Publié dans Editorial

Tandem réussi

Publié le mardi, 30 juin 2020

La récente sortie médiatique réussie du Premier ministre, Chef du Gouvernement Ntsay Christian continue de retenir l'attention de l'opinion publique. Retenu ailleurs pour d'autres charges, le Chef de l'Etat Rajoelina Andry Nirina délégua son Premier ministre, le numéro deux de l'Exécutif, pour annoncer et apporter certains utiles au public sur les tenants et aboutissants de nouvelles consignes relatives à l'état d'urgence sanitaire pour les quinze jours à venir que le Fitondram-panjakana, (comprendre Gouvernement) décida d'appliquer.

 

Le Conseil des ministres dirigé par le Président Rajoelina du samedi 27 juin dernier définit la nouvelle règle du jeu, apparemment courageuse ou révolutionnaire pour combattre efficacement la pandémie de Covid-19 à Madagasikara.

En somme, la nouvelle tactique consiste à faire valoir le sens de la responsabilité de chaque citoyen. Le Gouvernement accorde le libre consentement de la  personne contaminée sur le mode de traitement qui le convient. Il n'est plus question d'imposer mais prioriser le libre choix de chacun et cela pour une plus grande responsabilité.

Même topo concernant les mesures de prévention anti-Covid-19. Pour Analamanga, on maintient l'élargissement du confinement jusqu'à 17h seulement il appartient à chacun de se rendre conscient de l'importance pour lui et les autres sur le respect strict des consignes : rester à la maison sauf pour ceux qui doivent nécessairement sortir pour rejoindre les lieux de travail, respecter le geste barrière, ne pas dépasser le nombre de 50 personnes pour toute réunion publique, etc.  La prise de responsabilité de chacun est vivement recommandée ! Le Gouvernement choisit de mettre en valeur l'approche pédagogique en lieu et place de la méthode du forcing. Une telle démarche ne se traduit nullement pas par un laisser-aller. Tous ceux ou celles qui passent outre les consignes données seront sévèrement punis.

Néanmoins, un autre fait marquant retient l'attention du public à savoir la complémentarité parfaite sinon le tandem réussi entre le Chef de l'Etat et son Premier ministre. En effet, Ntsay  Christian a réussi brillamment sur les antennes de la radio et télévision nationale un numéro difficile. Un exercice de grand écart qu'il parvient à exécuter sans faute.

Nommé à Mahazoarivo en tant que PM le 4 juin 2018, dans un contexte politique houleux, pour  le quota du MAPAR,  Ntsay Louis Christian, économiste de formation, 59 ans, y reste deux ans après et continue de piloter avec succès les actions du Gouvernement.

Rajoelina Andry Nirina a vu juste quand il l'a proposé au poste de Premier ministre conformément à l'esprit de la décision de la HCC du 28 mai 2018, dans l'art. 4. Des suites des mouvements de contestation des « 77 députés pour le changement », Rajaonarimampianina Hery fut contraint de procéder à la nomination d'un nouveau Premier ministre dont la mission principale consistait à organiser l'élection présidentielle dans les plus brefs délais. Une mission que Ntsay Christian a assumée et exécutée à temps. En dépit des circonstances difficiles, Ntsay vient à bout de sa mission. Il a réussi à déjouer les pièges des détracteurs. Jusqu'à ce jour, le PM fait preuve d'intégrité, de compétence et de ténacité à Mahazoarivo. Il « assiste » de façon correcte et franche  le Chef de l'Etat Rajoelina.

Sans hésitation, on peut l'affirmer que la complémentarité d'actions existe réellement entre les chefs de l'Exécutif. Un tandem réussi !

Ndrianaivo

Fil infos

  • Etat d’urgence sanitaire - Allègement du confinement à Analamanga - Rapatriement des Malagasy bloqués à l’étranger - Ouverture conditionnée de Nosy Be au tourisme international - Plan social pour les employés du secteur privé
  • Concentrateurs d’oxygène importés - Le Président réceptionne la première livraison à Ivato
  • Collectif des opposants - Un mouvement mort-né !
  • Coronavirus - Le Président met l’accent sur l’objectif « zéro décès »
  • La presse en deuil - Décès de Salomon Ravelontsalama
  • Lutte contre la Covid-19 - Quid du sens de la responsabilité citoyenne ?
  • Nouvelle organisation pour le « Vatsy Tsinjo » - Du porte-à-porte pour renouveler la liste des bénéficiaires
  • Ministère de l'Economie et des Finances - Sept nominations dont un directeur du budget
  • Lutte contre la Covid-19 - Dix concentrateurs d’oxygène remis à Fianarantsoa par le Chef de l’Etat
  • Double explosion à Beyrouth - Une ressortissante malagasy parmi les victimes

La Une

Editorial

  • Vision accessible !
    Il est permis d’espérer ou, pourquoi pas, de rêver. Le Président Rajoelina partagea sa vision de la gestion de la pandémie de Covid-19. Il annonça publiquement, avec enthousiasme et surtout avec une forte dose de confiance à Toliary que le pays atteindra, d’ici quelques semaines, le cap du « zéro décès ». Pour certains, il s’agit d’un espoir qui fait vivre les imbéciles. Pour d’autres, un rêve sensé, réalisable.Le 28 août 1963, le jeune pasteur baptiste Martin Luther King, militant anti-ségrégationniste, fit savoir devant une foule de 250 000 âmes à Washington - sous l’ombre d’Abraham Lincoln, 16ème Président des Etats-Unis, père de l’abolition de l’esclavage - d’une vision de rêve qu’il a pour une Amérique de demain « I have the dream ! » En effet, Martin Luther King rêve d’une « Amérique fraternelle où Blancs et Noirs se retrouveraient unis et libres ». Des Blancs, férus de la…

A bout portant

AutoDiff