Publié dans Société

Covid-19 à Toamasina - Le chiffre grimpe en flèche !

Publié le lundi, 11 mai 2020

Propagation alarmante du Covid-19. Sur les 257 prélèvements effectués, 219 réalisés à Antananarivo et 38 analyses en laboratoire mobile à Toamasina durant la journée de dimanche dernier, 15 cas se sont révélés positifs au coronavirus. C'est le dernier bilan officialisé par le Centre de commandement opérationnel Covid-19, hier vers 13 heures à la Télévision nationale. Malheureusement, ces derniers jours,  la majorité des cas confirmés au coronavirus sont localisés dans la plus grande ville portuaire de Madagascar. Toamasina est actuellement de plus en plus affectée par cette maladie infectieuse respiratoire avec une trentaine de patients atteints du Covid-19, hospitalisés au CHU Morafeno Toamasina. Parmi eux figurent 9  employés de l'entreprise minière Ambatovy et qui sont pris en charge sur le site.  

Selon le Professeur Vololontiana Marie Hanta Danielle, porte-parole dudit centre, 38 tests ont été réalisés au sein de ce laboratoire mobile à Tamatave où 11 cas positifs ont été confirmés avant-hier. Rien que le week-end dernier, 7 des 13 nouveaux cas y ont été tous localisés. Et la semaine dernière, rappelons-nous qu'entre les 4 et le 5 mai derniers, 6 sur les 7 cas confirmés y ont été  également identifiés. C'est la raison pour laquelle un dépistage massif a été organisé avec une équipe associant virologues et spécialistes en hygiène-qualité-sécurité de l'Institut Pasteur de Madagascar (IPM). Il n'est plus question d'envoyer les prélèvements dans la Capitale et d'attendre des jours avant l'obtention des résultats. Le Gouvernement malagasy, à travers le ministère de la Santé publique (MSP), a donc mis en place un laboratoire mobile ou LOW (« Laboratory on Wheels ») pour diagnostiquer tous les cas contacts dans la ville du grand port. 

« Aucune étude scientifique n'explique cette tendance ascensionnelle du nombre de porteurs du virus à Toamasina. Effectivement, il s'agit du même virus qui a sévi en Chine. Comme je l'ai toujours mentionné, le respect des gestes de barrières sanitaires demeure primordial  dans cette lutte. Et même pendant la prise du Covid-Organics, toutes les mesures sanitaires doivent toujours s'appliquer (…) C'est toujours dommage de constater des doutes émis par certains sur l'existence de cette maladie. Cela pourrait être aussi l'un des facteurs de sa propagation », explique le Professeur Vololontiana Marie Hanta Danielle, jointe au téléphone hier.  

En tout, la Grande île enregistre 186 personnes infectées dont l'âge moyen est de 26 ans. Avec un cas de guérison déclaré hier,  le pays a atteint le nombre de 105 cas de rémission depuis le 12 avril, date de la première sortie d'hôpital des patients contaminés.  Il reste ainsi 81 personnes hospitalisées auprès des Centres hospitaliers universitaires respectifs.  

K.R.

Fil infos

  • Covid-19 - Relâchement signifie suicide collectif !
  • Déconfinement - Le secteur du transport poursuit sa reprise
  • Incendie à Ankatso II et à Manjakandriana - Des millions d’ariary de perte, aucun mort ni blessé
  • Covid-19 - Le rebond de l’épidémie à l’étranger doit interpeller les Malagasy
  • Session ordinaire de l’Assemblée nationale - Les dossiers transmis par la HCJ au menu
  • Tournée présidentielle dans le Nord - Sambava, premier bénéficiaire du CVO plus
  • Renforcement du système de santé à Madagascar - Deux hélicoptères médicaux de la Russie
  • Axe Ambilobe - Vohémar - L'inauguration prévue dans 8 mois
  • Arrestation du député Leva - Son épouse parlementaire en flagrant délit
  • Fin de mandat - Rivo Rakotovao rêve d’une prolongation utopique

La Une

Editorial

  • Nouveau départ !
    Le Triangle du Nord renaît ! En tournée dans cette partie prometteuse mais quelque peu oubliée de la Grande île, le Chef de l’Etat Rajoelina Andry a bien voulu jeter les bases d’un nouveau départ.Il s’agit en effet d’une nouvelle naissance pour Antsiranana dans la mesure où le numéro Un du pays y apporta un nouveau souffle dans les secteurs d’activités dont certains produits font la renommée nationale voire mondiale de la Région. La vanille, à tout seigneur tout honneur, l’ « or noir » du pays, attira toute l’intention du Président. Jusqu’à preuve du contraire, Madagasikara détient le record mondial de la vanille, en quantité et en qualité. Antalaha, le point d’attache de la culture, est la capitale mondiale de la vanille. Ainsi, l’Etat va assister de près la mise en œuvre de la relance effective du secteur vanille. Rajoelina, en réunion de travail avec les opérateurs sur place,…

A bout portant

AutoDiff