Notice: Undefined property: stdClass::$numOfComments in /var/www/clients/client5/web10/web/components/com_k2/views/item/view.html.php on line 264
Publié dans Politique

Anosizato - Trois frères violent une femme enceinte et tabassent le mari

Publié le mardi, 09 juillet 2019

La victime est enceinte de deux mois et elle était violée par trois hommes. Ces derniers s’en étaient pris violemment à parti son mari. Une fois que ce dernier a perdu connaissance, les agresseurs l’ont jeté dans un caniveau. Ces faits remontent vers 20h30 le soir du dimanche du 16 juin dernier.  Les bandits n’ont laissé partir la dame que vers 2h du matin. Quelques heures après leurs mésaventures, le couple a porté plainte auprès de la Sûreté urbaine d’Antananarivo de la police à Tsaralalàna.

 

Plus récemment, précisément le dimanche 7 juillet dernier, l’un des trois suspects fut interpellé à Anosizato. Car dans sa plainte, la femme a affirmé s’être parfaitement remémorée des traits de ses violeurs, qui n’ont même pas pris le soin de les masquer. Dès le début de l’enquête, les domiciles des suspects ont été connus.  Du coup,  les Forces de l’ordre s’étaient dépêchées sur place. Mais elles n’ont pu surprendre aucun des agresseurs. Ce n’était donc que dans l’après-midi du 7 juillet que la Police ait pu finalement retrouver les traces des assaillants, et ce, grâce à un renseignement fourni par un informateur.

D’après ce renseignement, les trois suspects que la Police recherche étaient en train de suivre un combat de coqs ce dimanche après-midi-là à Anosizato.  Les limiers s’étaient donc rapidement rendus sur place. A leur arrivée à l’endroit, ils ont pu capturer un suspect si les deux autres ont réussi à prendre rapidement la poudre d’escampette.

 Le soir de ce dimanche 16 juin donc, les époux étaient sur le chemin qui mène chez eux dans le quartier de Namontana. A ce moment les trois agresseurs les ont pris discrètement en filature. Lorsque le couple arrive au niveau d’un endroit plutôt désert, les trois individus lui ont barré le chemin. Ils ont tabassé le mari qui a fini par  perdre connaissance sous les coups,  avant qu’ils ne jettent son corps dans cette canalisation. Quant à la dame, ils l’ont entraînée non loin de là pour abuser d’elle, et ce, durant plusieurs heures. Le suspect arrêté aura à répondre de ses actes devant le Parquet. Quant à ses acolytes, ils sont encore activement recherchés. A noter que les violeurs sont  tous les membres d’une fratrie.

Franck Roland

Fil infos

  • Gestion de la mairie de Nosy Be - Bilan nettement positif
  • Troisième gouvernement Ntsay - Au moins deux nouvelles têtes en perspective
  • Mutinerie à la prison d'Ambalatavoahangy - Des coups de feu entendus, prise d'otage de 3 agents pénitentiaires
  • Remaniement - Les natifs du Nord souhaitent intégrer le prochain Gouvernement
  • Premier ministre Christian Ntsay - Deux fois reconduit
  • Nouveau Gouvernement - Le nom du Premier ministre connu dans les prochaines heures
  • 60ème anniversaire du Sénat - Rivo Rakotovao, le nouvel Icare ?
  • Corruption passive et extorsion - Un inspecteur de police écope de deux ans de prison ferme
  • Assemblée nationale - Les membres du Bureau permanent connus
  • Exécutif - Démission du Gouvernement ce jour

La Une

Editorial

  • Vilénies bestiales et monstrueuses !
    En phase à une grande et décisive mutation, le pays n’est toujours pas au bout de ces malveillantes surprises. En  attendant la publication des noms des heureux élus pour siéger au Gouvernement Ntsay Christian, des affaires datant du régime précédent débarquent et polluent l’environnement. En dépit du début encourageant d’une éclaircie de la vie nationale, les vilénies monstrueuses du régime déchu, celui de Rajao, continuent de vicier l’atmosphère. Les échos des barbaries bestiales dont les ex-barons aux cravates bleues passaient maitres ne cessent de choquer l’opinion.  

A bout portant

AutoDiff