Culture

Nosy Be - Dernière ligne droite pour le festival Donia

Publié le mardi, 25 septembre 2018
L’événement musico-culturel majeur se tenant chaque année à Nosy Be Hell-Ville démarrera en trombe ce mercredi 26 septembre. Le comité du festival l’a annoncé officiellement durant une conférence de presse. Ceci suite à beaucoup de doutes comme quoi la manifestation n’aura pas lieu après son report de presque de  quatre mois. A rappeler que bon nombre de personnes intéressées par ce festival, notamment les Nosybéens ont demandé à l’organisateur de surseoir l’événement à la date habituelle, c’est-à-dire pendant la semaine de la Pentecôte,  afin d’éviter un Donia en plein Ramadan. Le cofestin ne pouvait donc qu’adhérer à leur sollicitation. Les…

Festival Sobahya - Réussite de la quatorzième édition

Publié le mardi, 07 août 2018
Une réussite. C’est ce que l’on peut dire du festival Sobahya qui a eu lieu la semaine dernière à Katsepy. L’ouverture officielle samedi, a vu la présence d’un aréopage de personnalités aussi bien civiles que militaires. De plus, une délégation de l’Inner Wheel Virmont –Belgique est venue assister et participer à la festivité. L’ancien sénateur et non moins académicien Soudjay Bachir Adehame est à l’origine du festival Sobahya, du nom de ce morceau tissu porté pas les rois, la famille royale ou encore pour les grandes occasions. « Cesaire Rabenoro alors président de l’académie malagasy m’a suggéré de faire connaitre…
Chose promise, chose due... l'événement « Glita be » tant attendu par les amateurs de musique folk malagasy, organisé par Gasy'Events a tenu toutes ses promesses. Le temps d'un après-midi, hier au Palais des sports Mahamasina, le public a pu revivre, en compagnie des artistes les beaux moments passés au « Tamboho » que certaines personnes avaient eu l'occasion de passer. Chansons nostalgiques certes mais jouées avec un groupe d'artistes issus d'une génération différente.
Les amoureux de six cordes et de la musique à la sauce « Gasigasy » seront de nouveau ravis. Le concept « Glita be » est de retour avec sa 8ème édition qui promet toujours d’être exceptionnelle et ennivrante avec la même formule mais certainement avec d’autres chansons dans le répertoire. La guitare sera ainsi à l’honneur et le Palais des sports sera, le temps d’un après-midi le « Tamboho » sur lequel inconditionnels et artistes joueront les incontournables morceaux joués depuis toujours avec cet instrument.

« Star tour Tamatave » - Succès pour la grande première

Publié le dimanche, 29 juillet 2018
Bien que la météo ait menacé la festivité, et qu'il pleuvait la veille du grand jour,   la grande première de la Star tour dans la ville économique de Madagascar s'était finalement bien passée. Deux jours de vraie fête, la population locale ainsi que les vacanciers venus nombreux pour assister à la manifestation ont tous eu leur part de gâteau. Des activités taillées sur mesure, des jeux pour tout un chacun, des boissons et des trucs à grignoter à ne plus en finir...la fête s'est résumée à un grand succès. Toute l'équipe était réunie pour que tout le monde  passe un…

Nosy Be - 5e bougie pour Somaroho, 15e pour le groupe Wawa

Publié le mercredi, 25 juillet 2018
Un grand rendez-vous culturel ayant plusieurs objectifs dont la promotion des jeunes talents mais aussi du tourisme à Madagascar, le festival Somaroho Nosy Be arrive déjà cette année à sa 5e édition. Une célébration spéciale puisqu'elle coïncide justement avec le  15e anniversaire du groupe Wawa qui est à la base le fondateur de cette grande manifestation  devenue internationale. En effet, ceux qui ont toujours suivi de près l'événement connaîtront qu'au début, Somaroho n'était que la  célébration de l'anniversaire de Wawa pendant laquelle de grands concerts sont organisés à Nosy Be.
Le cinéma, tout comme la musique est le moyen de communication le plus utilisé et efficace pour transmettre des messages ou illustrer la réalité dans la vie d’une société. Certes, nombreux sont les films qui adoptent déjà cette manière d’enrichir les scénarios par le quotidien de la population, mais peu de réalisateurs osent vraiment exposer les « mélis-mélos » dans le pays ni encore exposer les sources des problèmes et enfin proposer des solutions ou encore apporter des initiations au développement. Parmi ces films qui racontent l’histoire du pays figure « Tsy ny vary no very fa i Madagasikara », une œuvre produite par…
Page 1 sur 37

Fil infos

  • Lalao Ravalomanana à la tête de la mairie - La plus grosse déception des Tananariviens
  • Laniera Ivato - Un Indopakistanais dépossède 950 Malagasy de leurs biens
  • Prétendu « achat de voix » pendant la propagande - Un candidat répond aux observateurs européens
  • Visite de Ravalomanana aux Barea - Une offense au football malagasy
  • Fianarantsoa I, Mananjary … - Des preuves flagrantes de manipulation de voix
  • Insécurité urbaine - Nassir de Conforama kidnappé
  • Anomalies électorales - Le camp Rajoelina saisira la HCC
  • Trafic à la douane - Mbola Rajaonah interdit de sortie du territoire
  • Représentant auprès de la CENI - Le camp Rajoelina plie bagage
  • Haingo Rasolofonjoa - « Il faut préserver avant tout la paix sociale dans ce contexte difficile »

Editorial

  • Attention !!
    Ressaisissons-nous tous ! Le pays glisse sans crier gare vers l'imparable. Tous les indicateurs broient du noir sinon voient rouge. La publication des résultats provisoires au niveau de la CENI nous plonge dans un état d'urgence voire critique. L'Instance d'Alarobia persiste à afficher des chiffres non seulement erronés mais aussi porteurs d'anomalies flagrantes. De l'autre côté, la population vit dans des conditions inacceptables que l'on a tendance à ignorer. On dirait qu'on profite bien du cafouillage qui prévaut pour tordre le cou au bas-peuple.

A bout portant

AutoDiff