Publié dans Politique

Remaniement - Les natifs du Nord souhaitent intégrer le prochain Gouvernement

Publié le vendredi, 19 juillet 2019

Les natifs du faritany d’Antsiranana regroupés  au sein de l’association « FITEFA » (Fikambananan’ny teratanin’ny faritany Antsiranana) se sont donné rendez-vous hier à l’hôtel « Le pavé ». Un point de presse a été organisé à l’occasion par le président de ladite association, Bekasy Johnfrince. Avant tout, ce dernier au nom de tous les natifs du faritany d’Antsiranana a tenu à réitérer ses remerciements au Président de la République Andry Nirina Rajoelina pour la réhabilitation de la RN5a reliant Ambilobe-Vohémar ainsi qu’au Premier ministre Ntsay Christian. « Actuellement, il faut juste 5 ou 8 h de temps pour faire le trajet contre plus de 18h de temps auparavant », a-t-il déclaré. Dans la foulée, Bekasy Johnfrince a tenu à signifier aux journalistes présents des richesses dont dispose cette partie Nord de la Grande île et  son apport en matière  de devises pour le  développement du pays.  « Le faritany d’Antsiranana regorge de richesses minières et de ressources halieutiques en tout genre. A cela s’ajoute la vanille de la Sava, le label bio du pays, et les différents sites touristiques dont des parcs naturels et des réserves naturelles marines à l’instar de Nosy Lonjo, Montagne d’Ambre, Lokobe s’il ne faut citer que cela », a-t-il lancé. « Outre la vanille, le faritany d’Antsiranana dispose de divers produits d’exportation tels que le girofle, le café, le cacao, le poivre vert et rouge etc », a-t-il continué. Pour ainsi dire que le faritany d’Antsiranana possède d’énorme potentiel économique. Par ailleurs,  Bekasy Johnfrince a tenu à féliciter la députée Christine Razanamahasoa pour son élection à la tête de l’Assemblée nationale ainsi que les autres membres qui composent le bureau permanent dont la députée Jocelyne Maxime élue vice-présidente de ladite institution pour le compte du faritany d’Antsiranana.

« Nous vous soutenons et sommes prêts à collaborer avec vous tous », a-t-il souligné.Le parcours et l’exploit de l’équipe nationale de football Barea, arrivée au quart de finale de la CAN, ont également été salués par le président de la FITEFA. « Vous êtes la fierté de notre pays », a-t-il signifié.
Nouveau Gouvernement
Enfin touchant mot au prochain remaniement du Gouvernement Ntsay Christian, Bekasy Johnfrince au nom de la FITEFA  demande au Président de la République Andry Nirina Rajoelina d’y intégrer des natifs du faritany d’Antsiranana. Une demande qui a été accueillie par une ovation. « Sachez Monsieur le Président que la population du faritany d’Antsiranana vous soutient et est disposée à vous accompagner pour la concrétisation de tous vos projets en vue d’un réel développement du pays », a-t-il conclu. Un cocktail a clôturé le point de presse. La présence de la quasi-intégralité des députés, issus de l’ex-province d’Antsiranana, à cette rencontre avec les gens des médias, a été notée.
A.Lepêcheur

Fil infos

  • Coronavirus - Le Président met l’accent sur l’objectif « zéro décès »
  • La presse en deuil - Décès de Salomon Ravelontsalama
  • Lutte contre la Covid-19 - Quid du sens de la responsabilité citoyenne ?
  • Nouvelle organisation pour le « Vatsy Tsinjo » - Du porte-à-porte pour renouveler la liste des bénéficiaires
  • Ministère de l'Economie et des Finances - Sept nominations dont un directeur du budget
  • Lutte contre la Covid-19 - Dix concentrateurs d’oxygène remis à Fianarantsoa par le Chef de l’Etat
  • Double explosion à Beyrouth - Une ressortissante malagasy parmi les victimes
  • « Sosialim – bahoaka » sur fond de contestation - Les Forces de l’ordre soupçonnent des troubles intentionnels
  • Conjoncture - Andry Rajoelina va au-devant d’une population mécontente
  • Dénigrement du régime Rajoelina - Amnésie internationale s’en mêle !

La Une

Editorial

  • Crise démentielle !
    Décidément, la crise sanitaire ne suffit pas. Il nous en faut encore d’autres. La crise de jalousie et la maladie de nostalgie rongent les esprits égarés des meneurs du Rodoben’nympanohitra ho amin’nydemokrasiaeto Madagasikara (RMDM), une plateforme regroupant les déchus du pouvoir et les déçus de leurs propres prestations lors des derniers scrutins. L’arrivée de Rajoelina Andry Nirina, par la voie royale des urnes, dérangent les ratés de la politique du pays. Le nouvel homme fort du pays fait naître auprès de ses adversaires une profonde jalousie. Le jeune Président, la quarantaine, gêne. Les adversaires déclarés, des quinquagénaires, des sexagénaires et même un certain septuagénaire n’admettent point leurs défaites. Ils ne veulent rien savoir ! La bande à Tsarahamy ne tolère, à jamais, la victoire éclatante du jeune Rajoelina. Le soutien populaire qu’il bénéficie rend malade. La crise de jalousie, tellement profonde et virulente, déclenche une autre crise beaucoup plus inquiétante,…

A bout portant

AutoDiff