Publié dans Sport

Football - Ligue des champions de la CAF - Un bon début pour les Fosa Juniors

Publié le dimanche, 11 août 2019

Les Fosa Juniors FC ont assuré l’essentiel en s’imposant ce samedi face à l’équipe mauricienne Pamplemousse SC d (1-0), en match comptant pour le tour préliminaire (aller) de la Ligue des champions d’Afrique de football, disputé au stade d’Alexandre Rabemananjara, Mahajanga.  Un bon début pour l’équipe malagasy sur le plan africain. L’unique but de la partie est l’œuvre du capitaine de l’équipe, Baggio sur un penalty transformé à la 35 e minute. Un penalty obtenu suite à une faute du défenseur mauricien. Les Fosa auraient pu (et dû) marquer plus de buts, mais ils ont manqué de précision.  Sur la défensive, les Mauriciens n’ont vraiment pas riposté face aux assauts malagasy. Deux fois, ils étaient sauvés par les poteaux sur deux tirs de Sambatra. Les deux équipes se retrouveront dans deux semaines pour le match retour qui se jouera au stade George V de Curepipe, le dimanche 25 août. Le club majungais a, cependant, perdu deux joueurs sur blessure, à savoir le défenseur latéral gauche Elefoni et le gardien Fabrice, remplacés respectivement par Donga et Nina.


Au match retour, les Mauriciens espéreront une qualification mais ils vont devoir planifier une stratégie offensive pour prendre le dessus. La sortie de son redoutable artilleur Perticots Kevin sur blessure à la cheville en fait partie du plan. Les Fosa ont donc intérêt à se méfier de cette équipe mauricienne.
Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Coronavirus - Le Président met l’accent sur l’objectif « zéro décès »
  • La presse en deuil - Décès de Salomon Ravelontsalama
  • Lutte contre la Covid-19 - Quid du sens de la responsabilité citoyenne ?
  • Nouvelle organisation pour le « Vatsy Tsinjo » - Du porte-à-porte pour renouveler la liste des bénéficiaires
  • Ministère de l'Economie et des Finances - Sept nominations dont un directeur du budget
  • Lutte contre la Covid-19 - Dix concentrateurs d’oxygène remis à Fianarantsoa par le Chef de l’Etat
  • Double explosion à Beyrouth - Une ressortissante malagasy parmi les victimes
  • « Sosialim – bahoaka » sur fond de contestation - Les Forces de l’ordre soupçonnent des troubles intentionnels
  • Conjoncture - Andry Rajoelina va au-devant d’une population mécontente
  • Dénigrement du régime Rajoelina - Amnésie internationale s’en mêle !

La Une

Editorial

  • Crise démentielle !
    Décidément, la crise sanitaire ne suffit pas. Il nous en faut encore d’autres. La crise de jalousie et la maladie de nostalgie rongent les esprits égarés des meneurs du Rodoben’nympanohitra ho amin’nydemokrasiaeto Madagasikara (RMDM), une plateforme regroupant les déchus du pouvoir et les déçus de leurs propres prestations lors des derniers scrutins. L’arrivée de Rajoelina Andry Nirina, par la voie royale des urnes, dérangent les ratés de la politique du pays. Le nouvel homme fort du pays fait naître auprès de ses adversaires une profonde jalousie. Le jeune Président, la quarantaine, gêne. Les adversaires déclarés, des quinquagénaires, des sexagénaires et même un certain septuagénaire n’admettent point leurs défaites. Ils ne veulent rien savoir ! La bande à Tsarahamy ne tolère, à jamais, la victoire éclatante du jeune Rajoelina. Le soutien populaire qu’il bénéficie rend malade. La crise de jalousie, tellement profonde et virulente, déclenche une autre crise beaucoup plus inquiétante,…

A bout portant

AutoDiff