Publié dans Société

Meurtre à Ambohimanga - Le petit ami de la victime à Tsiafahy

Publié le vendredi, 12 avril 2019

Le petit ami et non moins principal suspect du meurtre survenu le mercredi 3 avril de la jeune Nathalie Julia Randrianjanahary, Nathy (21ans) pour les intimes, à Ambohimanga Rova, était déféré au Parquet d'Anosy, hier. A l'issue de son audition vers 18h, le prévenu a rejoint le chemin de la maison de force de Tsiafahy pour une détention provisoire préludant à sa prochaine comparution devant la Justice. Rappelons que la victime était tuée par strangulation avec le collier qu'elle portait le jour de sa mort.

Les gendarmes ont pu remonter la piste du présumé assassin après avoir réquisitionné les derniers numéros d'appel et de messagerie téléphonique  de la victime. C'était de cette façon que les gendarmes ont d'ailleurs relevé un Sms très explicite venant du petit ami de la défunte qui l'invite à une sortie du côté d'Ambohimanga, le 3 avril dernier, jour de la disparition de Nathy.

Avec ces précieux renseignements sur le suspect, les gendarmes de la Brigade d'Ambohimanga Rova, ont donc procédé à son arrestation dans son lieu de travail à Ambohidratrimo, mardi dernier. Aussitôt après, il fut auditionné. Parmi l'un de ses arguments pour se défendre de l'accusation à propos de la strangulation de la victime dont on le soupçonne, il a argué s'être allé un peu fort dans son petit jeu, sinon sa plaisanterie en mimant, selon lui,  d'étrangler sa jeune partenaire.

Rappelons que la famille de la jeune fille n'a jamais failli apprendre la terrible nouvelle de son assassinat que sur Facebook. C'était d'ailleurs de cette façon que son père a pu finalement  sortir du silence. Avec les siens, il s'était rendu sur l'endroit de la découverte macabre pour constater de visu et récupérer la dépouille de la malheureuse. C'était le vendredi 5 avril dernier. Depuis, les Forces de l'ordre n'ont pas chômé pour élucider l'affaire.  

Franck Roland

Fil infos

  • Reboisement - Christian Ntsay et son équipe s’y mettent !
  • Ludovic Adrien Raveloson - Le député déchu toujours en cavale
  • Haute Cour de Justice - Les premières mises en accusation attendues au mois de mai
  • Jean Yves Le Drian sur les îles éparses - Bientôt une seconde réunion de la commission mixte
  • Affaire « Tahisy » - La mère de la défunte de nouveau enquêtée
  • Lutte contre le Kere - L'Etat apporte des solutions
  • Velirano, un an après - Les projets présidentiels en marche
  • Emeutes à Ambilobe - Le meurtrier multirécidiviste à Tsiafahy
  • Kere dans l’Androy - Appels de détresse de la population
  • Stade « Barea » - Les nouvelles tribunes sur pied dans 5 mois

La Une

Editorial

  • A plein régime
    Désormais, la Haute Cour de Justice (HCJ) fonctionne à plein régime. En effet, après la prestation de serment des députés désignés, le mardi 21 janvier 2020, les onze membres de la HCJ sont au grand complet et pourront effectivement entamer leur mission. D'emblée, il s'agit là d'un coup de poker du régime IEM de Rajoelina Andry Nirina. Le pari annoncé de vouloir éradiquer jusqu'à la racine l'impunité entre dans sa phase décisive.  

A bout portant

AutoDiff