Publié dans Politique

Campagne électorale - Naina Andriantsitohaina à la rencontre des étudiants

Publié le mercredi, 06 novembre 2019

Deuxième jour de campagne. Le candidat à l’élection communale à Antananarivo Naina Andriantsitohaina a pu s’exprimer hier devant de nombreux étudiants à l’occasion d’une conférence-débat organisée à l’Institut d’études politiques par cet établissement universitaire. L’objectif de la séance a été essentiellement de permettre aux étudiants de mieux connaître le candidat et son programme. Le candidat numéro 4 sur le bulletin unique a présenté les grandes lignes de sa vision « Veliranon’Iarivo » pour développer Antananarivo.

Il a pu faire valoir sa position en matière de politique sociale, de politique publique ou de politique de développement. Lui de réaffirmer à cet égard la nécessité d’un changement de mentalité pour développer la Ville des Mille. Il a insisté notamment sur sa volonté de lutter contre la corruption et le respect des lois en vigueur.

Naina Andriantsitohaina prône par ailleurs un développement partant des Fokontany et une inclusivité pour faire avancer la Capitale.  En matière de politique publique, le candidat a insisté notamment sur la mise en place de nouveaux moyens de transport, de gestion des déchets, de cantine scolaire pour les écoliers du public, ainsi que la construction de logements sociaux. Des projets qui seront soutenus par une bonne gestion des finances de la Commune urbaine d’Antananarivo. Le prétendant à l’Hôtel de ville de réitérer à cet égard son souhait d’améliorer le recouvrement fiscal. Toujours dans ce domaine, il estime nécessaire de mener un recensement des Tananariviens. En matière de politique, Naina Andriantsitohaina a annoncé hier notamment qu’il n’a et n’aura « jamais » aucune intention de créer un parti politique.

Avant de participer à cette conférence, dans la matinée, il a visité quatre quartiers du quatrième Arrondissement, depuis Anosimahavelona jusqu’à Namontana en passant par Anosibe, pour écouter les doléances et demandes des populations locales. Des descentes aux cours desquelles il a notamment réitéré sa volonté de traduire ses paroles en acte et appelé les électeurs à venir massivement aux urnes le 27 novembre prochain.

La Rédaction

Fil infos

  • Vague de limogeage à la JIRAMA - La Direction générale fait fausse route
  • Mairie d'Antananarivo - Des sénateurs appellent à voter pour Naina Andriantsitohaina
  • Accident mortel de la circulation - Le MD automatique, une aberration
  • Corruption et détournements - Un ministre de la Transition et deux ministres HVM devant la Haute Cour de Justice
  • Naina Andriantsitohaina - « Il est temps de penser à la population »
  • Problème d’électricité et de distribution d’eau - Ras-le-bol de la population
  • Andry Rajoelina à Morondava - Réouverture imminente de la SUCOMA
  • « Manina anao ‘nge aho » - Un titre de Dadah Rabel à ressusciter
  • Secteur de l’artisanat - Une carte professionnelle numérique pour les artisans
  • Débat sur les communales à Tana - Naina Andriantsitohaina gagne des points

Editorial

  • Maudits délestages !
    Les coupures d’eau et d’électricité reviennent au galop. Supposées être disparues dans les travées de la vie quotidienne des Malagasy, elles réapparaissent. Tel un oiseau de mauvais augure, les coupures intempestives ne présagent, en rien, un avenir meilleur et elles continuent de sévir durement. Décidément, les délestages s’acharnent sur nous, aveuglément et sans distinction, et créent des vagues de révolte. A l’allure où vont les choses, le risque d’explosion sociale est à craindre. Les souvenirs douloureux des périodes sombres du régime HVM hantent les esprits. Les pauvres usagers n’en peuvent plus. On aurait l’impression que le courroux des dieux s’abat sur le pays.

A bout portant

AutoDiff