Publié dans Sport

CAF - le Président Ahmad - 15e personnalité les plus influentes d’Afrique

Publié le lundi, 14 mai 2018

Un milliard d’Africains répartis entre 54 pays. Mais seulement cinquante noms sont retenus par Jeune Afrique dans son palmarès 2018 des personnalités les plus influentes du continent. Le malgache Ahmad, élu à la présidence de la Confédération africaine de football (Caf) depuis 2 ans, a été choisi par le magazine parmi ces personnalités africaines influentes en dehors de son pays. Ce classement était mesuré par rapport à l'influence de ces personnalités qui interviennent dans des domaines aussi différents que les arts, les affaires, le sport ou la politique. L'édition 2018 du classement des 50 Africains a été difficile à établir selon notre source.

Ahmad figure parmi les Tops 15, il se trouve derrière la pop star nigérienne, David Adedeji Adeleke, alias Davido et classé par le magazine devant Vera Songwe, une économiste camerounaise, dirigeante au sein d'institutions financières internationales, la Banque mondiale, puis la Société financière internationale.
« L’exercice était périlleux. Il a donné lieu à de vifs débats en interne, qui nous ont permis d’aboutir à une première liste d’environ 120& candidats & qu’il a ensuite fallu départager.
Avec méthode, mais aussi une dose de subjectivité, inévitable dès lors qu’il s’agissait d’évaluer le pouvoir de personnalités venant d’univers – et donc répondant à des critères d’influence – différents?: des arts aux affaires et du sport à la politique, en passant par la société civile ou la mode ».
Ils étaient notés selon leur poids sur les réseaux sociaux. Le nombre d’abonnés Twitter. Tout comme le nombre de pages disponibles sur la Toile traduit logiquement l’intérêt du public. La rédaction s’est attachée à déterminer l’influence du candidat hors de son pays, puis hors du continent, ainsi que l’importance de son rôle dans le processus de prise de décision politique.
Les chefs d’Etat et leurs épouses ont été a priori exclus, pour des raisons qui relèvent de l’évidence. Tout comme les Africains qui, tout en ayant conservé un lien fort avec leur pays d’origine, résident hors du continent?: qu’il s’agisse du milliardaire philanthrope Mo Ibrahim, de l’écrivaine Leïla Slimani ou encore du directeur Afrique du FMI, Abebe Aemro Selassie, la liste est longue.
Enfin, l’expertise des journalistes du magazine précise-t-il, a permis de pondérer certains résultats. Le poids d’un Wizkid, Ayodeji Ibrahim Balogun de son vrai nom, chanteur et compositeur nigérian de 27 ans, fort de ses 4 millions de followers et de ses centaines de millions de vues sur YouTube, ne se discute pas.
Recueillis par E.F.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Place du 13 mai - Le mouvement des 73 députés gagne un nouveau souffle !
  • Eglise catholique apostolique romaine - Un quatrième Cardinal pour Madagascar
  • Hery Rasoamaromaka convoqué à la Brigade spéciale - La machine de la répression en marche
  • Dépôt du mémoire en défense - Erreur de calcul monumentale de la Présidence !
  • Grande manifestation des 73 députés - Déballages, carnaval, spectacle au programme ce jour
  • Administrateurs-civils de Madagascar - La coupe est pleine
  • Déchéance - Le Président a sciemment bloqué la mise en place de la HCJ
  • Promulgation des lois électorales - La Constitution violée pour la énième fois
  • Négociateur du HVM - Maharante Jean de Dieu, une personnalité clivante
  • Initiative pour l'Emergence de Madagascar - Un premier forum international à Antananarivo

Editorial

  • Point de droit
    Aristote (384-322), un philosophe de la Grèce antique, l'auteur de la célèbre pensée « l'homme est un animal politique », dans son exposé thématique sur la vertu, prônait le concept du « juste milieu ». Il invitait toujours l'homme à chercher la médiane entre un « par défaut » et un « excès ».Une philosophie qui avait largement contribué ou influencé à la conception de la pensée occidentale. Une sagesse que le monde de l'Ouest, par la voie du dialogue, tente de prioriser autant que possible. La recherche du consensus marque les progrès dans toute démarche de règlement de conflit. On bannit toute tentative au fanatisme et à l'intégrisme.

A bout portant

AutoDiff