Publié dans Economie

Secteur minier - La chasse aux opérateurs illicites renforcée

Publié le jeudi, 02 juillet 2020

Mettre fin à la gabegie. Le ministère des Mines et des Ressources stratégiques (MMRS) intensifie l’opération de chasse aux opérateurs illicites dans le secteur minier. En effet, plusieurs exploitants tirent profit de la richesse de notre sous-sol depuis des années. Alors qu’ils n’apportent pas de retombée économique tangible tant pour l’Etat que pour la vie de la population. Dans certains cas, ils pillent les pierres précieuses sans même se soucier de la destruction de l’environnement.

Pour remédier à cette situation, le numéro un du département Fidiniavo Ravokatra a alors remis dix voitures tout terrain à l’endroit de la police des mines pour que cette dernière mène à bien sa mission. La cérémonie de remise officielle des matériels s’est tenue, hier à Ampandrianomby, en présence du  secrétaire d'Etat chargé de la Gendarmerie nationale, le Général Richard Ravalomanana.

« Nous allons faire du secteur minier un levier de développement de l’économie malagasy. Mais cette stratégie commence par la lutte contre la corruption et les opérateurs illicites. C’est pourquoi, l’équipement de la police des mines et les centres des mines est primordial car elle va effectuer les descentes dans les zones éloignées. L’objectif consiste à formaliser les opérateurs et apporter des bénéfices du secteur pour redresser notre économie », déclare Fidiniavo Ravokatra durant son discours.  Selon toujours ses dires, ces dépenses figurent dans le budget de l’année précédente.  

D’après les prévisions, cinq bureaux de l’administration minière seront également créés cette année notamment à Miandrivazo, Antsohihy, Vohémar, Mananjary et Tsiroanomandidy. Cette décentralisation permet de mieux gérer le secteur. La mise en place des scanners à l’aéroport d’Ivato, de Nosy Be et de Toamasina est aussi prévue pour mieux contrôler et protéger notre ressource. Rappelons que le ministère de tutelle ne recense que deux tonnes d’or exportés annuellement alors que les chiffres réels s’élèvent à 20 tonnes. Et ce, sans compter les autres pierres précieuses.

Solange Heriniaina

Fil infos

  • Covid-19 - Relâchement signifie suicide collectif !
  • Déconfinement - Le secteur du transport poursuit sa reprise
  • Incendie à Ankatso II et à Manjakandriana - Des millions d’ariary de perte, aucun mort ni blessé
  • Covid-19 - Le rebond de l’épidémie à l’étranger doit interpeller les Malagasy
  • Session ordinaire de l’Assemblée nationale - Les dossiers transmis par la HCJ au menu
  • Tournée présidentielle dans le Nord - Sambava, premier bénéficiaire du CVO plus
  • Renforcement du système de santé à Madagascar - Deux hélicoptères médicaux de la Russie
  • Axe Ambilobe - Vohémar - L'inauguration prévue dans 8 mois
  • Arrestation du député Leva - Son épouse parlementaire en flagrant délit
  • Fin de mandat - Rivo Rakotovao rêve d’une prolongation utopique

La Une

Editorial

  • Nouveau départ !
    Le Triangle du Nord renaît ! En tournée dans cette partie prometteuse mais quelque peu oubliée de la Grande île, le Chef de l’Etat Rajoelina Andry a bien voulu jeter les bases d’un nouveau départ.Il s’agit en effet d’une nouvelle naissance pour Antsiranana dans la mesure où le numéro Un du pays y apporta un nouveau souffle dans les secteurs d’activités dont certains produits font la renommée nationale voire mondiale de la Région. La vanille, à tout seigneur tout honneur, l’ « or noir » du pays, attira toute l’intention du Président. Jusqu’à preuve du contraire, Madagasikara détient le record mondial de la vanille, en quantité et en qualité. Antalaha, le point d’attache de la culture, est la capitale mondiale de la vanille. Ainsi, l’Etat va assister de près la mise en œuvre de la relance effective du secteur vanille. Rajoelina, en réunion de travail avec les opérateurs sur place,…

A bout portant

AutoDiff