Publié dans Politique

Loi sur la communication médiatisée - Les consultations régionales achevées

Publié le lundi, 22 juillet 2019

La boucle bouclée. Les modifications à apporter au Code de la communication médiatisée sont désormais connues. Le tour de Madagascar effectué par l'Ordre des journalistes de Madagascar et les membres du ministère de la Communication et de la Culture (MCC) s'est achevé vendredi dernier à Toliary. Après Mahajanga, Toamasina, Antsiranana, Antsirabe, Fianarantsoa, c'est au tour des journalistes et des gens de la communication du Sud de faire entendre leur voix sur ce qu'ils comptent modifier dans ce Code de la communication médiatisée, fortement critiqué par les acteurs dans le secteur des médias.

En effet, le précédent régime a fait le forcing pour passer au niveau de l'Assemblée nationale un Code fortement remanié qui s'est écarté définitivement de l'esprit avec lequel il a été conçu en 2016 par les journalistes et les communicateurs à Antsirabe, sous l'égide du PNUD. Et malgré le tollé général autour du Code « nettoyé » par le ministre Andrianjato et consorts, les députés de l'ancienne législature ont voté pour son application. Le Mouvement pour la Liberté d'Expression (MLE), dirigé par Lalatiana Rakotondrazafy Andriatongarivo, a décrié ce Code voté par une minorité de parlementaires qui, en aucun cas, n'a pas voulu écouter les doléances des journalistes.
De ces paramètres, c'est tout à fait normal que l'ancienne dirigeante du mouvement des journalistes, devenue ministre de la Communication, a inscrit dans son contrat-programme la modification de ce Code. Les réunions successives avec les partenaires et le face-à-face avec les patrons de presse de la Capitale terminés, l'équipe du MCC dirigée par le Dg de la communication, Fanahimana Tiaray et celle de l'OJM - menée par Rakotonirina Gérard - ont commencé leur périple à travers la Grande île pour consulter les journalistes sur place et d'écouter leurs avis et désidératas. La consultation tourne autour de 7 points majeurs, à savoir le toilettage légistique, la réintégration des droits des journalistes, la promotion du métier de journaliste, l'encadrement du métier, les désengagements de l'Etat envers l'OJM, le rééquilibrage de la composition de l'ANRMC et la reconnaissance de la couverture nationale sous réserve du basculement vers le TNT.
Après ces consultations, le MCC affine les doléances des journalistes et procédera à la restitution du Code de la communication médiatisée, désormais sous l'appellation de « Loi sur la communication médiatisée » le mois prochain. Le dossier bien ficelé suivra ensuite les différentes étapes pour son adoption, à savoir le Conseil du Gouvernement, le Conseil des ministres et l'Assemblée nationale.
L.R.

Fil infos

  • Coronavirus - Le Président a confiance en la capacité du pays à maîtriser la pandémie
  • Madagascar face au coronavirus - Le SEFAFI interpelle sur les défaillances du système
  • Croisade contre la pandémie - Andry et Mialy Rajoelina sur le terrain
  • Coronavirus - La journée, l’angoisse et l’espoir d’un patient mis en quarantaine
  • COVID 19 - Kit de prévention de l’IMRA - Hors de portée du plus grand nombre
  • Première journée de dépistage rapide - 1 319 personnes testées, 7 cas positifs détectés
  • Dépistage du coronavirus - L'Etat malagasy va faire revivre des laboratoires à Tana et dans les Provinces
  • Lutte contre le coronavirus - Marc Ravalomanana désavoue ses députés
  • 29 mars 1947 - Une sobre commémoration au mausolée !
  • Détection rapide du COVID-19 - L’Institut Pasteur va former les biologistes malagasy

La Une

Editorial

  • A plein régime
    Désormais, la Haute Cour de Justice (HCJ) fonctionne à plein régime. En effet, après la prestation de serment des députés désignés, le mardi 21 janvier 2020, les onze membres de la HCJ sont au grand complet et pourront effectivement entamer leur mission. D'emblée, il s'agit là d'un coup de poker du régime IEM de Rajoelina Andry Nirina. Le pari annoncé de vouloir éradiquer jusqu'à la racine l'impunité entre dans sa phase décisive.  

A bout portant

AutoDiff