Publié dans Sport

Match Amical-Bafana vs Barea - La FMF décline finalement l’invitation

Publié le jeudi, 05 septembre 2019

La fédération sud-africaine de football a invité les Barea de Madagascar à disputer un match amical  Orlando Stadium, Lusaka,  Afrique du Sud, ce samedi 7 septembre prochain. Ce sont les Chipolopolos qui étaient prévus de disputer cette rencontre amicale contre les Bafana-Bafana mais les Zambiens ont désisté et décidaient d’annuler le match par mesure de sécurité. Vu les violences xénophobes en Afrique du Sud qui inquiètent le continent africain.

 

Honorée par cette considération, et trouvant l’opportunité intéressante pour préparer l’équipe nationale malagasy aux différentes échéances qui les attendent, la FMF a, dans un premier temps,  donné son accord  de principe pour l’organisation de la rencontre. Le staff technique a déjà même dévoilé une liste des joueurs qui disputeront ce match qui était composée des Barea Chan. Jusqu’à hier après-midi, la fédération sud-africaine de football a fait parvenir une lettre concernant son garant sur la sécurité de l’équipe nationale malagasy. Et l’entrée au stade sera gratuite.

Mais cependant, après avoir concerté  avec différentes institutions malagasy concernant la sécurité de la délégation et des ressortissants malagasy en Afrique Sud, qui ont déjà annoncé qu’ils ne sortiront pas pour voir le match, il a été judicieux pour la FMF de décliner l’invitation. L’équipe nationale poursuivra ainsi son regroupement à domicile. La situation s'est progressivement normalisée, mercredi, à Johannesburg, principale ville sud-africaine, sous haute surveillance policière après trois jours d'émeute. Mais pas encore propice vu la date prévue de cette rencontre.  Dans un communiqué, la FMF s’excusait auprès de la SAFA eu regard aux efforts qu’ils ont entamés pour l’organisation de la rencontre et aux supporteurs malagasy qui attendaient avec impatience ce match. Après la journée FIFA, chaque joueur rejoindra leur club respectif.

Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Covid-19 à Madagascar - La guerre est loin d’être gagnée !
  • Education et enseignement - Des solutions pragmatiques en vue
  • Résiliation du bail avec la MBS - Le maire agit au profit de la collectivité
  • Commune urbaine d'Antananarivo - Naina Andriantsitohaina fonce sur l'assainissement
  • Crédibilité au sein de l'opinion publique - La dégringolade de l'Opposition
  • Célébration du 10 août - Occultée par la crise sanitaire
  • Concentrateurs d’oxygène importés - Arrivée de la seconde livraison
  • Dérogation pour les Malagasy devant poursuivre leurs études à l’extérieur - Précisions supplémentaires du CCO
  • Rapatriement de 1 600 Malagasy - La procédure est enclenchée !
  • Rapatriement des Malagasy - Priorité aux personnes vulnérables

La Une

Editorial

  • Cette maudite maladie !
    En pleine guerre de 1914-1918, la « grippe espagnole » frappait les pays belligérants. Selon les experts, il s’agissait d’une grippe virulente et mortelle de souche H1N1 qui, partie d’un camp militaire de Funston (Kansas, Etats-Unis) le 3 mars 1918, se répandit à la vitesse de la lumière au reste du monde notamment vers les pays engagés dans la guerre. La grippe espagnole aurait fait 20 millions à 50 millions de morts dans le monde selon les rapports de l’Institut Pasteur. Certaines sources indiquèrent même 100 millions de victimes. Les pays les plus touchés étaient l’Inde (18,5 millions de morts), Chine (de 4 à 9,5 millions), Europe occidentale (2,5 millions) et les Etats-Unis (de 500 000 à 675 000). Dans le passé, on note la recrudescence d’épidémies de grave maladie contagieuse trois à quatre par siècle. De la « grippe espagnole » au nouveau coronavirus de Covid-19, il n’y a…

A bout portant

AutoDiff