Publié dans Politique

Abus de confiance - Ny Rado Rafalimanana devant le Parquet

Publié le lundi, 17 février 2020

L’autoproclamé ambassadeur, Ny Rado Rafalimanana, fera face au juge d’instruction du tribunal d’Anosy aujourd’hui. Hier, il a été notifié par la Gendarmerie au Toby Ratsimandrava de l’existence de cette affaire d’abus de confiance qui lui a valu un mandat d’amener devant le juge. L’existence de ce document judiciaire signifie que cet opérateur basé à Dubaï, et qui vient d’être frappé d’une Interdiction de sortie du territoire national, est recherché par le Tribunal qui a sollicité l’aide des Forces de l’ordre pour que l’individu soit présenté aux autorités judiciaires. Ny Rado Rafalimanana s’est présenté dans la matinée d’hier à Andrefan’Ambohijanahary d’où il a été emmené au Tribunal qui, de son côté, lui a fixé un rendez-vous ce jour.

 

D’après les informations, trois plaintes contre cet opérateur économique ont été déposées par un particulier. On ne sait pas si c’est l’une de ces plaintes qui l’emmène ce jour devant le juge d’instruction ou une autre affaire. Néanmoins, il est certain que la décision du procureur de lui interdire la sortie du territoire national est fortement motivée.

Ny Rado Rafalimanana a fait ces derniers jours la une des journaux suite à sa descente à Tanambe (Ambatondrazaka) où il a laissé des mauvais souvenirs aux sinistrés ainsi qu’à son représentant dans la localité. Les trois camions transportant des vivres qu’il a annoncés à la population ne sont jamais arrivés à Tanambe pour des raisons qu’il est le seul à connaître. De son côté, le représentant de l’association de Ny Rado Rafalimanana est harcelé par les fournisseurs et prestataires d’Ambatondrazaka à cause du non-paiement de leurs dus. Ny Rado Rafalimanana aurait promis à son représentant l’envoi par mobile banking des paiements à effectuer mais celui-ci n’a reçu le moindre ariary.

Par ailleurs, le ministère des Affaires étrangères malagasy vient de communiquer, avant-hier, qu’il n’y a aucun document concernant une quelconque accréditation de Ny Rado Rafalimanana en tant qu’ambassadeur à Madagascar. Du coup, il ne bénéficie de ce statut que l’intéressé vantait sur tous les toits…

La Rédaction 

Fil infos

  • Barrière sanitaire de Vakinankaratra - Les accompagnateurs du député de Betroka refoulés
  • Rovan’Antananarivo - 300 000 à 500 000 visiteurs attendus par an
  • Restitution des îles malagasy - Appel à la consolidation de la solidarité nationale
  • Explications du MEN sur l’achat de bonbons sucettes - « Les 8,4 milliards d’ariary seront réaffectés à d’autres priorités »
  • Débat autour du Kianja Masoandro - Un bol d’air frais pour la France
  • Analanjirofo - Décès du chef de Région par intérim
  • Crise sanitaire - Un parfum de récupération politique dans l’air !
  • Ministère de l’Education nationale - 8 milliards d’ariary dépensés pour l’achat … de bonbons !
  • Roland Ratsiraka - La manœuvre machiavélique d’un politicien déchu
  • Coronavirus - Les législations autorisent des prises d'initiatives locales  

Editorial

  • Uni pour une cause
    Madagasikara resserre les rangs pour une cause plus que vitale. Le Chef de l’Etat, Rajoelina Andry Nirina, lors de la dernière intervention dans le cadre d’une « émission spéciale » sous forme d’une interview, appelle à l’unité sans faille de tous les Malagasy. Madagasikara affronte, au même moment, trois défis majeurs au terme desquels tous les Malagasy n’ont point pas le droit de rater. L’état d’urgence sanitaire national, la « récupération » des Iles malagasy (Iles Eparses) et la restauration suivie des travaux de construction du « Kianja Masoandro ».  

A bout portant

AutoDiff