Publié dans Sport

Lutte-Championnat de Madagascar - Titres partagés

Publié le dimanche, 12 janvier 2020

Les choses n’étaient pas aussi faciles pour les techniciens de la fédération malagasy de lutte, lors des championnats de Madagascar juniors et seniors qui se sont tenus en une journée ce samedi au gymnase couvert d’Ankorondrano. Un rendez-vous qui s’est tenu sous un décor digne d’une compétition internationale, pour la première fois, grâce à la solidarité olympique par le biais du CNO (Comité national olympique) malagasy.

Aux résultats de chaque catégorie, les titres étaient bien partagés, les jeunes ont tenu tête aux grands chevronnés de la discipline. A l’instar de Bienvenu Andriamalala, multiple champion de Madagascar et favori de sa catégorie qui a manqué de faire un doublé devant son confrère Sebany lors d’une finale entre militaires du COSFA (Club omnisport des forces armées) pour la discipline Alysh pour les plus de 60kg. Bienvenu est sacré chez les moins de 65kg en lutte libre.

 Tandis que Mbolalalaina du COSPN (Club omnisport de la police nationale) s’est adjugé du titre chez les moins de 70 kg et Rinoh a sauvé l’honneur de son club Rossary en remportant le titre des moins de 80kg devant Adrien de ATB Boeny, qui a perdu de justesse la finale.
 Mais chez les Dames, Elodie Françoise Rasoaharimalala du club ATB Boeny a sauvé les meubles. Prometteuse dans sa catégorie, elle a réussi à faire un doublé en lutte Alysh. En effet, elle a battu Julianah de COSPN pour les plus de 60kg et remportait aussi la finale des moins de 62 kg devant la même Julianah.

En lutte libre, le sacre était bien réparti malgré la domination du COSFA avec six titres dans son escarcelle tandis que 3FB, COSPN et Rosarry ont respectivement réussi à gagner 5 titres dans leurs tableaux de chasse et CSLA a gagné un titre grâce à Andy Herisoa Rasolomampionona chez les moins de 61kg. Fifa reste en bas du tableau, le club a fait chou blanc malgré un finaliste homme, Mitantsoa Hercule Randrianomanana qui a perdu la finale devant l’international, Todisoa Rasolonjanahary chez les moins de 86 kg.

Ce sommet national, précédé d’une assemblée générale ordinaire, approuvé par le Comité olympique malagasy et le ministère de la Jeunesse et des Sports, a servi de détection des combattants susceptibles de composer l’équipe nationale en vue du Championnat d’Afrique en Algérie en fin du mois de février.
Elias Fanomezantsoa


Voici les titrés par catégorie

Lutte Alych
Senior Hommes
-60kg Sebany (Boeny)
-70kg Mbolalalaina (COSPN)
-80kg Rinoh (Rossary)
Senior Dames
+60kg Elodie (ATB Boeny)


Lutte libre

Senior Hommes
-57kg Lova Randriamampionona (3FB)
-61kg Bienvenu Andriamalala (COSFA)
-65kg Aimé Rakotoniaina (COSPN)
-70 Todisoa François Rakotonatoandro (3FB)
-74kg Ginot Rakotovao (3FB)
-79kg Todisoa Ratolojanahary (Rossary)
-86kg Antonio Andriamalala ( COSFA)
125kg Elwis Edward Rakotoarisoa (COSFA) sans adversaire
Senior Dames
-57kg Emma Rasoanantenaina (COSFA)
-62kg Elodie Françoise Rasoaharimalala ( ATB Boeny)

Junior Filles
-50kg Nantenaina (COSFA)
-53kg Eda Pricnais Rafanomezanjanahary (Rossary)
-59kg Faniry Ramaroson (COSPN)
-65kg Tahiana Rasoanaivo ( COSFA)
-76kg Fenosoa Rambolanarivo (3FB) sans adversaire
Junior Garcons
-57kg Finoana Rakotoniaina ( FB)
-61kg Andy Herisoa Rasolomampionona (CSLA)
-65kg Harinavalona Lovasoa (COSPN)
-70kg Pameli Ratonondrasana ( Rossary)
74kg Maminiriana Randriamahefa ( Rossary)

Fil infos

  • Période de pré-remaniement - Ambiance malsaine dans l’air
  • Saisine de la HCC par le Sénat - Des sénateurs fustigent Rivo Rakotovao
  • Mairie d’Antananarivo - Les dix ennemis de Naina Andriantsitohaina
  • Fonction publique - 23 437 agents de l’Etat dans une situation délicate
  • Rencontres multiples avec le président de la CENI - Démenti du Chef de l’Etat
  • Gestion de la Commune urbaine d'Antananarivo - La Fermeté du maire souhaitée par les Tananariviens
  • Ny Rado Rafalimanana - Le cynique mystificateur est de retour
  • Postes de haut responsable - L’Etat veut créer sa base de données
  • Rivo Rakotovao - L’hypocrisie à son summum !
  • Loi sur les violences basées sur le genre - Feu vert de la Haute Cour constitutionnelle

La Une

Editorial

  • Défi titanesque
    Le Chef de l’Etat Rajoelina Andry Nirina donnera demain 19 janvier le coup d’envoi du reboisement national d’une envergure pharaonique jamais atteinte depuis 1960. Un travail de titan dont l’objectif vise à mettre en terre 19 millions de plants à travers tout le pays. Madagasikara doit, à la fin du premier mandat de l’actuel Président, retrouver son espace national recouvert d’arbres comme ce fut le cas auparavant. Il s’agit d’une priorité vitale pour le pays. Jadis une Ile verte avant d’être surnommée ironiquement  « l’Ile rouge » suite à la disparition inquiétante de la forêt, Madagasikara doit impérieusement retrouver son identité naturelle. Selon « Global Forest Watch », en 2017, Madagasikara est classé 4ème pays en termes de déforestation, et ce, avec 510.000 ha détruits en une année. Dans le même ordre d’idée, un rapport datant de septembre 2019 fait état d’une remarque sans appel selon quoi la déforestation à Madagasikara se trouve parmi les…

A bout portant

AutoDiff