Publié dans Sport

Rugby- Africa women's cup - Les Makis Dames dans le classement mondial

Publié le mardi, 13 août 2019

La sélection féminine malagasy de rugby à XV a perdu  son deuxième match (73-00) face au pays hôte à l'Africa women's cup, hier, mardi 13 août. Les Makis Dames  ont affronté la redoutable formation sud-africaine, qui évolue à domicile.  L'équipe malagasy était déjà menée 44-00 à la pause. Pour rappel, Madagascar s'était incliné devant le Kenya, vendredi dernier, lors de son premier match dans ce tournoi qui sert également de qualification pour les Jeux Olympiques 2020 et le Mondial 2021. A l'issue de son premier match international contre le Kenya, world rugby a intégré Madagascar dans le classement mondial du rugby féminin.

Une entrée fracassante pour le rugby à XV féminin malagasy pour son premier match test international.  Car, pour son premier classement, les Makis Dames figurent dans le top 50 mondial  en se plaçant à la 41ème position sur 55 pays , laissant derrière elle le Zimbabwe (42è) et l'Ouganda (45e). Le Kenya se trouve à la 28e place et l'Afrique du Sud à la 11e. Une place que les Makis Dames ont obtenue grâce à leurs prestations devant le Kenya.

Pour la journée d'hier, le Kenya s'impose 37-5 devant l'Ouganda et se qualifie ainsi pour le bouquet final contre l'Afrique du Sud. Le vainqueur sera qualifié pour la Coupe du monde en Nouvelle-Zélande en 2020 tandis que la finaliste disputera le barrage contre l'équipe finaliste du championnat Sud-américaine. Les Makis de Madagascar et les « Cranes Women’s », quant à elles, s'affronteront pour la troisième place du podium. Les deux matchs auront lieu le samedi 17 août prochain.

Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Ravalomanana en défenseur de l’opposition - Mémoire courte, mea culpa ou hypocrisie ?
  • Alana Cutland - Le corps toujours à la morgue de l’HJRA
  • Titre de chef de l’opposition - Insistance gênante de Marc Ravalomanana
  • Gendarmerie Sofia vs Gendarmerie Alaotra-Mangoro - Casse-tête chinois sur l’affaire des 450 zébus
  • Programme national « Fihariana » - Les entrepreneurs du Vakinankaratra à l’honneur !
  • Hery Vaovaon’i Madagasikara - Un petit tour et puis s’en va
  • Ambohimangakely - Un Sprinter volé à deux doigts d’un démontage…
  • Session extraordinaire du Parlement - Accent mis sur les intérêts nationaux
  • Scandales de détournement - Quid des anciens ministres impliqués ?
  • Toamasina - Quand une rumeur provoque une mini-émeute

La Une

Editorial

  • Enfin, du changement !
    Le verdict est tombé ! Le pouvoir sous la direction de Rajoelina Andry Nirina abrogea, ce mercredi 14 août 2019, en Conseil des ministres le décret n°2017-096 du 26 avril 2017 portant nomination du directeur général de la Compagnie nationale Jiro sy Rano Malagasy (JIRAMA) Olivier Jaomiary. Nommé il y a deux ans et quatre mois de cela, le 26 avril 2017, sous le régime HVM, Jaomiary Olivier n’a pas réussi à convaincre ni le pouvoir en place, issu de la dernière élection, ni l’opinion publique notamment les usagers. Un moment, se croyant être indéboulonnable de son poste, au-dessus de toute tentative de limogeage, le désormais ex-DG de la JIRAMA finit par se faire rattraper en raison de son incompétence à redresser la Compagnie, mission principale qu’on lui avait confiée.

A bout portant

AutoDiff