Publié dans Sport

Football- Meilleure équipe de la CAF - Madagascar et la Mauritanie comme favoris

Publié le vendredi, 04 janvier 2019

Mardi prochain à Dakar (Sénégal), la Confédération africaine de football (CAF) procédera à la remise des prix aux méritants du continent de l'année 2018. Après avoir été écarté dans les deux catégories à savoir celle des meilleurs joueurs et celle des meilleurs entraîneurs, Madagascar est encore présent dans la catégorie de meilleure équipe masculine de l'année. Mieux, la sélection nationale malagasy figure sur  la liste restreinte (short- list) de trois équipes retenues et  à choisir avec l'Ouganda et la Mauritanie. Mais d'après les observateurs, cette dernière et Madagascar se trouvent en bonne position pour ravir la distinction honorifique de la CAF pour une raison indiscutable.

Ces deux sélections nationales ont réalisé un exploit extraordinaire en se qualifiant pour la première de leur histoire à une phase finale de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN).Et cerise sur le gâteau, la Mauritanie et Madagascar se sont qualifiés avant la fin de la phase éliminatoire. Il reste encore un match à disputer dans leur poule respective mais son issue n'affectera pas la qualification de la Mauritanie et de Madagascar à ce rendez-vous phare de cette année du football continental.

Bien que les deux sélections nationales possèdent la même chance d'inscrire sur leur palmarès cette distinction de la CAF, la Mauritanie a tout de même un léger avantage pour coiffer au poteau Madagascar. Contrairement à la sélection malagasy, celle de la Mauritanie, avant la dernière journée, occupe la première place de son groupe avec 12 points sur le compteur. En cinq sorties, les Mauritaniens ont gagné quatre matches et perdu une rencontre. Pour sa part l'équipe des Barea de Madagascar est sortie vainqueur de 3 matches et a connu un match nul et une défaite. Le revers inattendu face au Soudan à domicile (1-3) s'avère ainsi important au décompte final. Que de regrets ainsi si Madagascar rate effectivement cette distinction à cause de cette déconvenue à un match que les joueurs malagasy considéraient plié d'avance. Après sa large victoire sur les Soudanais à l'extérieur (3-1), à la première sortie des éliminatoires, suivie d'un match nul face au Sénégal et d'une double victoire face à la Guinée Equatoriale, l'équipe de Madagascar, du moins certains joueurs cadres, se croyait intouchable. La préparation mentale pour affronter le Soudan au stade de Vontovorona  a été ni plus ni moins que bâclée. Au lieu de se concentrer sur la rencontre, les Barea faisaient « la fête » en organisant des manifestations pour leurs fans et en courant derrière les candidats à l'élection présidentielle de 2018 pour leur quémander de l'argent. Si les spectateurs s'attendaient à une victoire de leur équipe nationale pour son dernier match à domicile et s'apprêtaient à faire la « fiesta », c'est avec la tête basse qu'ils quittaient le stade de Vontovorona, déçus de la prestation des protégés de Nicolas Dupuis. Conscient du dégât que lui et sa bande ont causé aux spectateurs et à la population footballistique de Madagascar, le capitaine Faneva Ima leur a présenté ses excuses au lendemain du cauchemar. Le mal est pourtant fait, bien que la qualification à la phase finale de la CAN 2019 soit acquise.

A noter qu'à part l'équipe masculine de Madagascar, Nicolas Dupuis et Faneva Ima ont été nominés respectivement dans la catégorie du meilleur entraineur et meilleur joueur. Mais au fil des votes, ils sont écartés du short-list final de la CAF.

Rata

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Nosy Be - La décision de la Justice bafouée par des autorités
  • Gestion et recensement du personnel de l'Etat - Ultimatum d'un mois pour tous les ministres
  • Algoculture - Des bénéfices souvent négligés
  • Ambilobe - Deux attaques à main armée en l’espace de 24 h
  • Réhabilitation de Notre-Dame de Paris - Un élan de solidarité à copier !
  • Elections municipales 2019 - Antananarivo à la recherche de la perle rare !
  • Tensions entre HVM au Sénat - 35 sénateurs signent une demande de session extraordinaire
  • Faux diplômes - Le directeur régional de la pêche de Mahajanga sous Md
  • Evacuation sanitaire d’une prisonnière - Le BIANCO et le PAC saisis de l’affaire
  • Forêt de Vohibola - « Nous étions purement et simplement kidnappés », dixit des Tangalamena

La Une

Editorial

  • Le chemin du filet
    Les grandes formations européennes de football s'affrontent, en ce moment, dans les phases éliminatoires des coupes tant au niveau national qu'européen. En France, les équipes de la Ligue 1 disputent à mort les meilleures places pour  la fameuse et légendaire Coupe de France. Et on y va de grosse surprise à la débâcle. Quand un PSG se fait étriller par 5 buts à 1 par une « équipe de province » Lille, il y a de quoi s'étonner ! En Europe, à l'UEFA, les âpres matches éliminatoires  comptant pour le championnat européen battent leur plein et arrivent à leur terme. En général, la hiérarchie est respectée. Les grandes équipes comme les Barça ou les Ajax trouvent toujours l'opportunité de faufiler pour se frayer un itinéraire vers le chemin du filet.

A bout portant

AutoDiff