Publié dans Sport

Football- FMF - La répartition des commissions dévoilée

Publié le mardi, 03 septembre 2019

La première réunion des nouveaux membres de la Fédération malagasy de football s’est tenue hier. Raoul Arizaka Rabekoto et les dix comités exécutifs ont du pain sur la planche sachant que plusieurs dossiers urgents sont en attente. La tenue de la conférence nationale du football reste une grande  priorité pour cette nouvelle équipe footballistique malagasy. Et ce, avant la fin de l’année. L’établissement d’un nouveau calendrier de compétition  nationale et la préparation des Barea pour le troisième tour des éliminatoires des CHAN 2020 et les éliminatoires de la CAN 2021 seront également des dossiers brûlants qui attendent ce nouveau staff de la FMF.

 

La réunion a duré plus de 3h de temps. Les membres de chaque commission ont été votés  dans la même occasion. Victor Andrianony a été élu premier vice-président tandis qu’Alfred Andriamanampisoa est le deuxième vice-président.

E.F.

Fil infos

  • Vague de limogeage à la JIRAMA - La Direction générale fait fausse route
  • Mairie d'Antananarivo - Des sénateurs appellent à voter pour Naina Andriantsitohaina
  • Accident mortel de la circulation - Le MD automatique, une aberration
  • Corruption et détournements - Un ministre de la Transition et deux ministres HVM devant la Haute Cour de Justice
  • Naina Andriantsitohaina - « Il est temps de penser à la population »
  • Problème d’électricité et de distribution d’eau - Ras-le-bol de la population
  • Andry Rajoelina à Morondava - Réouverture imminente de la SUCOMA
  • « Manina anao ‘nge aho » - Un titre de Dadah Rabel à ressusciter
  • Secteur de l’artisanat - Une carte professionnelle numérique pour les artisans
  • Débat sur les communales à Tana - Naina Andriantsitohaina gagne des points

Editorial

  • Maudits délestages !
    Les coupures d’eau et d’électricité reviennent au galop. Supposées être disparues dans les travées de la vie quotidienne des Malagasy, elles réapparaissent. Tel un oiseau de mauvais augure, les coupures intempestives ne présagent, en rien, un avenir meilleur et elles continuent de sévir durement. Décidément, les délestages s’acharnent sur nous, aveuglément et sans distinction, et créent des vagues de révolte. A l’allure où vont les choses, le risque d’explosion sociale est à craindre. Les souvenirs douloureux des périodes sombres du régime HVM hantent les esprits. Les pauvres usagers n’en peuvent plus. On aurait l’impression que le courroux des dieux s’abat sur le pays.

A bout portant

AutoDiff