Publié dans Sport

Jeux Africains de la Jeunesse 2018 - Madagascar présent dans 12 disciplines

Publié le mercredi, 11 juillet 2018

La 3e édition des Jeux Africains de la Jeunesse (JAJ) verra la participation des athlètes venant de Madagascar. Cette édition, se déroulant du 18 au 28 juillet et qui se tiendra à Alger, est qualificative aux Jeux Olympiques de la Jeunesse de Buenos Aires (Argentine) au mois d’octobre prochain. La Grande île, d’après la communication officielle du ministère des Sports, fera partie des 54 nations africaines en compétition à Alger et sera en lice dans 12 disciplines sur les 35 inscrites au programme des JAJ.  Le choix des responsables malagasy dont notamment ceux du Comité Olympique (COM) s’est porté sur le rugby, le basketball à 3, la natation, le tennis, le tennis de table, l’haltérophilie, le judo, l’escrime, le karaté, l’athlétisme, la lutte et le cyclisme. En tout, 27 athlètes malagasy devraient défendre les couleurs nationales mais ceux du tennis ne feront pas finalement le déplacement. Au début, 2 joueurs de cette discipline étaient prévus y participer et devraient être accompagnés par un coach mais la restriction budgétaire a réduit ce nombre à un athlète.

Un changement qui est loin d’être du goût de la fédération qui, tardivement hier, a envoyé une lettre de désistement auprès du ministère des Sports. Elle explique dans sa missive que l’absence d’un coach ne lui pose pas de problème mais c’est sur le choix de l’athlète à envoyer qui lui semble difficile à trancher. D’où la décision de suspendre la participation du tennis aux JAJ. Un second rendez-vous international raté par les joueurs malagasy cette année après le tournoi de la Coupe Davis que les dirigeants de la fédération ont décidé également de faire l’impasse. Par ailleurs, à cause toujours de cette restriction budgétaire, le ministère, lors de la réunion avec les fédérations concernées, a sollicité ces dernières d’avancer  les frais relatifs au déplacement de leurs coachs. Pour les délégations qui  ont vraiment besoin de la présence d’un technicien, elles auraient accepté le deal proposé par le ministère des Sports. Des discordes aplanies, souhaitons-le, la délégation malagasy composée de 26 athlètes, un du badminton y est intégré après le forfait du tennis, et 4 officiels, quittera par vague le sol national à partir de dimanche prochain.

Rata

 

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Programme d’Andry Rajoelina - Accent sur les énergies renouvelables
  • Conférence souveraine - Les candidats « anti-7 novembre » se couvrent de ridicule
  • Report de la présidentielle et nouvelle transition - Tollé général contre la manœuvre de certains candidats
  • Andry Rajoelina en campagne - Marée humaine dans les capitales Betsileo et Betsimisaraka
  • Andry Rajoelina contre l’insécurité - L’arrêt de l’exportation bovine en perspective
  • Région Menabe - La mafia des bois précieux fait parler d’elle
  • Atteinte à la sûreté intérieure de l'Etat - Pety Rakotoniaina de nouveau en prison
  • Election présidentielle - Narson Rafidimanana et 150 maires séduits par le programme de Rajoelina
  • Déstabilisation et manœuvres de coup d'Etat - Des mains étrangères au cœur des soupçons
  • Conseil du Fampihavanana Malagasy - Perte de crédibilité confirmée !

Editorial

  • Farce exutoire !
    Suite à la réunion initiée par la CENI à laquelle les 36 candidats à l'élection présidentielle ont été conviés, 25 des 36 « participants » à la course ont accouché un « Accord politique ». En effet, à l'issue de cette rencontre, très houleuse, ce vendredi 19 octobre, à Nanisana, des prétendants dont les dossiers de candidature, après s'être acquittés des 50 millions d'Ar, ont été formellement validés par la HCC manifestèrent leur rejet contre l'organisation générale de  l'élection prévue pour le 7 novembre 2018.

A bout portant

AutoDiff