Publié dans Politique

Campagne électorale - Naina Andriantsitohaina à la rencontre des étudiants

Publié le mercredi, 06 novembre 2019

Deuxième jour de campagne. Le candidat à l’élection communale à Antananarivo Naina Andriantsitohaina a pu s’exprimer hier devant de nombreux étudiants à l’occasion d’une conférence-débat organisée à l’Institut d’études politiques par cet établissement universitaire. L’objectif de la séance a été essentiellement de permettre aux étudiants de mieux connaître le candidat et son programme. Le candidat numéro 4 sur le bulletin unique a présenté les grandes lignes de sa vision « Veliranon’Iarivo » pour développer Antananarivo.

Il a pu faire valoir sa position en matière de politique sociale, de politique publique ou de politique de développement. Lui de réaffirmer à cet égard la nécessité d’un changement de mentalité pour développer la Ville des Mille. Il a insisté notamment sur sa volonté de lutter contre la corruption et le respect des lois en vigueur.

Naina Andriantsitohaina prône par ailleurs un développement partant des Fokontany et une inclusivité pour faire avancer la Capitale.  En matière de politique publique, le candidat a insisté notamment sur la mise en place de nouveaux moyens de transport, de gestion des déchets, de cantine scolaire pour les écoliers du public, ainsi que la construction de logements sociaux. Des projets qui seront soutenus par une bonne gestion des finances de la Commune urbaine d’Antananarivo. Le prétendant à l’Hôtel de ville de réitérer à cet égard son souhait d’améliorer le recouvrement fiscal. Toujours dans ce domaine, il estime nécessaire de mener un recensement des Tananariviens. En matière de politique, Naina Andriantsitohaina a annoncé hier notamment qu’il n’a et n’aura « jamais » aucune intention de créer un parti politique.

Avant de participer à cette conférence, dans la matinée, il a visité quatre quartiers du quatrième Arrondissement, depuis Anosimahavelona jusqu’à Namontana en passant par Anosibe, pour écouter les doléances et demandes des populations locales. Des descentes aux cours desquelles il a notamment réitéré sa volonté de traduire ses paroles en acte et appelé les électeurs à venir massivement aux urnes le 27 novembre prochain.

La Rédaction

Fil infos

  • Montée des eaux de la Sisaony - Avis de menace de danger dans la plaine de Tana
  • Président Andry Rajoelina dans le Sud - Aides d'urgence et solutions durables contre le Kere
  • Ny Rado Rafalimanana - Les bluffs grossiers de l' « ambassadeur »
  • Reboisement - Christian Ntsay et son équipe s’y mettent !
  • Ludovic Adrien Raveloson - Le député déchu toujours en cavale
  • Haute Cour de Justice - Les premières mises en accusation attendues au mois de mai
  • Jean Yves Le Drian sur les îles éparses - Bientôt une seconde réunion de la commission mixte
  • Affaire « Tahisy » - La mère de la défunte de nouveau enquêtée
  • Lutte contre le Kere - L'Etat apporte des solutions
  • Velirano, un an après - Les projets présidentiels en marche

Editorial

  • A plein régime
    Désormais, la Haute Cour de Justice (HCJ) fonctionne à plein régime. En effet, après la prestation de serment des députés désignés, le mardi 21 janvier 2020, les onze membres de la HCJ sont au grand complet et pourront effectivement entamer leur mission. D'emblée, il s'agit là d'un coup de poker du régime IEM de Rajoelina Andry Nirina. Le pari annoncé de vouloir éradiquer jusqu'à la racine l'impunité entre dans sa phase décisive.  

A bout portant

AutoDiff