Publié dans Sport

Jeux Africains - Escrime - La fille d’un ancien gardien de but de Scorpion en lice

Publié le lundi, 19 août 2019

Jennifer Rahariniaina est la nouvelle championne de Madagascar d’escrime 2019. Celle-ci est la fille de l’ancien gardien de but du temps de Scorpion de Madagascar. Il s’agit de Raharison Jean Chrysostome, plus connu sous le nom de Bota. Ancien joueur de DSA (1998-2006) puis de l’Uscafoot (2007 et le FCA Ilakaka (2008-2009),  avant d’aller évoluer à l’AS Excelsior. Il a mouillé le maillot pour l’équipe nationale avec 36 sélections.  la famille a le sport dans le sang, maintenant c’est au tour de Jennifer de prendre le flambeau. Une athlète prometteuse pour la discipline escrime.  Cela fait seulement 2 mois de pratique, dans ce sport, une première participation, et la voilà déjà sur le sommet national à  seulement 14ans. Elle avait  détrôné à Toamasina la double championne de Madagascar, Solange Razafindrazana. Mais l’aventure ne s’arrête pas là pour Jennifer Raharinaina, elle est dans l’équipe nationale d’escrime aux Jeux Africains de Maroc. 

Elle ambitionne de porter haut les couleurs nationales comme son père l’avait fait. L’escrime aux Jeux africains 2019 est à sa 1ère édition et c’est en tout honneur que Jennifer Rahariniana y participera. La compétition aura lieu du 26 au 30 août 2019. Elle disputera ce rendez-vous continental à coté de deux épéistes, ses compatriotes, d’autres prodiges de l’escrime malagasy,  Jolan Carla Andriamamonjy et Tonny Marco Andriamamonjy. Ces deux derniers seront à leur deuxième participation, car ils ont déjà disputé les Jeux Africains de la Jeunesse à Alger l’année dernière.
Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Intervention télévisée du Président Andry Rajoelina - Les dates des examens officiels fixées - Reprise du « Tosika fameno » - Poursuite du confinement dans la Région d'Analamanga
  • Entrées illicites des frontières malagasy - 3 boutres refoulés vers Mayotte
  • Centres de traitement du Covid-19 - Le Mining Business Center, le Palais des sports et le LTPA réquisitionnés
  • Bilan du premier semestre 2020 - Désespoirs et des espoirs !
  • Rapatriement des 193 millions de dollars - L’Etat malagasy sollicite la Banque mondiale
  • Prise en charge des malades du Covid-19 - L’Etat enclenche la vitesse supérieure !
  • Excès de zèle ou abus d’autorité ? - Des barrages tout aussi énervants qu’inutiles
  • Violations des droits de l'homme aux camps de Tindouf - Un organisme de l'ONU établit la responsabilité de l'Etat algérien
  • Etat de santé du Président malagasy - Andry Rajoelina va bien, merci !
  • Esclavagisme moderne, traite des personnes et travail des enfants - « Des pratiques inhumaines à éradiquer », dixit Andry Rajoelina

Editorial

  • Des actes de bravoure mais …
    Les Forces de la défense et de la sécurité impressionnent beaucoup ces derniers temps. L'Armée, à tout seigneur tout honneur, s'implique désormais dans l'œuvre de « pacification » du pays. La récente restructuration de fond touchant directement les trois unités qui la composent et la réorganisation générale des opérations sur terrain ainsi que les nouvelles dotations en appareils et en matériels de guerre sophistiqués propulse l'Armée vers des actes concrets. Dans le Sud et le Moyen-ouest, les soldats de l'Armée de terre et de l'air participent activement aux actions de ratissage des « dahalo » et cela grâce à la mise en œuvre de la Zone rurale prioritaire de sécurité (ZRPS).

A bout portant

AutoDiff