Publié dans Sport

Football - Coupe de la CAF - L’entraineur d’Elgeco Plus remplacé par Auguste Raux

Publié le dimanche, 02 décembre 2018

Artisans de la qualification de l’équipe et auteurs de la victoire d’Elgeco Plus à la Coupe nationale, alors que ce club était déjà en détresse quelques jours avant la phase finale, les dirigeants de l’équipe  ont décidé de remplacer l’entraineur du club par Auguste Raux, l’entraineur de l’Uscafoot.  Jusqu’ici, aucune explication n’a émané des responsables sur ce changement. Mais des rumeurs disent que le coach n’a pas de diplôme d’entraineur licence C pour diriger l’équipe dans une compétition africaine. Elgeco Plus s’est envolée ce dimanche après- midi vers Malabo où aura lieu le match retour de la coupe de la CAF face à la Deportivo Unidad. Avec une délégation de plus de 20 personnes, les Oranges débarquent dans la capitale éthiopienne avant de rallier Malabo avec l’intention de conserver son acquis obtenu au match aller. Les hommes d’Alfred Andriamanampisoa entament dès le vendredi  matin  les préparatifs pour la rencontre retour de la coupe de la CAF, prévue   ce mercredi 5 décembre.

Quelques jours après l’éclatant succès d’Elgeco Plus  au match aller de la Coupe de la Confédération africaine (3-1 au stade municipal de Mahamasina), le bureau dirigeant du club s’active pour garantir les meilleures conditions à son équipe lors de son déplacement en Guinée Equatoriale, pour mettre toutes les chances de leur côté. Elgeco tente de franchir le deuxième tour  de la coupe de la CAF de son histoire après celles de 2014 et 2015. Les hommes de Bob et Rob ont fait un grand pas vers le deuxième tour. Il ne reste plus qu’à confirmer à l’extérieur pour signer le grand retour du club sur la scène continentale.
Elias Fanomezantsoa

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Kidnapping à Tsaratanàna - Complicité de certains gendarmes ?
  • Décès de la jeune Andotiana - La Police française conclut à une mort par noyade
  • Critiques à tout-va et prématurées - Les détracteurs du régime se ridiculisent
  • Habitation - Des logements sociaux sur 58 ha à Ivato
  • Délestage - La JiRAMA avance une cause technique et environnementale
  • Epidémie de rougeole - Vaccination gratuite des enfants dans 22 districts
  • Assassinat de Richard Ratsimandrava - Un témoin oculaire révèle des faits troublants
  • Président Andry Rajoelina à Addis-Abeba - Sortie internationale, politique et économique
  • Bois de rose, fraude douanière, corruption… - Mbola Rajaonah interpellé
  • Maire de Toamasina et conseillers municipaux - Une Saint -Valentin pas comme les autres

La Une

Editorial

  • Et le savon !
    Trop occultée par les affres et les fantasmes de la politique, l’économie s’éclipse et meurt à petit feu! Elle peine à subsister. Des mesures d’urgence s’imposent. Le samedi 12 janvier 2019, le premier responsable de l’Autorité nationale en charge des mesures correctives commerciales (ANMCC) donna une conférence de presse en présence de certains opérateurs locaux. L’objet étant de faire état des dispositions engagées afin de « donner un nouveau souffle à l’industrie nationale ». D’après Barthélémy, directeur Général de l’ANMCC, des mesures de sauvegarde ont été arrêtées touchant les importations de certains produits comme les pâtes alimentaires, des détergents en poudre ainsi que des couvertures. Pour une durée de 4 ans, renouvelable, les importations de ces produits ciblés seront soumises au droit additionnel de 30%.  Il n’est jamais tard pour bien faire ! Les acteurs nationaux de l’industrie ont dû attendre des années des mesures pour protéger nos produits face à l’importation ...…

A bout portant

AutoDiff