Publié dans Sport

Haltérophilie - Championnat d’Afrique zone III - Les yeux rivés sur Madagascar

Publié le mardi, 05 novembre 2019

Antananarivo, la Capitale de la Grande île, sera la ville hôte du championnat d’Afrique zone Sud (Zone III) du 5 au 8 novembre prochains. « Cette compétition est considérée comme un « Silver qualifying event pour les JO de Tokyo 2020 », avoue le président Harinelina Andriamanarivo Jean Alex. Cet évènement de niveau relevé accueillera 13 pays dont l’Afrique du Sud, l’Egypte, le Botswana, le Lesotho et le Swaziland entre autres. Pour rappel, la compétition à Madagascar représente une belle occasion pour la meilleure leveuse de fonte mauricienne de récolter des points en vue d’une éventuelle qualification aux  Jeux olympiques de Tokyo l’an prochain. Madagascar  sera également représenté par des athlètes performants tous  médaillés aux derniers JIOI de Maurice et Jeux africains. 

Chez les hommes, la Grande île sera représentée par Ricardo Randriarimanana (55kg) Claudio Andrianavalona, Andriamahefa Jules Anthonio (-61kg), Rafanomezantsoa Ravo Cadeau,  Andriatsitohaina Eric Herman (-61kg), Randriarimanana Jean Elarion Ricardo (-67kg), Andriatsitohaina Tojonirina Alain (-67kg). L’halthérophilie féminine, quant à elle, verra la participation de Randafiarison Rosina (-45kg), Bakoliharisoa Sariakanirina Aurela, Randrianandrasana Sitrakiniaina (-64kg) et Ravololoniaina Elisa Vania (-64kg), Sabrina Ny Hasina Andriamitantsoa (47kg), Angelinah Sarah Rakotoarisoa (-55kg). Volana Randrianarijaona sera la nouvelle recrue dans cette joute africaine. Elle est la seule à n’avoir pas disputer les Jeux des Iles. Les yeux sont toutefois rivés sur Rosina Randafison qui multiplie les compétitions pour décrocher son ticket pour le Pays du Soleil levant.
Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Vague de limogeage à la JIRAMA - La Direction générale fait fausse route
  • Mairie d'Antananarivo - Des sénateurs appellent à voter pour Naina Andriantsitohaina
  • Accident mortel de la circulation - Le MD automatique, une aberration
  • Corruption et détournements - Un ministre de la Transition et deux ministres HVM devant la Haute Cour de Justice
  • Naina Andriantsitohaina - « Il est temps de penser à la population »
  • Problème d’électricité et de distribution d’eau - Ras-le-bol de la population
  • Andry Rajoelina à Morondava - Réouverture imminente de la SUCOMA
  • « Manina anao ‘nge aho » - Un titre de Dadah Rabel à ressusciter
  • Secteur de l’artisanat - Une carte professionnelle numérique pour les artisans
  • Débat sur les communales à Tana - Naina Andriantsitohaina gagne des points

Editorial

  • Maudits délestages !
    Les coupures d’eau et d’électricité reviennent au galop. Supposées être disparues dans les travées de la vie quotidienne des Malagasy, elles réapparaissent. Tel un oiseau de mauvais augure, les coupures intempestives ne présagent, en rien, un avenir meilleur et elles continuent de sévir durement. Décidément, les délestages s’acharnent sur nous, aveuglément et sans distinction, et créent des vagues de révolte. A l’allure où vont les choses, le risque d’explosion sociale est à craindre. Les souvenirs douloureux des périodes sombres du régime HVM hantent les esprits. Les pauvres usagers n’en peuvent plus. On aurait l’impression que le courroux des dieux s’abat sur le pays.

A bout portant

AutoDiff