Economie

Dans son rapport  « Perspectives économiques en Afrique 2018 », la Banque africaine de développement (Bad) a mis l’accent sur le fait que les principaux risques pesant sur les perspectives économiques de la Grande île sont les chocs extérieurs.  En effet, le pays étant un importateur de produits pétroliers, la hausse de prix du pétrole sur le marché international constitue un rempart important pour sa croissance économique. Ledit rapport met également en exergue la vulnérabilité de Madagascar face à la baisse du cours des matières premières. Et ce parce que l’économie nationale dépend aussi des exportations de produits miniers et agricoles, lesquels constituent…
L’Agence française de développement (Afd) octroie 24 milliards d’ariary à Madagascar afin de soutenir ses efforts dans la mise en œuvre du projet « Kobaby ». Actuellement, la biodiversité de la Grande île subit une réelle pression de la population locale, étant donné que cette dernière ne dispose pas de sources de revenus convenables pour subvenir à ses besoins. Par manque de travail mais également par manque de connaissances, les habitants finissent ainsi par exploiter illicitement les aires protégées pour survivre, entraînant ainsi la destruction de l’environnement et le changement climatique. C’est pour y remédier que le projet  « Kobaby » (qui veut dire  « prendre…

Les utilisateurs plébicitent Openflex

Publié le mercredi, 17 janvier 2018
Depuis leur commercialisation, les logiciels d'Openflex connaissent une forte croissance dans le pays. Outre les performances techniques de ses équipes de développeurs, la progression d'Openflex dans le marché des entreprises repose en grande partie sur les bénéfices constatés par les utilisateurs. C'est le cas de Mme Sarah qui gère deux stations service de la Jovena. Au départ, elle souhaitait se « faciliter la vie pour la gestion de ses deux entités ». Aujourd’hui, elle utilise Openflex pour gérer les pompes, les ventes des bouteilles de gaz, des lubrifiants et des produits de ses deux boutiques. 

Consommation - Les gargotiers en difficulté

Publié le lundi, 15 janvier 2018
Les séquelles après le passage du cyclone Ava demeurent. Avec la montée en flèche du prix des produits alimentaires, et particulièrement les légumes, les gargotiers ont du mal à tenir leur tête hors de l’eau. Effectivement, ils doivent jongler entre l’augmentation des prix, le pouvoir d’achat des consommateurs, sans parler de leurs bénéfices qui diminuent de plus en plus. Aujourd’hui, ces acteurs de la restauration se retrouvent ainsi en pleine difficulté.  « Le mauvais état des réseaux routiers reliant Antananarivo et les autres Régions est une vraie plaie pour nous », affirme Luc, un gargotier de la Capitale, opérant du…

Vente de produits de marque - Un marché en pleine expansion

Publié le lundi, 15 janvier 2018
En vogue. La vente de produits de luxe connaît actuellement un succès fulgurant à Madagascar. En effet, de nombreuses boutiques proposent sur le marché local des articles de marque, lesquels bénéficient d’une renommée internationale. Qu’il s’agisse de prêt-à-porter, de parfumerie, d’horlogerie, de joaillerie, de chaussures ou encore de produits esthétiques, tout y est. Les amateurs de produits de marque ont ainsi l’embarras du choix, il ne reste plus qu’à bien faire la distinction entre les produits authentiques et les faux.

Tic et télécommunications - Les chaînes payantes ont la cote 

Publié le dimanche, 14 janvier 2018
En pleine expansion. Aujourd’hui, la télévision est devenue un moyen de divertissement indispensable. Et les ménages malagasy investissent de plus en plus dans les chaînes payantes. Ce choix est particulièrement justifié par la panoplie d’offres mises à la disposition de la clientèle. « J’ai choisi de m’abonner aux chaînes payantes parce que je trouve qu’elles me permettent de mieux s’ouvrir au monde, de faire de nouvelles découvertes avec les différents documentaires et de me divertir avec les différents clips vidéo, les séries ainsi que les films », témoigne Adrien Rasolojatovo, un jeune comptable. Actuellement, les maisons malagasy sont de plus…

Transport - La Rn7 et la Rn34 posent toujours problème

Publié le dimanche, 14 janvier 2018
Fin du calvaire pour certains. Plusieurs voies de communication terrestre reliant Antananarivo et le Sud de Madagascar sont maintenant opérationnelles. Le pont Bailey de Vohiposa (situé sur la Rn7)  étant installé, les transporteurs assurant la liaison entre la Capitale et Fianarantsoa peuvent d’ores et déjà reprendre leurs activités. Tous les types de véhicule peuvent d’ailleurs traverser ledit pont. Du côté de Ranomafana, les routes coupées ont été réhabilitées, ce qui fait que les transporteurs opérant dans cette Région peuvent se lancer sur la Rn25 sans avoir peur de faire face à un quelconque transbordement.
Page 1 sur 99

Fil infos

  • Taux de pauvreté en baisse - Un ministre paie 9 000 euros pour ses gardes du corps
  • Appel aux services d’Houcine Arfa - Le Président humilie les galonnés malgaches
  • Corruption de haut niveau - Un ex-maire roumain en fuite demande l’asile politique à Madagascar
  • Affaire Houcine Arfa - Trois tentatives de corruption de la Procureure de la République
  • Visas aux frontières - Levée de boucliers contre Ametis
  • Affaire Houcine Arfa - Les pénitentiaires demandent la libération de leurs pairs
  • Insécurité - Le propriétaire de « Kalidas » kidnappé en plein jour !
  • Décès de Léon Rajaobelina - La Présidence humiliée !
  • Présidence de la République La crise de confiance étalée au grand jour
  • Affaire Houcine Arfa - « Que le Bianco se saisisse des dénonciations ! »

La Une

Editorial

  • « Far West » 
    « Far West », littéralement « Ouest lointain », une riche et étonnante épopée relatant les fantastiques aventures des pionniers américains. En partant de l’Est en direction de l’Ouest, ils parvenaient à atteindre, au risque de leur vie, les côtes occidentales, celles de la Californie d’aujourd’hui. Une étape importante de l’Histoire des Etats-Unis se cadrant chronologiquement dans le XIXème siècle américain. Une période idyllique où les réalisateurs américains de cinémas n’ont pas raté de se faire des fortunes avec les célèbres films « Western » (Vers l’ouest). Les « shérifs », les représentants de la loi dans leurs localités avaient dû affronter, quotidiennement, les méfaits des « desperados » en provenance du pays voisin (Mexique) qui semaient la terreur. Ces « sans foi ni loi » pénétrèrent à l’intérieur des Etats du Texas, du Nouveau-Mexique ou de la Californie et agissaient en véritables maîtres.

A bout portant

AutoDiff