Publié dans Société

Association Fitia - Pulvérisation de produits désinfectants au niveau des marchés

Publié le mardi, 24 mars 2020

En action. Pour la énième fois, l’association Fitia présidée par la Première dame Mialy Rajoelina fait preuve de responsabilité citoyenne. Cette fois-ci, une équipe s’est mobilisée dans la lutte contre la propagation du coronavirus. Les actions déjà entreprises dans les établissements scolaires publiques se poursuivent actuellement au niveau des marchés mais d’une autre manière. Lundi dernier, ladite association s’est dépêchée pour une opération d’assainissement. A cette occasion, des produits désinfectants « HTH » et  « Virocid » ainsi que des matériels indispensables ont été offerts à la Commune urbaine d’Antananarivo (CUA) et les pompiers.

 

« Les marchés sont ouverts de 5 à 12 heures. Au-delà de midi, les marchands avec des bénévoles se mobilisent pour s’emparer des ordures. Une fois les saletés débarrassées, les pompiers entrent en  jeu pour passer l’eau. Et ce n’est qu’après ces étapes franchies que les produits désinfectants sont appliqués tous les deux jours durant les 15 jours de confinement, étant donné que leurs effets se dissipent après 48 heures », explique Andrianisa Geantine, directrice des opérations de l’association Fitia.  Dans ses propos, ce responsable a avancé que le rôle de l’association consiste au déploiement des matériels, mais ce sont la CUA et les pompiers qui les gèrent pour pouvoir s’en servir à bon escient.  

« Nous collaborons avec l’association Fitia pour mettre en œuvre les recommandations du Gouvernement par rapport aux mesures d’hygiène », avance le directeur du secteur Eau,  Assainissement et Hygiène auprès de la CUA. Outre cette action, une campagne de sensibilisation relative aux gestes à adopter pour éviter toute contamination  est  également menée par l’association  Fitia avec la CUA.  A  cela s’ajoute la distribution de cache-bouches à tous les commerçants opérant dans les grands marchés d’Antananarivo.

K.R.

Fil infos

  • Barrière sanitaire de Vakinankaratra - Les accompagnateurs du député de Betroka refoulés
  • Rovan’Antananarivo - 300 000 à 500 000 visiteurs attendus par an
  • Restitution des îles malagasy - Appel à la consolidation de la solidarité nationale
  • Explications du MEN sur l’achat de bonbons sucettes - « Les 8,4 milliards d’ariary seront réaffectés à d’autres priorités »
  • Débat autour du Kianja Masoandro - Un bol d’air frais pour la France
  • Analanjirofo - Décès du chef de Région par intérim
  • Crise sanitaire - Un parfum de récupération politique dans l’air !
  • Ministère de l’Education nationale - 8 milliards d’ariary dépensés pour l’achat … de bonbons !
  • Roland Ratsiraka - La manœuvre machiavélique d’un politicien déchu
  • Coronavirus - Les législations autorisent des prises d'initiatives locales  

Editorial

  • Uni pour une cause
    Madagasikara resserre les rangs pour une cause plus que vitale. Le Chef de l’Etat, Rajoelina Andry Nirina, lors de la dernière intervention dans le cadre d’une « émission spéciale » sous forme d’une interview, appelle à l’unité sans faille de tous les Malagasy. Madagasikara affronte, au même moment, trois défis majeurs au terme desquels tous les Malagasy n’ont point pas le droit de rater. L’état d’urgence sanitaire national, la « récupération » des Iles malagasy (Iles Eparses) et la restauration suivie des travaux de construction du « Kianja Masoandro ».  

A bout portant

AutoDiff