Editorial

Rapprochement inédit

Publié le jeudi, 12 décembre 2019
Des fois, par le hasard de circonstance, le calendrier arrange bien les choses. Les antipodes se rapprochent. Les idées se conjuguent. Bref, les forces s’unissent. Les assises de consultation  nationale relative aux Iles malagasy (Iles Eparses) du lundi 9 et du mardi 10 se sont terminées hier avec la remise en mains propres au Chef de l’Etat Rajoelina des résolutions. Tous les observateurs y compris l’ensemble des participants ont d’un commun accord affirmé que l’objectif mis en avant est atteint. Le Gouvernement a gagné son pari et le Président de la République  a réussi à fédérer les Malagasy, du moins…

Non-évènement !

Publié le mercredi, 11 décembre 2019
Deux rigolos du microcosme politique local se rencontrent quelque part sous d’autres cieux. Deux personnages du genre énergumène ayant quelques points en commun trament ailleurs sous prétexte, dit-on, de dénoncer des fraudes électorales. Ils sont tous deux d’anciens Chefs d’Etat, et d’un. Ils ont fini chacun leur mandat en queue de poisson. En bref, des « indésirables » dans leur propre pays. De connivence avec quelques individus de la même « espèce », ils fomentent la pagaille ailleurs pour déstabiliser voire même renverser le régime en place. En réalité, leur manigance ne rime à rien. Etant des rejetés sinon des recalés pas plus lourds…

Le tour est-il joué ?

Publié le mardi, 10 décembre 2019
Les dés sont-ils jetés ? Une interrogation qui tombe à point nommé. La CENI proclama à son siège à Alarobia les résultats provisoires des élections communales et municipales du 27 novembre 2019 de l'ancienne province d'Antananarivo. Sur le plan général, l'avance des candidats IRD/IRK ne fait aucun doute. A Antananarivo, Naina Andriantsitohaina domine nettement. Les chiffres parlent d'eux-mêmes, le candidat n° 4 de l'IRK/IRD Naina est crédité de 81.651 voix contre 75.425 du candidat du TIM Rina .Soit un écart net de 6.226 voix. Certains observateurs mal intentionnés diraient qu'il s'agit là d'une mince différence. Mais attention, même s'il ne s'agirait…

Le sacrifice à payer !

Publié le lundi, 09 décembre 2019
Après l’avoir décortiquée, à leur manière, les députés ont adopté à une large majorité et avec amendements la Loi de Finances (LF) 2020. Parmi les amendements apportés,  les élus de Tsimbazaza ont jugé utile de revoir à la baisse les taxes imposées aux bondillons de 20% à 10 %. La « guerre du savon » larvait depuis des années. Les industriels, les vrais, du savon du pays ont livré sans relâche  une bataille pour défendre leurs activités, en déclin sinon agonisantes. La Savonnerie Tropicale, en tête de peloton, dénonce ce qu’elle qualifie d’injuste  à l’encontre de l’industrie nationale au profit des importateurs…

La canicule

Publié le dimanche, 08 décembre 2019
La chaleur aux températures caniculaires, au propre comme au figuré, frappe. Après avoir « douché » par un climat de fraicheur de moins de 20°C le pays la semaine passée, on subit l'escalade des températures près de 30°C le week-end dernier. Des chaleurs ambiantes suffocantes et cruelles surtout pour les enfants en bas âge, et les personnes âgées. Dérèglement climatique impose ! Madagasikara, de par sa situation géographique, s'expose frontalement aux aléas nuisibles du réchauffement climatique. Les caprices du phénomène naturel El Nino sévissent de plein fouet. Il appartient aux gouvernants, les responsables de l'environnement, de dicter les mesures et…

Quid de la souveraineté nationale

Publié le vendredi, 06 décembre 2019
Rajoelina Andry Nirina consulte. Le Gouvernement relance et mobilise. Et pour cause, la souveraineté nationale piétinée. A l’approche du 40ème anniversaire de la résolution 34/91 de l’assemblée générale des Nations Unies du 12 décembre 1979 donnant gain de cause à l’Etat malagasy sur la question des Iles Eparses (Les Glorieuses, Juan de Nova, Bassas da India, Europa et Tromelin), le pays s’apprête à faire valoir son droit. A travers cette historique résolution, l’ONU reconnait la souveraineté de Madagasikara sur ces « perles » de l’océan Indien et recommande à la France d’entamer le dialogue avec l’Etat malagasy en vue de la rétrocession.…
Page 1 sur 128

Fil infos

  • Trésor public malagasy - L’ancien DG emporté par l’affaire Audi A6
  • Violences basées sur le genre - L’avenir des victimes entre les mains des députés
  • Kidnapping et blanchiment - Lex et consorts condamnés à 15 ans de réclusion criminelle
  • Restitution des îles malagasy de l’océan Indien - Rajoelina et Ratsiraka main dans la main !
  • Fleury Rakotomalala et Fanirisoa Ernaivo - Leurs dérives hystériques plombent l'aile de l'opposition
  • Communication médiatisée - Les députés votent la loi à l'unanimité
  • Restitution des îles éparses - Les Malagasy vont parler d’une seule voix
  • Un coup d'Etat en gestation - La France comme base arrière des comploteurs
  • Voiture administrative et location de l'Hôtel de ville - Les bourdes des dirigeants dénoncées !
  • Lalao Ravalomanana et Riana R. - L’heure de rendre des comptes !

La Une

Editorial

  • Rapprochement inédit
    Des fois, par le hasard de circonstance, le calendrier arrange bien les choses. Les antipodes se rapprochent. Les idées se conjuguent. Bref, les forces s’unissent. Les assises de consultation  nationale relative aux Iles malagasy (Iles Eparses) du lundi 9 et du mardi 10 se sont terminées hier avec la remise en mains propres au Chef de l’Etat Rajoelina des résolutions. Tous les observateurs y compris l’ensemble des participants ont d’un commun accord affirmé que l’objectif mis en avant est atteint. Le Gouvernement a gagné son pari et le Président de la République  a réussi à fédérer les Malagasy, du moins les patriotes, autour d’un sujet très sensible à savoir la défense de la souveraineté nationale. Tout le monde s’accorde à dire que les Iles Malagasy appartiennent aux Malagasy. Elles font partie du territoire sacré légué par nos ancêtres « Tanindrazantsika ». Désormais, Rajoelina Andry ne sera plus seul dans cette bataille qui…

A bout portant

AutoDiff