Culture

Internet va mal...plus particulièrement la plateforme de Google le plus utilisé au monde à savoir Youtube, qui est un site web d’hébergement sur lequel les utilisateurs peuvent envoyer, évaluer, regarder, commenter et partager des vidéos. Mardi dernier, le service de diffusion de vidéo-clips en ligne, Vevo, confirme que son compte Youtube a été victime d’une cyberattaque. Le clip de Luis Fonsi et Daddy Yankee « Despacito » dépassait les 5 milliards de vue sur Youtube a disparu quelques heures de la plateforme en ligne. Il n’en fallait pas plus pour en énerver certains.
Une grande figure de la musique locale vient de nous quitter à l'âge de 71 ans. Il s'agit de Rasoloharilala Sahondrarisoa Clarisse, un membre fondateur du groupe Ny Voanio. Elle était une personne très appréciée dans le monde de la culture et de la musique en particulier. Selon l'explication de la famille, elle a trouvé la mort à l'Hopitaly Be à Toamasina après avoir combattu la maladie depuis quelque temps. « Elle avait toujours un problème de respiration. Après avoir fait une crise, elle a été transportée à l'hôpital.
Une formation toujours aussi appréciée même par la nouvelle génération de mélomane, Poetic Lover venant de signer son grand retour donnera un grand concert à Madagascar. L'annonce a été effectuée sur les réseaux sociaux, notamment sur la page officielle de Kanto & Kintana Madagascar, organisateur de l'événement montrant une magnifique affiche avec une belle photo des membres ainsi que le lieu et la date du concert.
Show ! C’est ce qui décrit le mieux le premier concert dans le District de Tsiroanomandidy. « Vaky sehatra 2018 » organisé par l’Ong Fami a mis à l’affiche, hier, au kianja Bika (Bongolava ivon-toerana koltoraly sy aram-panatanjahantena) Amparihikambana Tsiroanomandidy, deux artistes bien connus du grand public, Mems Akademia et Barinjaka. Un concert ponctuel avec un public de tous âges venu à l’heure pour ne rien rater du spectacle, on peut dire que c’était un réel succès pour un show en début de ce mois d’avril.
Les établissements de nuit, notamment les karaokés, bars, restaurants festifs confondus, boîtes de nuit ou encore cabarets se multiplient dans la Capitale. Cela n'empêche que des activités fantômes et illégales se forment et détruisent la clientèle des autres établissements légaux et réglementaires. Cela se confirme après les études faites par la direction de la mobilisation des ressources (Dmr) puisqu'apparemment, seulement 60% des endroits, exerçant ces sortes d'activités de nuit ou similaires ne sont pas clandestins.
L'aventure continue pour le concours de beauté Miss et Mister Malagasy. Après avoir couronné les vainqueurs de l'édition 2018 sur le magnifique podium de l'un des plus grands et luxueux bateaux naviguant sur la Seine, le comité d'organisation du concours annonce déjà le début de l'aventure pour 2018 afin d'élire la Miss et le Mister Malagasy 2019.

" Diavola " - Le 2ème album de Toko Telo, sans Régis Gizavo

Publié le mardi, 27 mars 2018
Voilà quelques mois que Régis Gizavo nous a quittés mais la mélodie de son accordéon reste gravée dans le cœur des mélomanes. Membre de plusieurs formations notamment Toko Telo, avec Monica Njava et D'Gary, il était en quelque sorte le pilier de chaque groupe dont il faisait partie. Non pas parce qu'il est connu internationalement, mais par le plus qu'il apporte à l'alliance notamment sa maturité, sa créativité et ses sonorités. Toko Telo est donc orphelin d'un grand musicien.
Page 1 sur 46

Fil infos

  • Compte rendu à l’Hôtel de Ville - Les députés du Tim et du Mapar rassurent
  • Départ inopiné du pays - Rajaonarimampianina aurait-il « lâché » ses partisans
  • Conjoncture politique - Les épouses de gendarmes supplient leurs maris !
  • Lois électorales et dérives démocratiques - Les députés opposants s'en remettent à la Communauté internationale
  • Hery Rajaonarimampianina - Départ en catimini à l'extérieur ?
  • Menaces contre des députés Tim-Mapar - Plainte de réserve contre le préfet et des gros bras
  • Syndicat des artistes - Halte aux abus des autorités !
  • Privation de discours à Vohipeno - La colère très mal placée de Hery Rajaonarimampianina
  • Déplacements de Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina - Le régime aux abois
  • Manifestations publiques interdites - Les catholiques font de la résistance

La Une

Editorial

  • Bataille rangée
    Guerre déclarée. L’escalade de provocations, déclenchée initialement par les maîtres du régime, propulse inexorablement le pays vers la logique de confrontation. Une guerre déclarée dont personne ne sait quel en est la véritable raison. Des troubles inutiles et incompris sciemment fomentés un peu partout.  En face, l’opinion publique, des acteurs pertinents de la société civile, les leaders des formations politiques principalement de l’opposition et même les prélats des Eglises, à l’instar de l’Eglise catholique apostolique romaine (ECAR) ou ceux des Eglises non affiliées au FFKM ne restent pas insensibles. Ils réagissent chacun dans leur propre camp. En fait, ils ne veulent pas rester indifférents et sont déterminés à manifester leur rejet aux dérives dictatoriales, répétées, de ces détenteurs de l’autorité d’Etat. Des tirs croisés, apparemment percutants, atteignent de plein fouet le centre de gravité du pouvoir. Ainsi, le régime doit faire face à une bataille rangée sur plusieurs fronts.Les catholiques, très…

A bout portant

AutoDiff