Publié dans Sport

Football- Nicolas Dupuis - « Mon cœur est à Madagascar »

Publié le dimanche, 23 février 2020

Déclaration d'amour. C'est ce que Nicolas Dupuis, entraîneur des Barea de Madagascar a annoncé dans l'émission « les Grandes bouches » sur Canal Plus. Les animateurs de l'émission dont il fait partie ont traité le cas de la sélection nationale ivoirienne, futur adversaire de Madagascar, aux éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations 2021. A un mois de cette confrontation aller face aux Barea de Madagascar, la fédération ivoirienne a limogé l'entraîneur des Eléphants, Ibrahim Kamara. L'opportunité du limogeage ainsi que le probable successeur du coach limogé ont été les thèmes de l'émission diffusée dans la soirée de vendredi.

C'est sur ce dernier point que Nicolas Dupuis a confirmé sa fidélité et son amour envers l'équipe nationale malagasy qu'il a réussi à qualifier pour la première fois de son histoire à une phase finale de la CAN et cerise sur le gâteau son parcours mémorable jusqu'en quarts de finale de l'épreuve. Interrogé par ses pairs s'il est partant pour entraîner les Eléphants de la Côte d'Ivoire, une des formations capées du continent, le coach des Barea est parti droit vers le but.

« Mon cœur est à Madagascar là où j'ai une mission à accomplir » répond sans ambages le technicien français dont la cote de popularité dans la Grande île fait pâlir plus d'un. Mais sa notoriété dépasse largement les frontières malagasy, toutefois il reste fidèle à son premier amour en sélection nationale. Nicolas Dupuis a fait ensuite une révélation en déclarant qu'un intermédiaire, officiel ou non, du football ivoirien l'a déjà contacté et demandé son avis pour succéder à Ibrahim Kamara. Une proposition intéressante mais repoussée toutefois par l'entraîneur français qui aurait été parmi les trois ou quatre techniciens susceptibles de diriger les Eléphants de la Côte d'Ivoire.

Les informations venant de la presse ivoirienne affirment que la sélection ivoirienne sera dirigée par un technicien français durant la campagne africaine des éliminatoires de la CAN 2021 et du Mondial 2022. Reste à savoir son identité, la seule certitude c'est que le nom de Nicolas Dupuis ne figurera pas sur la liste….

Rata

Fil infos

  • Intervention télévisée du Président Andry Rajoelina - Les dates des examens officiels fixées - Reprise du « Tosika fameno » - Poursuite du confinement dans la Région d'Analamanga
  • Entrées illicites des frontières malagasy - 3 boutres refoulés vers Mayotte
  • Centres de traitement du Covid-19 - Le Mining Business Center, le Palais des sports et le LTPA réquisitionnés
  • Bilan du premier semestre 2020 - Désespoirs et des espoirs !
  • Rapatriement des 193 millions de dollars - L’Etat malagasy sollicite la Banque mondiale
  • Prise en charge des malades du Covid-19 - L’Etat enclenche la vitesse supérieure !
  • Excès de zèle ou abus d’autorité ? - Des barrages tout aussi énervants qu’inutiles
  • Violations des droits de l'homme aux camps de Tindouf - Un organisme de l'ONU établit la responsabilité de l'Etat algérien
  • Etat de santé du Président malagasy - Andry Rajoelina va bien, merci !
  • Esclavagisme moderne, traite des personnes et travail des enfants - « Des pratiques inhumaines à éradiquer », dixit Andry Rajoelina

Editorial

  • Des actes de bravoure mais …
    Les Forces de la défense et de la sécurité impressionnent beaucoup ces derniers temps. L'Armée, à tout seigneur tout honneur, s'implique désormais dans l'œuvre de « pacification » du pays. La récente restructuration de fond touchant directement les trois unités qui la composent et la réorganisation générale des opérations sur terrain ainsi que les nouvelles dotations en appareils et en matériels de guerre sophistiqués propulse l'Armée vers des actes concrets. Dans le Sud et le Moyen-ouest, les soldats de l'Armée de terre et de l'air participent activement aux actions de ratissage des « dahalo » et cela grâce à la mise en œuvre de la Zone rurale prioritaire de sécurité (ZRPS).

A bout portant

AutoDiff