Publié dans Sport

MJS-Plan Marshall - 80 Districts seront dotés d’infrastructures sportives

Publié le mardi, 30 juin 2020

80 Districts sur les 119 existants à Madagascar bénéficieront du plan Marshall au niveau des infrastructures sportives. Une grande révolution. Depuis plus d’un demi-siècle, le département de la Jeunesse et de Sports était laissé en bas de la liste des priorités de l’Etat. Depuis son avènement à la tête du pays, le Président de la République Andry Rajoelina a mis les bouchées doubles pour concrétiser le contenu du Velirano numéro 13 : « Faire le sport une fierté nationale ».

 

Pour le ministère de la Jeunesse et des Sports, dirigé par Tinoka Roberto Raharoarilala, il s’est entretenu avec les opérateurs et entrepreneurs dans le cadre du lancement du plan Marshall à Iavoloha.

D’après le ministre des Sports, durant son exposé, deux types d’infrastructures restent la priorité absolue dans le plan Marshall : 15 gymnases couverts de 1000 places pour 15 Districts dont Farafangana, Faradofay, Ambovombe, Ampanihy, Fenoarivo-Atsinanana, Mahanoro, Ihosy, Maintirano, Antsohihy, Mandritsara, Sambava, Vohemar, Betafo, Ikongo et Manakara en bénéficieront.

Trois autres  gymnases couverts de 4000 places seront construits dans les villes de Mahajanga, Toamasina et Toliara.   31 terrains synthétiques entourés de gradin de 1000 places seront érigés dans 31 Districts  à savoir Ambatofinandrahana, Manandriana, Fandriana, Maintirano, Antanifotsy, Sainte-Marie, Andapa, Ambanja, Andilamena, Farafangana, Antalaha, Soanieranivongo, Marovoay, Manjakandriana, Fianarantsoa I, Vohemar, Anjozorobe, Maevatanana, Vangaindrano, Soavinandriana, Arivonimamo, Amboasary Atsimo, Vondrozo, Ambatoboeny, Fenoarivobe, Sakaraha, Analalava, Maroantsetra, Mananara Avaratra, Manja et Lalangiana. Le plus majestueux de tout cela reste le stade Barea Mahamasina qui sera réhabilité à 40 880 places au lieu de 2500 seulement auparavant.

Dans la foulée, le ministre a également précisé aux auditeurs les conditions d’éligibilité à l’appel d’offres. Et avec ce plan Marshall, les opérateurs résidant dans les lieux d’implantation des infrastructures auront ainsi une opportunité pour postuler aux marchés.

Le Président n’a pas lésiné sur les moyens pour doter le département de la Jeunesse et des Sports de ressources conséquentes à la mesure des ambitions escomptées. Le budget du MJS a été révisé à 13 milliards d’ariary au lieu de 8 milliards d’ariary.

Après la consécration du    Président de la République Andry Rajoelina, comme    champion de l’éducation physique de qualité et des sports en Afrique, lors de la conférence des ministres africains pour la mise en œuvre du plan de Kazan en Afrique, à Antananarivo, en septembre dernier, Madagascar se verra bénéficier de financements extérieurs conséquents émanant des partenaires internationaux tels que l’ Union africaine et l’UNESCO.

Recueillis par Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Etat d’urgence sanitaire - Allègement du confinement à Analamanga - Rapatriement des Malagasy bloqués à l’étranger - Ouverture conditionnée de Nosy Be au tourisme international - Plan social pour les employés du secteur privé
  • Concentrateurs d’oxygène importés - Le Président réceptionne la première livraison à Ivato
  • Collectif des opposants - Un mouvement mort-né !
  • Coronavirus - Le Président met l’accent sur l’objectif « zéro décès »
  • La presse en deuil - Décès de Salomon Ravelontsalama
  • Lutte contre la Covid-19 - Quid du sens de la responsabilité citoyenne ?
  • Nouvelle organisation pour le « Vatsy Tsinjo » - Du porte-à-porte pour renouveler la liste des bénéficiaires
  • Ministère de l'Economie et des Finances - Sept nominations dont un directeur du budget
  • Lutte contre la Covid-19 - Dix concentrateurs d’oxygène remis à Fianarantsoa par le Chef de l’Etat
  • Double explosion à Beyrouth - Une ressortissante malagasy parmi les victimes

La Une

Editorial

  • Vision accessible !
    Il est permis d’espérer ou, pourquoi pas, de rêver. Le Président Rajoelina partagea sa vision de la gestion de la pandémie de Covid-19. Il annonça publiquement, avec enthousiasme et surtout avec une forte dose de confiance à Toliary que le pays atteindra, d’ici quelques semaines, le cap du « zéro décès ». Pour certains, il s’agit d’un espoir qui fait vivre les imbéciles. Pour d’autres, un rêve sensé, réalisable.Le 28 août 1963, le jeune pasteur baptiste Martin Luther King, militant anti-ségrégationniste, fit savoir devant une foule de 250 000 âmes à Washington - sous l’ombre d’Abraham Lincoln, 16ème Président des Etats-Unis, père de l’abolition de l’esclavage - d’une vision de rêve qu’il a pour une Amérique de demain « I have the dream ! » En effet, Martin Luther King rêve d’une « Amérique fraternelle où Blancs et Noirs se retrouveraient unis et libres ». Des Blancs, férus de la…

A bout portant

AutoDiff