Notice: Undefined property: stdClass::$numOfComments in /var/www/clients/client5/web10/web/components/com_k2/views/item/view.html.php on line 264
Publié dans Economie

Incendie à Base Toliara - Divergents d’avis

Publié le jeudi, 18 avril 2019

Le projet d'exploitation d'ilménite de Base Toliara toujours sujet à polémique. Effectivement, mercredi dernier, une dizaine de personnes ont vandalisé et incendié le site de cette entreprise situé à Ranobe dans la Commune d'Ankilimanilike. Ce site abritait notamment les échantillons d'ilménite récupérées par l'exploitant pour ses différents tests. Ce vandalisme est surtout une manière de montrer « soi-disant » le mécontentement de la population face à la réalisation de cette exploitation dans leur région. Pourtant, d'autres communautés s'injurent sur cette action qu'elles qualifient de mauvaise foi. « Nous sommes vraiment attristés face à ce qui se passe. Ceux qui s'opposent à ce projet ne sont qu'une minorité.

Pourtant, ce projet pourrait tellement apporter à la région. En plus, de nombreux jeunes attendent déjà beaucoup de Base Toliara, notamment en termes d'emplois et de formations. Cette minorité se refuse à visualiser tous les avantages pour le plus grand nombre. Ils campent sur leur position sans se préoccuper de l'avis de la majorité » soutient le maire d'Ankilimanilike, hier, lors d'une conversation téléphonique.  Dans cet esprit, les différentes communautés concernées par le projet, assistées de leurs maires respectifs, organiseront aujourd'hui  une conférence de presse pour dénoncer cet acte d'opposition au développement de la région. A ce stade, les avis des communautés divergent de plus en plus.  

Acte prémédité

En tout cas, pour Base Toliara, ce vandalisme était un acte prémédité. « Nous sommes sûrs qu'il ne s'agit de fokolona comme il a été mentionné à maintes reprises vu que nous sommes en pérpétuel dialogue avec eux. En plus, la majorité rejoint notre cause. Mais ce sont surtout des personnes qui veulent saboter le projet en lui donnant une mauvaise réputation. Effectivement, cela nous a étonné qu'une chaîne de télévision locale ait pu tout filmer du début jusqu'à la fin, alors que la ville de Toliara se trouve à plus de deux heures de route du site. Ainsi, ils ont tout prévu » défend Jean-Bruno Ramahefarivo, directeur général de Base Toliara. Les différentes parties concernées attendent alors l'intervention de l'Etat dans les plus brefs délais.

Rova Randria

Fil infos

  • Emergence de Madagascar - Une majorité présidentielle s'avère indispensable à l'Assemblée nationale
  • Acquisition illicite de terrains - Un vice-président du Sénat soupçonné de détournement de biens publics
  • Violence basée sur le genre - Mialy Rajoelina prête à organiser une conférence internationale à Madagascar
  • Gestion de la Capitale - L'immobilisme de Lalao Ravalomanana agace
  • Président de la République  à Antsiranana - « Les travaux du « velirano » commenceront dans un mois »
  • Braquage chez Accès Banque - Coup de filet sur les présumés auteurs principaux
  • Industrie sucrière de Brickaville - Andry Rajoelina siffle la fin des conflits
  • « Fihariana » - Trois projets financés 
  • Immigration clandestine - Une dizaine d’Africains débusqués dans la forêt du Nord
  • Projet « Fihariana » - Un self-made-man, Andry Rajoelina se soucie des jeunes

La Une

Editorial

  • Par amour !
    « Et l'amour en est le plus grand ! » Tel est le thème-phare cher au TGV/MAPAR. Une « profession de foi » que Rajoelina Andry Nirina porte en lui dans la profondeur de son cœur et de son âme, et cela, depuis sa tendre enfance et qu'il aime témoigner à tout vent, n'importe où et n'importe quand. A Ambilobe ou à Amboasary Atsimo ou à Toamasina ou à Antsiranana ou même à … Paris, Zandry Kely ne cesse de partager à quiconque qui veut l'entendre son amour pour sa patrie, pour ses compatriotes surtout ceux dans la tourmente. Une conviction voire un credo que le leader de la Révolution Orange, Rajoelina Andry, devenu Président de la République de Madagascar entend « prêcher » haut et fort. Le livre « Par Amour de la Patrie », à l'allure d'une autobiographie, qu'il publiait chez « Les guetteurs du Vent » à…

A bout portant

AutoDiff