Publié dans Politique

Président Andry Rajoelina - « Je suis toujours là avec les Malagasy »

Publié le mardi, 30 juin 2020

Direct et sans équivoque ! A sa manière, le Président Andry Rajoelina a fait taire ses détracteurs qui ont véhiculé des rumeurs selon lesquelles le numéro un du pays se serait envolé en catimini à l'étranger pour se faire soigner durant le week - end. Pire, profitant de son effacement pour laisser la place au Premier ministre, Ntsay Christian lors de l'habituelle intervention de la chaîne nationale, dimanche dernier, certaines mauvaises langues lui ont même prêté une contamination au Covid-19. « Je suis là, très en forme et en bonne santé », a déclaré le Président de la République hier au cours d'une visite au siège de la prochaine usine Pharmalagasy sis à Tanjombato.

 

Le Chef de l'Etat a fait le déplacement avec son épouse pour constater de visu l'évolution de la mise en place de cette usine malagasy. Evidemment, il a démenti son hypothétique contamination par le Covid-19. Et d'ajouter que « plus on me souhaite du mal, mieux je me porte. De plus, je ne fuirai jamais un champ de combat. Je suis là et je ne laisserai pas tomber le peuple malagasy ».

L'homme fort du pays n'a pas manqué de rappeler que Madagascar dispose déjà de tout le nécessaire incluant le remède Covid- Organics destiné à lutter contre le Covid-19. Par conséquent, aucun besoin de se précipiter à l'étranger en cas de maladie. Au contraire, ce sont les étrangers qui vont venir au pays pour pouvoir bénéficier du remède élaboré et perfectionné par les chercheurs malagasy.

Partage de responsabilité

Concernant le fait que le Chef du Gouvernement ait pris le relais sur la chaîne nationale, le Président d'expliquer que cela relève d'une simple coordination et d'un partage de responsabilité entre les deux chefs de l'Exécutif. Il assure d'ailleurs que la collaboration  entre lui et le locataire de Mahazoarivo est au beau fixe. « Puisque lors de la célébration de la fête nationale, j'ai adressé un message solennel au peuple, il est donc normal que ce soit le tour du Premier ministre d'exposer les dispositions liées à la lutte contre le Coronavirus », souligne encore le Président.

L'intervention du Chef du Gouvernement s'est faite dans le cadre de la prolongation des mesures liées à la prolongation de l'état d'urgence sanitaire pour les 15 prochains jours. Après ce délai, le numéro deux de l'Exécutif tiendra encore un nouveau rendez - vous avec le peuple malagasy pour exposer l'éventuel allègement ou renforcement des mesures suivant l'évolution de la pandémie à Madagascar.

La Rédaction

Fil infos

  • Etat d’urgence sanitaire - Allègement du confinement à Analamanga - Rapatriement des Malagasy bloqués à l’étranger - Ouverture conditionnée de Nosy Be au tourisme international - Plan social pour les employés du secteur privé
  • Concentrateurs d’oxygène importés - Le Président réceptionne la première livraison à Ivato
  • Collectif des opposants - Un mouvement mort-né !
  • Coronavirus - Le Président met l’accent sur l’objectif « zéro décès »
  • La presse en deuil - Décès de Salomon Ravelontsalama
  • Lutte contre la Covid-19 - Quid du sens de la responsabilité citoyenne ?
  • Nouvelle organisation pour le « Vatsy Tsinjo » - Du porte-à-porte pour renouveler la liste des bénéficiaires
  • Ministère de l'Economie et des Finances - Sept nominations dont un directeur du budget
  • Lutte contre la Covid-19 - Dix concentrateurs d’oxygène remis à Fianarantsoa par le Chef de l’Etat
  • Double explosion à Beyrouth - Une ressortissante malagasy parmi les victimes

La Une

Editorial

  • Vision accessible !
    Il est permis d’espérer ou, pourquoi pas, de rêver. Le Président Rajoelina partagea sa vision de la gestion de la pandémie de Covid-19. Il annonça publiquement, avec enthousiasme et surtout avec une forte dose de confiance à Toliary que le pays atteindra, d’ici quelques semaines, le cap du « zéro décès ». Pour certains, il s’agit d’un espoir qui fait vivre les imbéciles. Pour d’autres, un rêve sensé, réalisable.Le 28 août 1963, le jeune pasteur baptiste Martin Luther King, militant anti-ségrégationniste, fit savoir devant une foule de 250 000 âmes à Washington - sous l’ombre d’Abraham Lincoln, 16ème Président des Etats-Unis, père de l’abolition de l’esclavage - d’une vision de rêve qu’il a pour une Amérique de demain « I have the dream ! » En effet, Martin Luther King rêve d’une « Amérique fraternelle où Blancs et Noirs se retrouveraient unis et libres ». Des Blancs, férus de la…

A bout portant

AutoDiff