choc fut apocalyptique, du moins selon tous ceux qui ont assisté à la scène.

Kidnapping de « Karàna » - Les confidences d’une victime

Publié le vendredi, 15 juin 2018
C’était un lundi Matin. Kessaria Houssenaly était sur le point de rejoindre son bureau, du côté de Toamasina, quand des hommes armés ont essayé de le kidnapper. La tentative a pourtant échoué suite à la résistance de la victime, quoi que celle-ci ait fini par des blessures et un traumatisme. Trois années plus tard, la victime se porte mieux et a décidé de foncer dans l’humanitaire.
Page 1 sur 188

Fil infos

  • Contre une présidentielle anticipée - Le HVM et ses sbires divaguent
  • Venue du Pape à Madagascar - « Je ne peux pas promettre à 100 % », dixit le Cardinal Tsarahazana
  • Andry Rajoelina - « La nomination des ministres autres que MAPAR et TIM était à notre insu »
  • Choix de ministres HVM indésirables - Peaux de banane de Rajaonarimampianina contre Ntsay Christian
  • Sortie de crise - Les sans-grades se ridiculisent
  • Quatrième République - Les artisans de la descente aux enfers du régime
  • Vie de parti politique - La famille « recomposée » du HVM s'entretue
  • Le contexte politique vu par Jeune Afrique - Madagascar : un parfum de fin de règne pour Rajaonarimampianina
  • Premier ministre Christian Ntsay « Il faut laisser le gouvernement travailler »
  • Non à Riana Andriamandavy VII - Forte mobilisation des journalistes

La Une

Editorial

  • L’épreuve du feu
    Un premier et le plus grand test de grandeur nature attend le Gouvernement Ntsay. Supposé être né d’un accord politique entre les grandes formations politiques, principalement le MAPAR, le TIM et le HVM, le nouveau Cabinet subit un examen crucial et complexe qu’il faille réussir. Tel un prévenu qui, au cours d’une épreuve, doit porter une barre rouge de feu et réussir à traverser un obstacle avec, et cela, sans se faire brûler, le nouveau Premier ministre est soumis à un test très  délicat : parvenir à publier dans les heures sinon les jours qui viennent du calendrier de l’élection présidentielle anticipée ! Un test éprouvant et très dur, cependant le salut de la Nation passe obligatoirement par-là !  Ntsay fait face à deux blocs naturellement ou  foncièrement inconciliables, contradictoires.

A bout portant

AutoDiff