Publié dans Politique

Relations Inde -Madagascar - Un appareil de radiothérapie bientôt inauguré dans le pays

Publié le mercredi, 15 mai 2019

Abhay Kumar, le nouvel ambassadeur de la République de l’Inde à Madagascar a présenté ses lettres de créance au Président de la République, hier dans la matinée, au Palais d’Etat d’Iavoloha. L’occasion pour lui d’annoncer qu’un appareil de radiothérapie sera bientôt inauguré par l’Inde et Madagascar très prochainement, qui permettra de traiter des milliers de patients atteints du cancer. Dans le domaine de l’énergie renouvelable, l’Inde fera parvenir deux ingénieurs spécialisés dans l’énergie solaire pour donner des formations quant à l’utilisation des panneaux solaires.

D’ici la fin de l’année 2019, 600 personnes sont prévues recevoir ces formations. Deux ingénieurs agricoles arriveront également pour aider Madagascar pour la cartographie des terres cultivables à Madagascar et ce dans le but d’aider à l’optimisation de la production rizicole malagasy. Par ailleurs, L’Inde poursuivra l’octroi de bourses aux étudiants malagasy désirant y poursuivre leurs études.

« C’est un honneur pour moi de travailler avec les collaborateurs du Président de la République afin de renforcer les relations entre l’Inde et Madagascar », a commenté le nouvel ambassadeur au cours d’une interview en marge de la présentation de ses lettres de créance.

Dans la foulée, le nouvel ambassadeur de la Pologne à Madagascar, Jacek Bazanski, a présenté ses Lettres de créance au Président de la République dans la foulée.  Parmi les points abordés lors de l’entrevue, la Pologne par le biais de son ambassadeur, désire accroître les relations commerciales entre les deux pays notamment dans le secteur de l’exportation dont celui de la vanille de Madagascar. La Pologne est également disposée à fournir des machines susceptibles d’aider Madagascar dans le développement de sa production agricole.

 La Rédaction

Fil infos

  • Lalao Ravalomanana et Riana R. - L’heure de rendre des comptes !
  • Menace du TIM - Un pansement sur une jambe de bois
  • Vote historique - Tana élit un maire pro-régime pour la première fois !
  • Restitution des îles malagasy l'océan Indien - L'Etat lance la mobilisation nationale
  • Confrontation de listes électorales - Le TIM se trompe de porte
  • Ambovombe Androy - Un candidat attaque la CENI
  • Haute Cour de Justice - Dix dossiers transmis à l’Assemblée nationale
  • Assainissement de la liste électorale - Une affaire de tout un chacun
  • Tension politique et santé publique - Mialy Rajoelina apporte fraîcheur et assurance
  • Parti HVM - Plus de raison d'être

La Une

Editorial

  • Quid de la souveraineté nationale
    Rajoelina Andry Nirina consulte. Le Gouvernement relance et mobilise. Et pour cause, la souveraineté nationale piétinée. A l’approche du 40ème anniversaire de la résolution 34/91 de l’assemblée générale des Nations Unies du 12 décembre 1979 donnant gain de cause à l’Etat malagasy sur la question des Iles Eparses (Les Glorieuses, Juan de Nova, Bassas da India, Europa et Tromelin), le pays s’apprête à faire valoir son droit. A travers cette historique résolution, l’ONU reconnait la souveraineté de Madagasikara sur ces « perles » de l’océan Indien et recommande à la France d’entamer le dialogue avec l’Etat malagasy en vue de la rétrocession.   Quarante ans après, rien ne bouge ! Les bases d’un vrai et authentique dialogue n’ont même pas  été jetées. La France évite et crée des manœuvres dilatoires. Bref, elle se moque indifféremment.Le Gouvernement malagasy en place, dans son droit les plus légitimes, relance « l’affaire ». Selon le porte-parole Lalatiana Rakotondrazafy, ministre…

A bout portant

AutoDiff