Publié dans Sport

Football - Coupe de la CAF - L’entraineur d’Elgeco Plus remplacé par Auguste Raux

Publié le dimanche, 02 décembre 2018

Artisans de la qualification de l’équipe et auteurs de la victoire d’Elgeco Plus à la Coupe nationale, alors que ce club était déjà en détresse quelques jours avant la phase finale, les dirigeants de l’équipe  ont décidé de remplacer l’entraineur du club par Auguste Raux, l’entraineur de l’Uscafoot.  Jusqu’ici, aucune explication n’a émané des responsables sur ce changement. Mais des rumeurs disent que le coach n’a pas de diplôme d’entraineur licence C pour diriger l’équipe dans une compétition africaine. Elgeco Plus s’est envolée ce dimanche après- midi vers Malabo où aura lieu le match retour de la coupe de la CAF face à la Deportivo Unidad. Avec une délégation de plus de 20 personnes, les Oranges débarquent dans la capitale éthiopienne avant de rallier Malabo avec l’intention de conserver son acquis obtenu au match aller. Les hommes d’Alfred Andriamanampisoa entament dès le vendredi  matin  les préparatifs pour la rencontre retour de la coupe de la CAF, prévue   ce mercredi 5 décembre.

Quelques jours après l’éclatant succès d’Elgeco Plus  au match aller de la Coupe de la Confédération africaine (3-1 au stade municipal de Mahamasina), le bureau dirigeant du club s’active pour garantir les meilleures conditions à son équipe lors de son déplacement en Guinée Equatoriale, pour mettre toutes les chances de leur côté. Elgeco tente de franchir le deuxième tour  de la coupe de la CAF de son histoire après celles de 2014 et 2015. Les hommes de Bob et Rob ont fait un grand pas vers le deuxième tour. Il ne reste plus qu’à confirmer à l’extérieur pour signer le grand retour du club sur la scène continentale.
Elias Fanomezantsoa

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Saisie de bois de rose chez TIKO Sambaina - Opération menée par Rolly Mercia
  • 69 ans aujourd’hui - Marc Ravalomanana plombé par son âge
  • Ministère de la Justice - Tout manquement professionnel n’est toléré
  • Andry Rajoelina dans le Vakinankaratra - Des élus locaux témoignent des abus du régime Ravalomanana
  • Hôtel de ville - Hajo Andrianainarivelo démonte le mensonge de Marc Ravalomanana
  • Selon Rolly Mercia - Ravalomanana est un « vorace sans scrupules et sans vergogne »
  • Premier débat de l'entre-deux-tours - Rajoelina cloue le bec à Ravalomanana
  • Andry Rajoelina dans le Sud-est et l’Atsinanana - Des grands travaux hospitaliers dès son arrivée à la Présidence
  • Andry Rajoelina - « Je serai le Président du vrai changement »
  • Archives 2015 - Les 4 vérités de Rolly Mercia sur Marc Ravalomanana

La Une

Editorial

  • Indétrônable
    Le « duel » mettant aux prises les deux finalistes pour le second tour du 19 décembre 2018 montra une nette avance en faveur du jeune et perspicace leader de la Révolution Orange portant le dossard n° 13. Apparemment, Andry Nirina Rajoelina (ANR) gardait jalousement son poste de pole position vis-à-vis de son « éternel adversaire », Marc Ravalomanana du numéro 25. Le premier débat télévisé de deux heures et demie, à l’intention des deux candidats admis au deuxième tour et organisé par la chaîne nationale publique TVM se déroulait ce dimanche dernier dans une ambiance de pugilat quelque peu ...déséquilibré.  Durant toute la séance du débat, le poulain du TGV/MAPAR ne se sentait, à aucun moment, déséquilibré nonobstant le comportement parfois provocateur de l’autre appuyé par lui des partisans qui ne se gênaient pas à des scènes de provocations. Au contraire, loin d’être perturbé, il (ANR) perce.

A bout portant

AutoDiff