Société

Un des facteurs d’exclusion des femmes au sein de la communauté. Le « fady zaza kambana » ou tabou des jumeaux maudits fait partie des pratiques néfastes nuisant aux droits des femmes à Madagascar, notamment dans une partie de la Région Sud-est. Ce phénomène d’abandon et de rejet d’enfants jumeaux, considérés comme source de malheur dans la famille, persiste encore dans les ethnies Antemoro et Antambahoaka. Toutefois, la Grande- île note des évolutions significatives quant aux fléchissements de cette pratique.
Comme de nombreux autres pays du monde, le nôtre est confronté à la crise sanitaire liée à la propagation sans précédent du virus du Covid-19. Mais dans la Capitale, la pandémie a les accidents de la circulation comme toile de fond. Ce second fléau semble se multiplier d’un coup.
Sur les 614 nouveaux cas confirmés de Covid-19 dont un cumul de deux jours pour deux laboratoires d'analyses, déclarés hier par le Centre de commandement opérationnel (CCO) -Covid-19, 548 individus infectés sont enregistrés dans la Région d'Analamanga. Il s'agit du plus grand nombre de cas positifs recensés en jour. Rien qu'en trois jours, la Capitale comptabilise 984 nouvelles contaminations au coronavirus.
Belle prise des éléments de la compagnie de Gendarmerie d’Ankazobe vers 22h mardi dernier à Andoharano, quelques kilomètres à l’entrée nord de cette ville, sur la RN4. Ils ont intercepté un fourgon transportant clandestinement 14 personnes en provenance d’Antanimbary à Maevatanàna. Avec l’accord tacite des transporteurs dont le chauffeur et deux convoyeurs, elles ont envisagé de regagner en cachette la Capitale. D’après une source auprès de cette compagnie, les 14 personnes de ce fourgon intercepté ont été d’abord soumises à une audition à la Gendarmerie. Par la suite, elles seront déférées au Parquet de Maevatanàna. Les transporteurs en cause ont…

Baume « Fosa » - Attention aux produits « fake »

Publié le mercredi, 22 juillet 2020
L'un des produits phares du moment. Le baume Fosa, destiné notamment pour la prévention du Covid-19 à travers l'inhalation, se vend comme des petits pains depuis la propagation de cette pandémie. La queue se forme dans les points de vente et pharmacies qui en disposent à Antananarivo, au point que la production n'arrivait plus à répondre aux demandes. Depuis, des profiteurs abusent de la situation pour élaborer des produits contrefaits, avec différentes appellations. Ceci en tenant compte des compositions et de la couleur du produit principal. « J'ai acheté un baume à 5 000 ariary dans les rues des 67…
Des plaintes sur la vente des produits périmés ont été reçues par le Réseau national pour la protection des droits des consommateurs (RNDC). Depuis le début de l’urgence sanitaire dans le pays, les produits ayant dépassé la date limite de consommation (DLC) envahissent les marchés locaux, autant dans la Capitale que dans d’autres régions comme Ambanja et Ambilobe. D’après le président du RNDC, Rabetsara dit Lita, les commerçants profitent de la situation actuelle, dans laquelle la population est confrontée à des problèmes socio-économiques, pour berner les consommateurs. Bien que tout le monde soit encore occupé dans la lutte contre la…
Ces derniers jours, le traitement des cas symptomatiques au niveau des Centres de santé de base, niveau II (CSB II) devient un sujet polémique sur les réseaux sociaux. Nombreux se plaignent de l’absence des médicaments ou encore de la défaillance, sans parler de la non gratuité du traitement. « Les CSB II ne sont pas censés effectuer des analyses pour identifier si le patient est atteint du coronavirus. Ceci dit, notre attribution porte sur le traitement symptomatique dont le renforcement du système immunitaire avec de la vitamine C.

Fil infos

  • Rapatriement des Malagasy - Priorité aux personnes vulnérables
  • Covid-19 à Madagascar - 9.000 contaminés guéris en un mois
  • Site de la MBS à Anosipatrana - La CUA veut reprendre son bien
  • Etat d’urgence sanitaire - Allègement du confinement à Analamanga - Rapatriement des Malagasy bloqués à l’étranger - Ouverture conditionnée de Nosy Be au tourisme international - Plan social pour les employés du secteur privé
  • Concentrateurs d’oxygène importés - Le Président réceptionne la première livraison à Ivato
  • Collectif des opposants - Un mouvement mort-né !
  • Coronavirus - Le Président met l’accent sur l’objectif « zéro décès »
  • La presse en deuil - Décès de Salomon Ravelontsalama
  • Lutte contre la Covid-19 - Quid du sens de la responsabilité citoyenne ?
  • Nouvelle organisation pour le « Vatsy Tsinjo » - Du porte-à-porte pour renouveler la liste des bénéficiaires

La Une

Editorial

  • FDS sur la pente raide !
    Dérapages. Débordements. Dérives. Bavures. Et puis quoi encore ! Les mots manquent pour décrire les mésaventures et souvent meurtrières des éléments de la Force de défense et de la sécurité (FDS) du pays. Des actes totalement indignes des valeurs morales et diamétralement opposés à l'éthique que l'Armée et la Police nationale entendent véhiculer.

A bout portant

AutoDiff