Publié dans Sport

Match Amical-Bafana vs Barea - La FMF décline finalement l’invitation

Publié le jeudi, 05 septembre 2019

La fédération sud-africaine de football a invité les Barea de Madagascar à disputer un match amical  Orlando Stadium, Lusaka,  Afrique du Sud, ce samedi 7 septembre prochain. Ce sont les Chipolopolos qui étaient prévus de disputer cette rencontre amicale contre les Bafana-Bafana mais les Zambiens ont désisté et décidaient d’annuler le match par mesure de sécurité. Vu les violences xénophobes en Afrique du Sud qui inquiètent le continent africain.

 

Honorée par cette considération, et trouvant l’opportunité intéressante pour préparer l’équipe nationale malagasy aux différentes échéances qui les attendent, la FMF a, dans un premier temps,  donné son accord  de principe pour l’organisation de la rencontre. Le staff technique a déjà même dévoilé une liste des joueurs qui disputeront ce match qui était composée des Barea Chan. Jusqu’à hier après-midi, la fédération sud-africaine de football a fait parvenir une lettre concernant son garant sur la sécurité de l’équipe nationale malagasy. Et l’entrée au stade sera gratuite.

Mais cependant, après avoir concerté  avec différentes institutions malagasy concernant la sécurité de la délégation et des ressortissants malagasy en Afrique Sud, qui ont déjà annoncé qu’ils ne sortiront pas pour voir le match, il a été judicieux pour la FMF de décliner l’invitation. L’équipe nationale poursuivra ainsi son regroupement à domicile. La situation s'est progressivement normalisée, mercredi, à Johannesburg, principale ville sud-africaine, sous haute surveillance policière après trois jours d'émeute. Mais pas encore propice vu la date prévue de cette rencontre.  Dans un communiqué, la FMF s’excusait auprès de la SAFA eu regard aux efforts qu’ils ont entamés pour l’organisation de la rencontre et aux supporteurs malagasy qui attendaient avec impatience ce match. Après la journée FIFA, chaque joueur rejoindra leur club respectif.

Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Lutte contre la corruption - Madagascar sur la voie de la coopération judiciaire internationale
  • Gouverneurs des banques centrales de la SADC - La première réunion à Antananarivo
  • Mise en œuvre de l’éducation physique de qualité - L’Afrique honore le Président Rajoelina
  • Candidature de Naina Andriantsitohaina - Un écho favorable de tous bords
  • Transport illégal de ressources minières - Un kilo d’or et 255 g de saphir saisis à Ivato
  • Non candidature à la mairie de Tana - Marc Ravalomanana trahit ses partisans
  • Candidat à l’élection municipale - Naina Andriantsitohaina, le sauveur d’Antananarivo !
  • Élection municipale - Le TIM humilié à Tana
  • Andohalo - Un voleur  de poule lynché par les riverains
  • Visite du Pape François - Le Président Rajoelina remercie le peuple malagasy

Editorial

  • Un challenger favori
    Maintenant c’est connu. L’IRD a choisi de placer en orbite un brillant opérateur économique de la place, Naina Andriantsitohaina, pour l’élection communale du 27 novembre à Antananarivo. En poste au ministère des Affaires étrangères en tant que ministre du Gouvernement Ntsay Christian II et III, Naina, pour les intimes, fait partie de la race des « entrepreneurs modernes » qui tentent de conjuguer la politique avec l’économie mais attention avec prudence. C’est un homme nouveau du microcosme politique local que la plateforme présidentielle mise pour rafler la cagnotte. Capitaine d’industrie, à la tête du Groupe Andriantsitohaina qu’il a hérité de son  grand-père, le patriarche Josoa Andriantsitohaina, et de son illustre père Jean-Charles Andraintsitohaina, Naina a pris la suite de l’empire en 2009 du vivant de son père. L’opérateur Naina Andriantsitohaina gère, à la fois quatre unités industrielles : l’imprimerie NIAG, l’usine de produits chimiques Prochimad, l’organe de presse Ultima-Média et la Banque BMOI…

A bout portant

AutoDiff