Publié dans Sport

Golf-MCB Tour championship Madagascar - Lane Barry s’impose, Jean Bà dans le top 8

Publié le dimanche, 01 décembre 2019

Rideau sur le MCB Tour championship Madagascar 2019. Le public malagasy a vécu durant trois jours une compétition internationale d’envergure au golf du Rova à Andakana. Une grande première pour Madagascar d’abriter cette épreuve réservée uniquement aux professionnels de 50 ans et plus et ce dans le cadre de l’Indian ocean swing. Au bout des 3 tours et des 54 trous, la victoire finale est allée entre les mains de l’Anglais Lane Barry tandis que l’unique représentant de Madagascar, Jean Baptiste Ramarozatovo termine à la 7e place.  Une bonne prestation en  somme pour le professionnel malagasy qui ne s’est pas laissé impressionner par ses adversaires dont la plupart ont derrière eux des années de pratique de très haut niveau. C’est certainement cette inexpérience à des compétitions dont la mentale demeure l’une des armes fatales qui a fait défaut à Jean Bà. Lui, qui a
entamé tambour battant l’épreuve en rendant une carte de -2 à la journée inaugurale, a passé un jour sans,  samedi avec un résultat catastrophique de +4. Hier, il s’est démené comme un beau diable pour rectifier le tir en effectuant un -2 mais c’est loin d’être suffisant pour se hisser dans le haut du tableau. Un par au final, Jean Bà se classe à la 7e place à trois coups du vainqueur de la compétition, Lane Barry.

Le futur vainqueur a tissé discrètement sa victoire  par sa régularité. Au premier tour, il restait à l’affût  dans le ventre mou du classement avec une carte de 71. C’est avec ce retard ou avance, selon le cas, que Lane Barry a entamé la dernière journée d’hier, étant donné que samedi il réalisait le par. Et à l’ultime tour du MCB Championship Madagascar, l’Anglais a utilisé à bon escient sa régularité en réalisant un deux coups sous le par. Avec  un total de 69, Lane Barry remporte la 1ère édition de cette épreuve dans la Grande île devant l’Espagnol Quiros Jean (-2) et  le Français Remesy Jean François (-2). Outre, ces  occupants du podium  final, seuls trois autres golfeurs ont réussi à terminer la compétition sous le par en l’occurrence Dodd Stephen (-1), Evans Garry (-1) et Dennis Clark (-1). Après cette première étape de Madagascar, ces 48 golfeurs professionnels du Staysure tour dont Jean Baptiste Ramarozatovo  se retrouveront de nouveau aux Seychelles (5 au 7 décembre 2019) avant de boucler le MCB Tour championship à l’île Maurice du 13 au 15 de ce mois.
Rata

Fil infos

  • Roland Ratsiraka - La manœuvre machiavélique d’un politicien déchu
  • Coronavirus - Les législations autorisent des prises d'initiatives locales  
  • Appel de Andry Rajoelina à Toamasina - « Si chacun prend ses responsabilités, nous maîtriserons cette épidémie »
  • Covid-19 - Pas de cadavres ramassés à Toamasina
  • Défilé du 26 juin sur l’avenue de l’Indépendance - Le régime renoue avec la célébration des années 70 et 90
  • Rétrocession des îles Eparses aux Malagasy - Que l'Union africaine et la SADC se manifestent
  • Gouvernement vs députés - Des sujets brûlants sur la table
  • Education nationale - Des parents roulent pour un arrêt total des cours
  • Malhonnêteté avérée - Un perdant aux dernières présidentielles trainé en Justice
  • Rivo Rakotovao et consorts - A bout de souffle

Editorial

  • Pire récession
    Tous les observateurs et analystes, économistes notamment, se rejoignent à un constat selon lequel le monde se dirige inexorablement vers la pire récession économique qu’il n’a jamais vu ni connu du moins ces cent dernières années. En 1929, une terrible crise assénait … mortellement la toute puissante économie américaine. Wall Street, le centre névralgique de la finance mondiale flanchait. Ce fut la panique générale au pays de l’Oncle Sam. Les ondes de choc atteignirent l’Occident. En 2008, une grave crise financière frappa  les grandes places financières de l’Europe auxquelles les ondes « telluriques » touchèrent l’outre-Atlantique.  

A bout portant

AutoDiff