Publié dans Sport

Football -Tirage au sort CAN 2019 - Les avis divergent sur le cas de Madagascar

Publié le lundi, 15 avril 2019

Les techniciens ont surtout pu échanger entre eux et partager leurs expériences durant le tirage au sort. « C’était bien d’entendre Gernot Rohr nous parlait de la préparation du Nigeria pour le Mondial 2018 », se félicite Nicolas Dupuis, sélectionneur de Madagascar.Pour les observateurs, c’est un groupe prenable pour les Barea, il reste à surmonter le complexe.  « Il nous reste à accomplir ce devoir qui est de nous mettre dans la grande nation du football. Je pense qu’il n’y a plus de grande et petite équipe. Si nous sommes partis dans cette compétition c’est pour aller jusqu’au bout, ce n’est pas pour avoir peur d’affronter n’importe quelle équipe », avance le sélectionneur national de Madagascar. Quant au capitaine de l’équipe nationale, Faneva Ima Andriantsima, il a souligné que « nous sommes dans un groupe très difficile avec le Nigeria qui est une équipe ayant participé au dernier mondial de la Russie.

Et la Guinée qui a terminé premier de son groupe devant la Côte d’Ivoire. Et que dire de  Burundi qui a éliminé le Gabon d’Aubameyang.» Faut-il rappeler que Madagascar a concédé huit buts en qualification de la CAN 2019 : plus que toutes les autres équipes qualifiées pour le tournoi atteignant la phase finale le 16 octobre 2018, après 10 points en quatre matchs (3 victoires, un nul) « Il serait temps d’arrêter maintenant tous les commérages.  Nous avons un objectif commun. C’est de se battre pour rehausser l’honneur de notre chère patrie, Madagascar. Nous prêterons main forte à l’équipe et nous les joueurs, nous donnerons le meilleur de nous-mêmes pour notre nation », renchérit Faneva Ima.  La Guinée est un habitué des phases finales (11) et possède une équipe intéressante dont les joueurs évoluent dans les championnats européens. Le Burundi (136e), comme Madagascar, participe également à sa première phase finale de la CAN. Alors que la voie semble dégagée pour les Supers Eagles du Nigeria, 42e au classement FIFA. La Bataille se trouve entre la Guinée (68e) et Madagascar (107e). Les deux premiers de chaque groupe sont qualifiés pour les huitièmes de finale, ainsi que les quatre meilleurs troisièmes. Mauvaise nouvelle pour les Barea, Lalaina Nomenjanahary et Zotsara Randriambololona se sont blessés à la cheville et au genou droit lors de l'entrainement pour le premier et en début de match pour le second, le weekend dernier. La CAN 2019 se déroulera en Egypte du 21 juin au 19 juillet 2019, avec en match d’ouverture, Egypte – Zimbabwe.
Recueillis par E.F.

Fil infos

  • Détournement de deniers publics - L’ex-ministre Maharante de nouveau éclaboussé 
  • Saisine de la HCC par le Sénat - Honoré Rakotomanana attaque Rivo Rakotovao
  • Kraomita malagasy - 505 milliards détournés par les anciens dirigeants
  • Stade de Mahamasina - Démolition des deux tribunes latérales hier
  • Culture à grande échelle dans le Bas-Mangoky - Ni vente ni location de terrains aux Arabes
  • Dirigeants de Communes - Le mari et l’épouse, élus maires !
  • Elections communales et municipales - 32 Communes à réorganiser
  • Medias - Le grand Franck Raharison n'est plus
  • Autosuffisance alimentaire - Objectif atteint plus tôt que prévu
  • Reboisement national - Le plus important à faire

Editorial

  • Volonté de clarté !
    Phénomène révélateur. Des lumières aux couleurs épatantes  inondaient le site résidentiel d’Etat d’Ambohitsorohitra et le quartier historique d’Antaninarenina durant les fêtes de Noël et de fin d’année. Des nuits dans la clarté totale. L’initiative éblouit. Un phénomène révélateur, pour la première fois de l’histoire de la République, les concitoyens pouvaient entrer librement visiter le Palais d’Etat. Tout comme si le portail s’ouvre au commun des mortels et ne veut plus rien cacher. Parents et enfants, toute la famille, s’y bousculèrent. Ambohitsorohitra fut littéralement  pris … d’assaut et Antaninarenina envahi. Phénomène inédit ! Tout le monde ne s’attendait guère à quoi le jeune et visionnaire Président voulait-il en venir ? Quel message aimerait-il envoyer de ces lumières éclatantes à son peuple ?  La réponse tombe du haut ! Le Président de la République choisit le moment où il recevait la grande famille des médias nationaux, toute tendance confondue et à la demande de l’Ordre, venue présenter…

A bout portant

AutoDiff