Publié dans Politique

« Manina anao ‘nge aho » - Un titre de Dadah Rabel à ressusciter

Publié le vendredi, 08 novembre 2019

En réalité, nous ignorons si tel est vraiment le titre de la chanson. Celle-ci, à notre connaissance, n’a été immortalisée dans aucun album de Mahaleo et de mémoire, sauf lorsqu’elle a été enregistrée en live, elle n’a plus été incluse dans les playlist des concerts du groupe auxquels nous avons assisté. Il s’agit pourtant, à notre avis, de l’une des plus belles compositions du regretté Dadah, l’artiste ayant su parfaitement traduire dans la mélodie et son accompagnement, les sentiments exprimés par les paroles. Dans la version dont nous avions pu nous procurer dans les années 80, « Manina anao ‘nge aho » a été interprétée en medley avec deux autres titres mythiques, à savoir « Andro ririnina » et « Hanaraka anao » (entre les deux, plus précisément). Malheureusement, à force d’être repassée, la cassette qui renfermait cet enregistrement inédit a fini par rendre l’âme. Par la suite, nos recherches auprès de nombreux inconditionnels du groupe Mahaleo sont restées vaines. Si certains avouent avoir un vague souvenir de la chanson, d’autres n’en connaissaient pas l’existence. Gageons que si « Manina anao ‘nge aho » est ressuscité, il connaîtra autant de succès  -  sinon plus  - que les deux autres titres avec lesquels il était enchaîné, même s’il est dommage que l’on ne puisse plus l’apprécier avec la voix inégalable de son auteur, à laquelle s’ajoutait dans les refrains celle du non moins regretté Fafah.
Hery M.

Fil infos

  • Mairie d’Antananarivo - Les dix ennemis de Naina Andriantsitohaina
  • Fonction publique - 23 437 agents de l’Etat dans une situation délicate
  • Rencontres multiples avec le président de la CENI - Démenti du Chef de l’Etat
  • Gestion de la Commune urbaine d'Antananarivo - La Fermeté du maire souhaitée par les Tananariviens
  • Ny Rado Rafalimanana - Le cynique mystificateur est de retour
  • Postes de haut responsable - L’Etat veut créer sa base de données
  • Rivo Rakotovao - L’hypocrisie à son summum !
  • Loi sur les violences basées sur le genre - Feu vert de la Haute Cour constitutionnelle
  • Soavimasoandro - L’Etat redonne le terrain au rugby
  • Commune urbaine d’Antananarivo - Résultats d’un audit attendus

Editorial

  • En selle !
    Les procédures d’usage de passation de service ayant été effectuées dans la journée d’hier jeudi 16 janvier, Franck Naina Andriantsitohaina, le nouveau maire élu, prend quartier à l’Hôtel de ville d’Analakely, le siège de la Mairie de la Commune urbaine d’Antananarivo (CUA). Il donne l’image réelle de quelqu’un, prêt pour un long périple d’une passionnante et noble aventure, qui monte en selle d’un « deux-roues ».  

A bout portant

AutoDiff