Publié dans Société

Madagascar vs Tunisie - Deux écrans géants pour le public

Publié le jeudi, 11 juillet 2019

Une grande première pour la Grande Ile et l’équipe nationale malagasy. Tout le monde est derrière les Barea qui se sont battus pour arriver à ce stade de la Coupe d’Afrique des nations de football (CAN) 2019. En effet, beaucoup de lieu ont accueilli les fans malagasy pour regarder le match qui a fait face l’équipe malagasy à celle de la Tunisie,  les Aigles de Carthage. A part celui d’Anosy et d’Analakely et bien-sûr les autres lieux dans les lounges et karaoké, deux grands fans zone ORTM ont été installés par le groupe FILATEX notamment à Ankadimbahoaka et à Talatamaty.

Deux écrans géants HD ont été installés pour que le grand public, quelle que soit sa catégorie sociale et son origine, puisse admirer le grand match de la quart de finale. Effectivement, la foule a répondu présente et a inondé les lieux, que ce soit du côté d’Ankadimbahoaka ou de Talatamaty. Petits et grands, filles et garçons sont venus nombreux remplir les lieux avec bien sûr tous les déguisements et ornements qui vont avec. T-shirts verts, rouges et blancs, casquettes et même des cornes de zébu  étaient vus sur place. Cris de guerre et petits pas de danse, comme si les supporters étaient au Caire  en train d’assister au match.

Diverses animations

Puisqu’il ne s’agissait pas seulement de regarder un match en direct, les supporteurs ne  se sont pas gênés à crier, à siffler, à danser et à souffler les vuvuzela pour mettre plus d’ambiance. Tout était permis, d’ailleurs, deux artistes ont animé respectivement les places à savoir Rossy à l’Alhambra Ankadimbahoaka et Samoela à Talatamaty. L’ambiance était au top puisque les deux artistes ont tout fait pour que tout le monde  puisse passer un bon quart de finale. D’ailleurs, tout a été organisé pour soutenir  les Barea. Animations, danses, musiques et cris de guerre à ne plus en finir étaient au programme. « Alefa Barea ! », ce slogan rayonnait partout et même les gens d’autres nationalités le connaissaient par cœur. L’engouement des supporteurs se sentaient et ces derniers ont tenu à remercier le groupe FILATEX, organisateur de l’événement pour leur avoir donné une occasion de regarder le match en direct, avec comme bonus des animations de qualité. A l’entrée, les fans des Barea qui sont venus à Ankadimbahoaka ont reçu des goodies comme des bracelets, porte- clefs, stickers et vuvuzela. Par ailleurs, des boissons et hamburgers ont également été distribués  aux 500 premiers supporters.

T.A.

Fil infos

  • Roland Ratsiraka - La manœuvre machiavélique d’un politicien déchu
  • Coronavirus - Les législations autorisent des prises d'initiatives locales  
  • Appel de Andry Rajoelina à Toamasina - « Si chacun prend ses responsabilités, nous maîtriserons cette épidémie »
  • Covid-19 - Pas de cadavres ramassés à Toamasina
  • Défilé du 26 juin sur l’avenue de l’Indépendance - Le régime renoue avec la célébration des années 70 et 90
  • Rétrocession des îles Eparses aux Malagasy - Que l'Union africaine et la SADC se manifestent
  • Gouvernement vs députés - Des sujets brûlants sur la table
  • Education nationale - Des parents roulent pour un arrêt total des cours
  • Malhonnêteté avérée - Un perdant aux dernières présidentielles trainé en Justice
  • Rivo Rakotovao et consorts - A bout de souffle

Editorial

  • Pire récession
    Tous les observateurs et analystes, économistes notamment, se rejoignent à un constat selon lequel le monde se dirige inexorablement vers la pire récession économique qu’il n’a jamais vu ni connu du moins ces cent dernières années. En 1929, une terrible crise assénait … mortellement la toute puissante économie américaine. Wall Street, le centre névralgique de la finance mondiale flanchait. Ce fut la panique générale au pays de l’Oncle Sam. Les ondes de choc atteignirent l’Occident. En 2008, une grave crise financière frappa  les grandes places financières de l’Europe auxquelles les ondes « telluriques » touchèrent l’outre-Atlantique.  

A bout portant

AutoDiff