Publié dans Sport

Football- Elections des ligues - « Tous les résultats sont maintenus »

Publié le jeudi, 12 avril 2018

Après une lettre de recommandation de la  Fédération internationale de football (FIFA) concernant les résultats des élections des instances régionales et au niveau des sections, les dirigeants de la Fédération malagasy de football (FMF) ont donné leur version, hier.  Doda Andriamiasasoa président par intérim de la FMF a tenu  une conférence de presse, hier, dans le siège de la fédération à Isoraka. Le patron de la maison du football reste ferme sur sa décision d’après le passage des émissaires de la FIFA et de la CAF (Confédération africaine de football)  dans le pays. 

Une lettre de recommandation signée par, Fatima Samoura,  secrétaire générale de la FIFA est parvenue à la fédération ce 11 avril 2018 dans laquelle il est recommandé aux dirigeants de la FMF la révision ou la restructuration de la Commission électorale nationale (CEN) pour les élections à venir. Autrement dit, l’instance internationale de football remet en question la crédibilité de la CEN.
« La lettre de la FIFA n’abroge pas les résultats des élections.  Effectivement, nous allons répondre à l’instance mondiale du football. Je précise que c’est une lettre de recommandation mais non pas une décision que la FIFA nous a envoyé. Donc, tous les résultats des élections régionales sont maintenus », martèle Doda Andriamiasasoa.
Une assemblée générale extraordinaire (AGE) sera organisée tout de suite après une assemblée générale ordinaire (AGO) que la FMF prévoit pour bientôt pour faire son bilan 2017. A l’ordre du jour de l’AGE, la demande de consentement des ligues déjà mises en place  s’ils sont d’accord ou pas qu’ils puissent continuer d’exercer. Le numéro un du football malagasy a précisé que cela a déjà été fait deux fois lors de l’AGO à Carion et d’une AGE au Motel Anosy mais aucun membre de ligue n’a contesté sur ces membres de la CEN.
« Mais nous allons le faire pour la troisième fois. Sur les résultats ceux qui ont déposé plainte auprès de la FIFA n’ont pas fait de recours effectivement, aucun résultat ne sera annulé », a-t-il renchéri.
Rappelons que deux ligues n’ont pas encore un président avant de passer à l’élection présidentielle de la FMF. Sur ce, le président par intérim a lancé  que son équipe continuera de tout assurer sur les activités de la FMF concernant les formations, organisation de compétition, et la préparation de l’équipe nationale en vue de la CAN 2019 jusqu’à ce qu’un nouveau président soit élu par les ligues.  Signalons que le mandat a déjà pris fin ce 15 mars dernier pour les comités exécutifs de la FMF.
Elias Fanomezantsoa

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Programme d’Andry Rajoelina - Accent sur les énergies renouvelables
  • Conférence souveraine - Les candidats « anti-7 novembre » se couvrent de ridicule
  • Report de la présidentielle et nouvelle transition - Tollé général contre la manœuvre de certains candidats
  • Andry Rajoelina en campagne - Marée humaine dans les capitales Betsileo et Betsimisaraka
  • Andry Rajoelina contre l’insécurité - L’arrêt de l’exportation bovine en perspective
  • Région Menabe - La mafia des bois précieux fait parler d’elle
  • Atteinte à la sûreté intérieure de l'Etat - Pety Rakotoniaina de nouveau en prison
  • Election présidentielle - Narson Rafidimanana et 150 maires séduits par le programme de Rajoelina
  • Déstabilisation et manœuvres de coup d'Etat - Des mains étrangères au cœur des soupçons
  • Conseil du Fampihavanana Malagasy - Perte de crédibilité confirmée !

Editorial

  • Farce exutoire !
    Suite à la réunion initiée par la CENI à laquelle les 36 candidats à l'élection présidentielle ont été conviés, 25 des 36 « participants » à la course ont accouché un « Accord politique ». En effet, à l'issue de cette rencontre, très houleuse, ce vendredi 19 octobre, à Nanisana, des prétendants dont les dossiers de candidature, après s'être acquittés des 50 millions d'Ar, ont été formellement validés par la HCC manifestèrent leur rejet contre l'organisation générale de  l'élection prévue pour le 7 novembre 2018.

A bout portant

AutoDiff