Publié dans Sport

Football- Barea de Madagascar - Hery, Abdallah et Alexandre ont obtenu la nationalité malagasy

Publié le mardi, 11 février 2020

Les passeports des trois nouveaux expatriés malagasy, Hery Bastien (Linfield FC Irland), Hakim Abdallah (FC Nantes) et Alexandre Ramalingom ( V.R Verton Belgique) sont désormais malagasy. Leurs passeports ont été présentés aux médias,  hier, au Palais des sports de Mahamasina par le sélectionneur national, Nicolas Dupuis. Le coach a bien précisé durant le point de presse que grâce au Président de la République l’obtention de leur papier a été accélérée.

 

Rappelons que durant sa tournée européenne, Nicolas Dupuis a réussi à dégoter 14 joueurs  mais les trois susmentionnés étaient les meilleurs d’entre eux selon ses dires. « Hakim Abdallah, Bastien Hery et Alexandre Ramalingom m’ont donné leurs accords pour rejoindre les Barea. Ils sont donc susceptibles d’être sélectionnés dès mars prochain. De bonnes nouvelles qui viennent s’ajouter au fait que Zotsara a repris la compétition. La seule nouvelle négative concernant nos protégés est la blessure de Jeremy. Nous espérons tous qu’il sera apte fin mars ».

Ils seront convoqués en équipe nationale durant la préparation contre la double confrontation du 23 et 31 mars contre la Côte d’ Ivoire. Mais rien ne garantit qu’ils soient tout de suite titulaires. Tout le monde doit mériter sa place dans l’équipe nationale. Et l’entraineur national n’a pas caché son ambition sur son équipe pour les prochains matchs de qualification à la CAN 2021 au mois de mars. Après ces matchs, les Barea prévoient également de disputer un match amical durant la journée FIFA au mois de mai. Le nom de l’équipe sera annoncé samedi avant le départ de Nicolas Dupuis vers l’Hexagone.

Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Intervention télévisée du Président Andry Rajoelina - Les dates des examens officiels fixées - Reprise du « Tosika fameno » - Poursuite du confinement dans la Région d'Analamanga
  • Entrées illicites des frontières malagasy - 3 boutres refoulés vers Mayotte
  • Centres de traitement du Covid-19 - Le Mining Business Center, le Palais des sports et le LTPA réquisitionnés
  • Bilan du premier semestre 2020 - Désespoirs et des espoirs !
  • Rapatriement des 193 millions de dollars - L’Etat malagasy sollicite la Banque mondiale
  • Prise en charge des malades du Covid-19 - L’Etat enclenche la vitesse supérieure !
  • Excès de zèle ou abus d’autorité ? - Des barrages tout aussi énervants qu’inutiles
  • Violations des droits de l'homme aux camps de Tindouf - Un organisme de l'ONU établit la responsabilité de l'Etat algérien
  • Etat de santé du Président malagasy - Andry Rajoelina va bien, merci !
  • Esclavagisme moderne, traite des personnes et travail des enfants - « Des pratiques inhumaines à éradiquer », dixit Andry Rajoelina

Editorial

  • Des actes de bravoure mais …
    Les Forces de la défense et de la sécurité impressionnent beaucoup ces derniers temps. L'Armée, à tout seigneur tout honneur, s'implique désormais dans l'œuvre de « pacification » du pays. La récente restructuration de fond touchant directement les trois unités qui la composent et la réorganisation générale des opérations sur terrain ainsi que les nouvelles dotations en appareils et en matériels de guerre sophistiqués propulse l'Armée vers des actes concrets. Dans le Sud et le Moyen-ouest, les soldats de l'Armée de terre et de l'air participent activement aux actions de ratissage des « dahalo » et cela grâce à la mise en œuvre de la Zone rurale prioritaire de sécurité (ZRPS).

A bout portant

AutoDiff