Publié dans Economie

Analamanga - Une croissance de 20% du nombre de touristes

Publié le dimanche, 01 septembre 2019

Une bonne nouvelle pour le secteur touristique. L'office régional du tourisme à Analamanga (ORTANA) a constaté une croissance de 20% du nombre de touristes visitant la ville des mille durant les sept derniers mois. Un bilan positif non seulement pour l'économie mais également pour l'image du Madagascar sur la scène internationale. « On peut dire que l'image de Madagascar s'est nettement améliorée au niveau international. La participation de l'équipe nationale Barea de Madagascar à la Coupe d'Afrique des Nations a apporté des effets positifs sur le tourisme.

L'arrivée du Pape François et le début de la haute saison promeuvent davantage le secteur. Nous avons récemment établi un bilan des sept derniers mois en fonction des touristes qui séjournent dans les hôtels de la ville. L'effectif remonte à 30 000 touristes par mois cette année contre 20 000 l'année précédente. Avec ce rythme-là, nous atteindrons au minimum 200 000 touristes à la fin de l'année.  A noter que le Gouvernement prévoit d'accueillir 500 000 touristes dans cinq ans », explique Harimisa Razafinavalona, directeur exécutif de l'ORTANA.

Valoriser les sites touristiques

Il faut programmer des activités pour accueillir les touristes à Analamanga. L'ORTANA a alors développé ses circuits touristiques. « L'ORTANA a balisé 300 km de circuits durant ce premier semestre. Nous organisons d'ailleurs une randonnée chaque semaine. La marche évite les contraintes de route mais permet aussi de profiter pleinement du paysage et de l'histoire. En effet, Analamanga reste le berceau des rois et reines de Madagascar. L'ORTANA possède en ce  moment 600km de circuits de randonnée à Antananarivo », poursuit-il. Le Premier ministre Ntsay Christian a d'ailleurs affirmé cette volonté de faire d'Antananarivo une destination touristique lors du salon international  Tourismfair of Madagascar (ITM) au CCI Ivato au mois de juin dernier. « Nous allons reconstruire le Rovan'

Antananarivo pour que la Capitale ne soit plus un simple transit mais une véritable destination pour le tourisme. Nous allons réhabiliter les musées, construire une académie nationale des arts et de la culture pour promouvoir le tourisme culturel », avance-t-il dans ses discours. A noter que les travaux de réhabilitation du Rovan'Antananarivo sont prévus être achevés en juin 2020.

Solange Heriniaina

Fil infos

  • Montée des eaux de la Sisaony - Avis de menace de danger dans la plaine de Tana
  • Président Andry Rajoelina dans le Sud - Aides d'urgence et solutions durables contre le Kere
  • Ny Rado Rafalimanana - Les bluffs grossiers de l' « ambassadeur »
  • Reboisement - Christian Ntsay et son équipe s’y mettent !
  • Ludovic Adrien Raveloson - Le député déchu toujours en cavale
  • Haute Cour de Justice - Les premières mises en accusation attendues au mois de mai
  • Jean Yves Le Drian sur les îles éparses - Bientôt une seconde réunion de la commission mixte
  • Affaire « Tahisy » - La mère de la défunte de nouveau enquêtée
  • Lutte contre le Kere - L'Etat apporte des solutions
  • Velirano, un an après - Les projets présidentiels en marche

La Une

Editorial

  • A plein régime
    Désormais, la Haute Cour de Justice (HCJ) fonctionne à plein régime. En effet, après la prestation de serment des députés désignés, le mardi 21 janvier 2020, les onze membres de la HCJ sont au grand complet et pourront effectivement entamer leur mission. D'emblée, il s'agit là d'un coup de poker du régime IEM de Rajoelina Andry Nirina. Le pari annoncé de vouloir éradiquer jusqu'à la racine l'impunité entre dans sa phase décisive.  

A bout portant

AutoDiff