Publié dans Sport

Nicolas Dupuis - Haro aux « Fake News »

Publié le mardi, 28 juillet 2020

Démenti du sélectionneur de l’équipe nationale malagasy. Ces derniers temps, des fausses nouvelles ont fait le tour des réseaux sociaux concernant les Barea de Madagascar. Une publication est apparue sur la page « Barea Gazette- Zah Barea », qui était tout de suite devenue virale, annonçant que l’équipe nationale disputera un match amical contre les Super Eagles  du Nigeria vers fin août ou début septembre à Paris. Des informations qui ont suscité le soupçon des fans sur sa véracité mais l’administrateur du page targue que ce sont des sources sûres.

D’autres pages qui ont relayé les informations confirment même qu’elles étaient recoupées auprès du sélectionneur national et que la page est en contact permanant avec le coach Nicolas Dupuis concernant les « news » des Barea. Sauf que cette fois-ci, c’est le premier responsable de l’équipe nationale lui-même qui a fait un démenti sur ces informations, hier, sur sa page Facebook.

« Je souhaite, ce jour, vous dire que les informations concernant d’une part un possible match amical pour septembre et d’autre part une future participation à la Coupe Arabe des Nations ne sont pas de mon fait. Je ne suis au courant de rien concernant ces deux manifestations. Ce seraient de bonnes nouvelles mais attendons de véritables informations ».

 Notons que Nicolas Dupuis est actuellement à Paris. Et ce, après le communiqué de la Fédération malagasy de football apparu le dimanche 26 juillet qu’aucun responsable au sein de la FMF n’a été avisé sur l’existence de ce match ni par la fédération nigérienne de football ni par aucune autre instance du football. Notamment sur l’éventuelle participation des Barea de Madagascar à la Coupe Arabe des Nations qui aura lieu au Qatar du 1er au 18 décembre 2021. « Fake news » qui ont été encore publiés par la même page Gazette Barea le samedi. Soulignant même que Madagascar serait l’invité spécial de la FIFA sur cette compétition.

Recueillis par Elias Fanomezantsoa 

Fil infos

  • Covid-19 à Madagascar - La guerre est loin d’être gagnée !
  • Education et enseignement - Des solutions pragmatiques en vue
  • Résiliation du bail avec la MBS - Le maire agit au profit de la collectivité
  • Commune urbaine d'Antananarivo - Naina Andriantsitohaina fonce sur l'assainissement
  • Crédibilité au sein de l'opinion publique - La dégringolade de l'Opposition
  • Célébration du 10 août - Occultée par la crise sanitaire
  • Concentrateurs d’oxygène importés - Arrivée de la seconde livraison
  • Dérogation pour les Malagasy devant poursuivre leurs études à l’extérieur - Précisions supplémentaires du CCO
  • Rapatriement de 1 600 Malagasy - La procédure est enclenchée !
  • Rapatriement des Malagasy - Priorité aux personnes vulnérables

La Une

Editorial

  • Cette maudite maladie !
    En pleine guerre de 1914-1918, la « grippe espagnole » frappait les pays belligérants. Selon les experts, il s’agissait d’une grippe virulente et mortelle de souche H1N1 qui, partie d’un camp militaire de Funston (Kansas, Etats-Unis) le 3 mars 1918, se répandit à la vitesse de la lumière au reste du monde notamment vers les pays engagés dans la guerre. La grippe espagnole aurait fait 20 millions à 50 millions de morts dans le monde selon les rapports de l’Institut Pasteur. Certaines sources indiquèrent même 100 millions de victimes. Les pays les plus touchés étaient l’Inde (18,5 millions de morts), Chine (de 4 à 9,5 millions), Europe occidentale (2,5 millions) et les Etats-Unis (de 500 000 à 675 000). Dans le passé, on note la recrudescence d’épidémies de grave maladie contagieuse trois à quatre par siècle. De la « grippe espagnole » au nouveau coronavirus de Covid-19, il n’y a…

A bout portant

AutoDiff