Nos archives web

Les verdicts pour deux plaintes pénales impliquant  Fleury Rakotomalala viennent de tomber hier au Tribunal d’Anosy. Dans l’affaire d’escroquerie, usurpation de fonction, faux et usage de faux, le sulfureux homme d'affaires  vient d’écoper d’une peine de 5ans de prison ferme ainsi que du paiement de 1 milliard 200 millions à titre de dommage et intérêt. Sa complice, qui n'est autre que sa femme, est condamnée à 5 ans d'emprisonnement avec sursis. Se croyant à l’abri de toute poursuite judiciaire en choisissant un exil volontaire en France, Fleury Rakotomalala est aujourd’hui rattrapé par son sombre passé.

 

Le conseil d’Etat a tranché hier sur la demande de sursis à exécution déposée par Raoul Arizaka Rabekoto, ancien Dg de la CNAPS. Celui-ci est frappé depuis la semaine dernière d’une interdiction de sortie du territoire (IST) qu’il a jugé abusive d’où son initiative de saisir le conseil d’Etat. Dans son verdict d’hier, ce dernier a débouté l’ancien Dg de la CNAPS de sa demande, ce qui veut tout simplement dire, que la décision administrative l’interdisant de sortir en dehors des frontières de Madagascar est toujours maintenue. Cela démontre qu’une enquête au niveau de la Justice est en cours contre Raoul Arizaka Rabekoto et elle concernerait la gestion de la CNAPS.

 

LA UNE DU 12 FEVRIER 2019

Publié le mardi, 11 février 2020

La FIFA a tranché… Kaizer Chiefs a été sanctionné lundi par la FIFA. Cela fait suite à la signature faite par l’équipe sud-africaine d’avec Andriamirado Aro Hasina dit « Dax », ancien joueur de Fosa Juniors. La sanction interdite à Kaizer Chiefs de faire tout nouveau recrutement jusqu'en juin 2021 pour avoir omis de payer le prix du transfert de l'ancien club de Dax. La FIFA a annoncé cette sanction lundi dans un communiqué : « Le Kaizer Chiefs ne sera pas autorisé à recruter des joueurs, au niveau national ou international, pour les deux prochaines saisons entières et consécutives. »

 

Un braquage perpétré par deux individus armés s’est produit vers 16h dans le périmètre de la Cité à Itaosy. La cible des assaillants : un cash point du coin. D’après une source auprès de la brigade de gendarmerie locale, les agresseurs ont réussi à s’emparer d’une importante somme  en usant de menaces et des tirs d’intimidation. « Les agresseurs sont parvenus à prendre la fuite malgré la présence de curieux, très nombreux à l’endroit », confie cette source auprès de la Gendarmerie.

 

Un nombre doublé. 109 cas d'infractions en ligne faites aux enfants (âgés de moins de 18 ans) ont été enregistrés l'année dernière, selon les chiffres rapportés par une responsable auprès de l'UNICEF Madagascar. Ces chiffres ont pourtant tourné autour de 50 en 2018, ce qui veut dire que les plaintes reçues par le service de cybercriminalité auprès de la Gendarmerie nationale et celui de la Police nationale ont nettement augmenté. « La majorité de ces cas concernent le harcèlement psychologique.

On ne s’y attendait pas ! Les bouteilles de gaz de la marque Vitogaz ont affiché de nouveaux prix depuis hier, auprès des revendeurs. Désormais, la bouteille de 9 kg s’achète à 65 000 ariary, au lieu de 56 000 ariary. Et le prix de la bouteille de 12,5 kg est maintenant de 90 000 ariary, alors qu’avant c’était autour de 80 000 ariary, et ainsi de suite. Cette hausse surprend tout le monde vu que l’année dernière, avec l’exonération de taxe sur la valeur ajoutée (TVA) sur le gaz domestique, instaurée par la Loi de Finances 2020, les consommateurs se sont au contraire attendus à une baisse des prix sur le marché. L’Etat a notamment adopté cette décision pour rendre le gaz domestique plus accessible au grand public, et assurer notre transition énergétique vers des ressources plus vertes.

 

Eviter que n’importe quoi arrive dans la bouche des consommateurs malagasy. Le 24 janvier dernier, l’Administration douanière malagasy a appréhendé près d’une tonne de compléments alimentaires qui, après analyse auprès l’Agence de contrôle sanitaire et de la qualité des denrées alimentaires (ACSQDA), se trouvent être des produits nocifs pour la santé. Pourtant, ces produits allaient presque accéder au marché local par l’intermédiaire des réseaux sociaux. Pour limiter et même éviter que ce phénomène se reproduise, c’est toute la structure et le système de contrôle qui doivent être revus. Grâce à l’appui du Fonds fiduciaire du Codex Alimentarius, un atelier de formation pour l’élaboration d’un système de contrôle des aliments importés, fondé sur les risques, se déroule ainsi à l’hôtel Colbert Antaninarenina jusqu’à jeudi prochain. Effectivement, la protection de la santé de la population doit être primordiale pour éviter tout risque d’intoxication ou autre.

 

Le risque de propagation de l’épidémie du nouveau coronavirus en dehors de la Chine pourrait s’accélérer dans les prochains jours, selon l’Organisation mondiale de la Santé. Face à cette recommandation alarmiste de l’OMS, Madagascar a décidé de renforcer sa préparation. Des mesures draconiennes, pour éviter la propagation de cette maladie sur l’ensemble du territoire malagasy ont été prises. Madagascar a décidé que tous les passagers venant de la Chine ou y ayant transité dans les 14 jours seront refoulés immédiatement.

Hasimpirenena Rasolomampionona et Ludovic Adrien Raveloson, respectivement député de l'Isika rehetra miaraka amin'ny Prezida Andry Rajoelina  élu à Fandriana et député indépendant élu à Mahabo, ont été démissionnés d'office hier par la Haute Cour constitutionnelle. La raison invoquée pour cette mesure est « leur absence sans excuses valables et durant la totalité de la deuxième session parlementaire ordinaire 2019 ».

 

Fil infos

  • Reboisement - Christian Ntsay et son équipe s’y mettent !
  • Ludovic Adrien Raveloson - Le député déchu toujours en cavale
  • Haute Cour de Justice - Les premières mises en accusation attendues au mois de mai
  • Jean Yves Le Drian sur les îles éparses - Bientôt une seconde réunion de la commission mixte
  • Affaire « Tahisy » - La mère de la défunte de nouveau enquêtée
  • Lutte contre le Kere - L'Etat apporte des solutions
  • Velirano, un an après - Les projets présidentiels en marche
  • Emeutes à Ambilobe - Le meurtrier multirécidiviste à Tsiafahy
  • Kere dans l’Androy - Appels de détresse de la population
  • Stade « Barea » - Les nouvelles tribunes sur pied dans 5 mois

La Une

Recherche par date

« February 2020 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29  

Editorial

  • A plein régime
    Désormais, la Haute Cour de Justice (HCJ) fonctionne à plein régime. En effet, après la prestation de serment des députés désignés, le mardi 21 janvier 2020, les onze membres de la HCJ sont au grand complet et pourront effectivement entamer leur mission. D'emblée, il s'agit là d'un coup de poker du régime IEM de Rajoelina Andry Nirina. Le pari annoncé de vouloir éradiquer jusqu'à la racine l'impunité entre dans sa phase décisive.  

A bout portant

AutoDiff