Publié dans Politique

Mairie d'Antananarivo - Des sénateurs appellent à voter pour Naina Andriantsitohaina

Publié le mardi, 12 novembre 2019

Des sénateurs affirment leur soutien au candidat du MAPAR Naina Andriantsitohaina pour la course à la magistrature de la Mairie d'Antananarivo. Ils sont convaincus par ce candidat du rassemblement et par son programme de développement de la Capitale une fois élu.

 

Les soutiens pour le candidat n°4 Naina Andriantsitohaina affluent. Hier, au quartier général du candidat à la Villa Pradon Antanimena, des sénateurs ont fait une déclaration de soutien à ce candidat du rassemblement et appellent à voter pour lui le jour du scrutin, le 26 novembre 2019. Ces sénateurs, en la personne d'Honoré Rakotomanana, Mananjara Randriambololona, Day Rabenony, Johary Rajobson et Pierrot Rajaonarivelo, manifestent leurs soutiens sans borne pour ce futur premier magistrat de la Capitale malagasy.

L'ancien président de la Chambre haute Honoré Rakotomanana est convaincu que seul ce candidat pourrait améliorer le sort de la ville d'Antananarivo et de sa population. Cette amélioration se matérialise par les « velirano » du candidat qu'il transformera en travail une fois la confiance de la population tananarivienne acquise.

Changement de gestion

Pour sa part, le sénateur Mananjara Randriambololona souligne que l'accession du candidat n°4 à la Mairie d'Antananarivo soufflera un vent nouveau pour la ville des mille et ses millions d'âmes. Etant la fenêtre de Madagascar, le développement de la Capitale sous le leadership du maire Naina Andriantsitohaina est un passage obligé. D'autant plus que les projets de développement de ce candidat sont réalisables, mesurables et vérifiables tant sur le court et moyen terme.

Le sénateur Pierrot Rajaonarivelo et non moins président du parti MDM affirme que le candidat du MAPAR a la stature et les compétences nécessaires pour diriger en bon père de famille la Mairie d'Antananarivo. A travers cette conférence de presse, ces sénateurs appellent les électeurs de la Capitale à voter pour le candidat n°4 le 27 novembre prochain. Ce vote de confiance jettera ainsi les bases du développement durable de la Capitale, et ce en étroite collaboration avec le pouvoir central.

La Rédaction

Fil infos

  • Intervention télévisée du Président Andry Rajoelina - Les dates des examens officiels fixées - Reprise du « Tosika fameno » - Poursuite du confinement dans la Région d'Analamanga
  • Entrées illicites des frontières malagasy - 3 boutres refoulés vers Mayotte
  • Centres de traitement du Covid-19 - Le Mining Business Center, le Palais des sports et le LTPA réquisitionnés
  • Bilan du premier semestre 2020 - Désespoirs et des espoirs !
  • Rapatriement des 193 millions de dollars - L’Etat malagasy sollicite la Banque mondiale
  • Prise en charge des malades du Covid-19 - L’Etat enclenche la vitesse supérieure !
  • Excès de zèle ou abus d’autorité ? - Des barrages tout aussi énervants qu’inutiles
  • Violations des droits de l'homme aux camps de Tindouf - Un organisme de l'ONU établit la responsabilité de l'Etat algérien
  • Etat de santé du Président malagasy - Andry Rajoelina va bien, merci !
  • Esclavagisme moderne, traite des personnes et travail des enfants - « Des pratiques inhumaines à éradiquer », dixit Andry Rajoelina

Editorial

  • Des actes de bravoure mais …
    Les Forces de la défense et de la sécurité impressionnent beaucoup ces derniers temps. L'Armée, à tout seigneur tout honneur, s'implique désormais dans l'œuvre de « pacification » du pays. La récente restructuration de fond touchant directement les trois unités qui la composent et la réorganisation générale des opérations sur terrain ainsi que les nouvelles dotations en appareils et en matériels de guerre sophistiqués propulse l'Armée vers des actes concrets. Dans le Sud et le Moyen-ouest, les soldats de l'Armée de terre et de l'air participent activement aux actions de ratissage des « dahalo » et cela grâce à la mise en œuvre de la Zone rurale prioritaire de sécurité (ZRPS).

A bout portant

AutoDiff