Publié dans Sport

Basketball- CCCOI - Le représentant de Madagascar s’est envolé pour Mahé

Publié le mardi, 04 décembre 2018

En route pour sa deuxième participation. Le club Omnisport de la police nationale (COSPN) vient de quitter Antananarivo hier pour rejoindre Mahé, la capitale seychelloise via Nairobi, afin de disputer la Coupe des clubs  champions de l’océan Indien du 5 au 11 décembre. Ce sera une deuxième participation pour les policiers dans cette joute en dépit de son premier titre national. Lors de sa première participation au Palais des sports de Mahamasina, le COSPN s’est fait larguer en quarts de finale.

Mais la version 2018 n’a rien à voir avec l’édition précédente. L’équipe suivait un entrainement bihebdomadaire au Palais des sports de Mahamasina avant son départ. C’est l’honneur du pays qui est en jeu. Ainsi, deux renforts ont été appelés pour composer l’équipe. Il s’agit de Livio de l’ASCB et Arnol, la pièce maitresse de la 2BC Vakinankaratra. Le premier est un joueur très adroit dans les tirs à trois points tandis que le deuxième figure parmi les meilleurs marqueurs de son club à chaque match.

La délégation malagasy est dirigée par le commissaire Harison Olivier Samy.

Rappelons que  le COSPN est l’unique représentant malagasy en lice dans cette compétition. Quant à Mb2All après son retour de la CACC (Coupe d’Afrique des clubs champions), la formation de Ndrato Rakotonanahary n’a plus le moyen  de disputer le titre régional malgré son exploit à Maputo, Mozambique. Ces éliminatoires de la zone 7 de la Coupe des clubs champions regrouperont les Comores, Madagascar, l’ile Maurice et l’équipe hôte, bien sûr.

On se rappelle que le dernier trophée régional du club a été remporté par un doublé malagasy. Chez les hommes, l’Ascut est le tenant du titre sortant et Fandrefiala reste la championne pour les dames.

Elias Fanomezantsoa

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Saisie de bois de rose chez TIKO Sambaina - Opération menée par Rolly Mercia
  • 69 ans aujourd’hui - Marc Ravalomanana plombé par son âge
  • Ministère de la Justice - Tout manquement professionnel n’est toléré
  • Andry Rajoelina dans le Vakinankaratra - Des élus locaux témoignent des abus du régime Ravalomanana
  • Hôtel de ville - Hajo Andrianainarivelo démonte le mensonge de Marc Ravalomanana
  • Selon Rolly Mercia - Ravalomanana est un « vorace sans scrupules et sans vergogne »
  • Premier débat de l'entre-deux-tours - Rajoelina cloue le bec à Ravalomanana
  • Andry Rajoelina dans le Sud-est et l’Atsinanana - Des grands travaux hospitaliers dès son arrivée à la Présidence
  • Andry Rajoelina - « Je serai le Président du vrai changement »
  • Archives 2015 - Les 4 vérités de Rolly Mercia sur Marc Ravalomanana

La Une

Editorial

  • Indétrônable
    Le « duel » mettant aux prises les deux finalistes pour le second tour du 19 décembre 2018 montra une nette avance en faveur du jeune et perspicace leader de la Révolution Orange portant le dossard n° 13. Apparemment, Andry Nirina Rajoelina (ANR) gardait jalousement son poste de pole position vis-à-vis de son « éternel adversaire », Marc Ravalomanana du numéro 25. Le premier débat télévisé de deux heures et demie, à l’intention des deux candidats admis au deuxième tour et organisé par la chaîne nationale publique TVM se déroulait ce dimanche dernier dans une ambiance de pugilat quelque peu ...déséquilibré.  Durant toute la séance du débat, le poulain du TGV/MAPAR ne se sentait, à aucun moment, déséquilibré nonobstant le comportement parfois provocateur de l’autre appuyé par lui des partisans qui ne se gênaient pas à des scènes de provocations. Au contraire, loin d’être perturbé, il (ANR) perce.

A bout portant

AutoDiff