Publié dans Société

Centre de dépistage Andohatapenaka - Plus de 8 000 prélèvements effectués

Publié le vendredi, 31 juillet 2020

8177. Du 1er au 27 juillet derniers, le Centre de dépistage Covid-19 situé au Village Voara Andohatapenaka a réalisé 8177 prélèvements pour confirmer la contamination au coronavirus.  Ce sont des patients présentant de formes  symptomatiques qui ont recouru à cette étape importante. Aucun chiffre, se rapportant  au taux de positivité après analyses au sein de laboratoires, n'a été communiqué.  Mais d'après les statistiques partagées par  le Dr Manitra Rakotoarivony, directeur de la Promotion de la santé du ministère de la Santé publique, ce Centre Médical Covid-19 à Andohatapenaka a enregistré 251 visiteurs victimes de problème respiratoire. Et 76 d'entre eux ont été hospitalisés d'urgence dans des établissements sanitaires spécialisés dans le traitement des cas graves voire critiques.   

 

Toujours selon ce responsable du ministère, 12686 individus à savoir 9115 cas symptomatiques et 3763 cas asymptomatiques s'y sont présentés dans cet intervalle de temps afin d'effectuer un test de dépistage du coronavirus. Comme l'ont toujours précisé les autorités sanitaires malagasy, ce sont notamment les personnes présentant des signes évocateurs de la Covid-19 qui sont aptes à passer une analyse en laboratoire.  Aussi,  seuls les médecins en charge des consultations qui se prononcent sur la nécessité d'un dépistage ou non. Ce qui explique  les chiffres de 8177 testés sur les 9115 patients concernés.

En outre, la longue file d'attente aperçue au cours des premières semaines d'opérationnalisation a diminué. Selon Dr Manitra Rakotoarivony, la prise en charge  des cas  symptomatiques modérés auprès des Centres de Santé de base niveau II a plus ou moins tempéré les activités à Andohatapenaka. Si au début,  le centre Andohatapenaka reçoit des centaines de cas suspects, actuellement avec les CBS II  qui totalisent  régulièrement une soixantaine de consultation, le nombre de visite y est assez réduit voire de moitié.

Recueillis par KR. 

Fil infos

  • Etat d’urgence sanitaire - Allègement du confinement à Analamanga - Rapatriement des Malagasy bloqués à l’étranger - Ouverture conditionnée de Nosy Be au tourisme international - Plan social pour les employés du secteur privé
  • Concentrateurs d’oxygène importés - Le Président réceptionne la première livraison à Ivato
  • Collectif des opposants - Un mouvement mort-né !
  • Coronavirus - Le Président met l’accent sur l’objectif « zéro décès »
  • La presse en deuil - Décès de Salomon Ravelontsalama
  • Lutte contre la Covid-19 - Quid du sens de la responsabilité citoyenne ?
  • Nouvelle organisation pour le « Vatsy Tsinjo » - Du porte-à-porte pour renouveler la liste des bénéficiaires
  • Ministère de l'Economie et des Finances - Sept nominations dont un directeur du budget
  • Lutte contre la Covid-19 - Dix concentrateurs d’oxygène remis à Fianarantsoa par le Chef de l’Etat
  • Double explosion à Beyrouth - Une ressortissante malagasy parmi les victimes

La Une

Editorial

  • Vision accessible !
    Il est permis d’espérer ou, pourquoi pas, de rêver. Le Président Rajoelina partagea sa vision de la gestion de la pandémie de Covid-19. Il annonça publiquement, avec enthousiasme et surtout avec une forte dose de confiance à Toliary que le pays atteindra, d’ici quelques semaines, le cap du « zéro décès ». Pour certains, il s’agit d’un espoir qui fait vivre les imbéciles. Pour d’autres, un rêve sensé, réalisable.Le 28 août 1963, le jeune pasteur baptiste Martin Luther King, militant anti-ségrégationniste, fit savoir devant une foule de 250 000 âmes à Washington - sous l’ombre d’Abraham Lincoln, 16ème Président des Etats-Unis, père de l’abolition de l’esclavage - d’une vision de rêve qu’il a pour une Amérique de demain « I have the dream ! » En effet, Martin Luther King rêve d’une « Amérique fraternelle où Blancs et Noirs se retrouveraient unis et libres ». Des Blancs, férus de la…

A bout portant

AutoDiff