Publié dans Sport

Kung Fu Wushu-Jackie Chan - Le tournage aura lieu à Morondava et Toamasina

Publié le vendredi, 12 avril 2019

Les émissaires du célèbre acteur Jackie Chan ont effectué une visite de courtoisie au ministre de la Jeunesse et des Sports Tinoka Roberto, hier, pour confirmer leur arrivée. Cette délégation est composée de quatre personnes dont tous des acteurs qui ont joué avec lui et sont à Madagascar pour faire un état de lieu avant l’arrivée de la star qui viendra dans le pays avec 600 personnes pour tourner le film. « Nous sommes ici pour préparer l’arrivée de mon ami Jackie Chan et pour faire un état de lieu, en vue de la réalisation du film.

Lors de notre séjour, nous allons rencontrer les différentes autorités », a déclaré le producteur Xiao Ang, représentant de Jackie Chan.  « Ce dernier était de passage au temple de Shaoline. Mon nom était inscrit sur la pierre érigée devant le temple,  dont tous les noms des présidents d’honneur. Ce qui  l’a intrigué c’est que je suis le seul étranger qui y est inscrit. Et c’était le début de l’idée de venir à Madagascar et de découvrir la personne qui est inscrite sur la pierre », explique Maître José Ramaherison, dit Maître Gao. Ce passage de la superstar du film d’action procurera beaucoup de bien au pays tant sur l’aspect tourisme que sportif. Car Madagascar sera connu dans le monde dit le ministre. Les émissaires seront en tournée à Morondava et Toamasina avant de présenter leur programme qui sera validé par le ministre avant l’arrivée de Jackie Chan.

E.F.

Fil infos

  • Explications du MEN sur l’achat de bonbons sucettes - « Les 8,4 milliards d’ariary seront réaffectés à d’autres priorités »
  • Débat autour du Kianja Masoandro - Un bol d’air frais pour la France
  • Analanjirofo - Décès du chef de Région par intérim
  • Crise sanitaire - Un parfum de récupération politique dans l’air !
  • Ministère de l’Education nationale - 8 milliards d’ariary dépensés pour l’achat … de bonbons !
  • Roland Ratsiraka - La manœuvre machiavélique d’un politicien déchu
  • Coronavirus - Les législations autorisent des prises d'initiatives locales  
  • Appel de Andry Rajoelina à Toamasina - « Si chacun prend ses responsabilités, nous maîtriserons cette épidémie »
  • Covid-19 - Pas de cadavres ramassés à Toamasina
  • Défilé du 26 juin sur l’avenue de l’Indépendance - Le régime renoue avec la célébration des années 70 et 90

La Une

Editorial

  • Face-à-face mitigé
    La Session ordinaire des deux Chambres du Parlement bat son plein. Comme le stipule le texte fondamental, la première session se consacre essentiellement à l’examen et à l’adoption de la Loi de finances rectificative (LFR) de l’exercice budgétaire en cours et aux présentations des rapports d’activité de l’Exécutif devant le Parlement avec en toile de fond dominant le traditionnel face-à-face qui, au fil du temps, se transforme en « bras de fer » mettant aux prises élus du peuple et membres du Gouvernement.  

A bout portant

AutoDiff