Publié dans Sport

Kung Fu Wushu-Jackie Chan - Le tournage aura lieu à Morondava et Toamasina

Publié le vendredi, 12 avril 2019

Les émissaires du célèbre acteur Jackie Chan ont effectué une visite de courtoisie au ministre de la Jeunesse et des Sports Tinoka Roberto, hier, pour confirmer leur arrivée. Cette délégation est composée de quatre personnes dont tous des acteurs qui ont joué avec lui et sont à Madagascar pour faire un état de lieu avant l’arrivée de la star qui viendra dans le pays avec 600 personnes pour tourner le film. « Nous sommes ici pour préparer l’arrivée de mon ami Jackie Chan et pour faire un état de lieu, en vue de la réalisation du film.

Lors de notre séjour, nous allons rencontrer les différentes autorités », a déclaré le producteur Xiao Ang, représentant de Jackie Chan.  « Ce dernier était de passage au temple de Shaoline. Mon nom était inscrit sur la pierre érigée devant le temple,  dont tous les noms des présidents d’honneur. Ce qui  l’a intrigué c’est que je suis le seul étranger qui y est inscrit. Et c’était le début de l’idée de venir à Madagascar et de découvrir la personne qui est inscrite sur la pierre », explique Maître José Ramaherison, dit Maître Gao. Ce passage de la superstar du film d’action procurera beaucoup de bien au pays tant sur l’aspect tourisme que sportif. Car Madagascar sera connu dans le monde dit le ministre. Les émissaires seront en tournée à Morondava et Toamasina avant de présenter leur programme qui sera validé par le ministre avant l’arrivée de Jackie Chan.

E.F.

Fil infos

  • Lutte contre la corruption - Madagascar sur la voie de la coopération judiciaire internationale
  • Gouverneurs des banques centrales de la SADC - La première réunion à Antananarivo
  • Mise en œuvre de l’éducation physique de qualité - L’Afrique honore le Président Rajoelina
  • Candidature de Naina Andriantsitohaina - Un écho favorable de tous bords
  • Transport illégal de ressources minières - Un kilo d’or et 255 g de saphir saisis à Ivato
  • Non candidature à la mairie de Tana - Marc Ravalomanana trahit ses partisans
  • Candidat à l’élection municipale - Naina Andriantsitohaina, le sauveur d’Antananarivo !
  • Élection municipale - Le TIM humilié à Tana
  • Andohalo - Un voleur  de poule lynché par les riverains
  • Visite du Pape François - Le Président Rajoelina remercie le peuple malagasy

Editorial

  • Un challenger favori
    Maintenant c’est connu. L’IRD a choisi de placer en orbite un brillant opérateur économique de la place, Naina Andriantsitohaina, pour l’élection communale du 27 novembre à Antananarivo. En poste au ministère des Affaires étrangères en tant que ministre du Gouvernement Ntsay Christian II et III, Naina, pour les intimes, fait partie de la race des « entrepreneurs modernes » qui tentent de conjuguer la politique avec l’économie mais attention avec prudence. C’est un homme nouveau du microcosme politique local que la plateforme présidentielle mise pour rafler la cagnotte. Capitaine d’industrie, à la tête du Groupe Andriantsitohaina qu’il a hérité de son  grand-père, le patriarche Josoa Andriantsitohaina, et de son illustre père Jean-Charles Andraintsitohaina, Naina a pris la suite de l’empire en 2009 du vivant de son père. L’opérateur Naina Andriantsitohaina gère, à la fois quatre unités industrielles : l’imprimerie NIAG, l’usine de produits chimiques Prochimad, l’organe de presse Ultima-Média et la Banque BMOI…

A bout portant

AutoDiff