Publié dans Sport

Football- Confédération Africaine - Nathalie Rabe à la tête de la communication

Publié le jeudi, 08 mars 2018

A la veille de la célébration de la journée internationale de la femme, la confédération africaine de football (Caf) et son président Ahmad ont frappé un beau coup qui entre à jamais dans l’histoire de l’instance dirigeante et également du football malagasy. En effet, pour la première fois, une femme a été désignée à la tête de la direction de la communication de la Caf , en l’occurrence la Malagasy Nathalie Rabe. Membre du comité exécutif de la fédération nationale, elle était avec Patricia Rajeriarison les premières descendantes d’Eve à intégrer, d’une façon permanente, la direction du football malagasy. Ces amazones dans leurs commissions respectives, communication et marketing pour Nathalie Rabe, et football féminin pour Patricia Rajeriarison, ont donné satisfaction à leurs collaborateurs, notamment le président de la fédération de l’époque Ahmad.

Celui-ci leur a proposé pour faire partie des commissions existantes de la Caf du temps de Issa Hayatou.Nathalie Rabe dans son domaine de prédilection a su se faire remarquer par son professionnalisme et son abnégation. Les services de la directrice de l’agence de communication Novocom sont toujours sollicités par la Caf à chaque grand évènement entre autres, la Coupe d’Afrique des Nations (Can) et le Championnat d’Afrique des Nations (Chan). Il en est de même pour le Cosafa (association des fédérations de l’Afrique australe) qui a fait de Nathalie Rabe un des responsables de la communication de ces compétitions.Depuis lundi, l’ancienne ministre de la communication du gouvernement de transition a été désignée directrice de la communication de la Caf. Une haute fonction qui l’oblige à quitter dans un futur proche son pays et déposer ses bagages en Egypte où se trouve le siège de la Caf. Nathalie Rabe succède à ce poste le Camerounais Junior Biyam.Cette nomination de Nathalie Rabe s’est effectuée durant le symposium du football féminin de la Caf à Marrakech (Maroc) où Ahmad a fait également l’éloge d’une autre femme africaine, l’athlète la plus titrée du monde. Celle-ci n’est autre que Nawal El Moutawakil, première médaillée d’or  olympique du 400 m haies lors de l’introduction de cette épreuve aux J.O de Los Angeles en 1984. C’est elle qui a d’ailleurs présidé les travaux de ce symposium.
Rata

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Kidnapping à Tsaratanàna - Complicité de certains gendarmes ?
  • Décès de la jeune Andotiana - La Police française conclut à une mort par noyade
  • Critiques à tout-va et prématurées - Les détracteurs du régime se ridiculisent
  • Habitation - Des logements sociaux sur 58 ha à Ivato
  • Délestage - La JiRAMA avance une cause technique et environnementale
  • Epidémie de rougeole - Vaccination gratuite des enfants dans 22 districts
  • Assassinat de Richard Ratsimandrava - Un témoin oculaire révèle des faits troublants
  • Président Andry Rajoelina à Addis-Abeba - Sortie internationale, politique et économique
  • Bois de rose, fraude douanière, corruption… - Mbola Rajaonah interpellé
  • Maire de Toamasina et conseillers municipaux - Une Saint -Valentin pas comme les autres

La Une

Editorial

  • Et le savon !
    Trop occultée par les affres et les fantasmes de la politique, l’économie s’éclipse et meurt à petit feu! Elle peine à subsister. Des mesures d’urgence s’imposent. Le samedi 12 janvier 2019, le premier responsable de l’Autorité nationale en charge des mesures correctives commerciales (ANMCC) donna une conférence de presse en présence de certains opérateurs locaux. L’objet étant de faire état des dispositions engagées afin de « donner un nouveau souffle à l’industrie nationale ». D’après Barthélémy, directeur Général de l’ANMCC, des mesures de sauvegarde ont été arrêtées touchant les importations de certains produits comme les pâtes alimentaires, des détergents en poudre ainsi que des couvertures. Pour une durée de 4 ans, renouvelable, les importations de ces produits ciblés seront soumises au droit additionnel de 30%.  Il n’est jamais tard pour bien faire ! Les acteurs nationaux de l’industrie ont dû attendre des années des mesures pour protéger nos produits face à l’importation ...…

A bout portant

AutoDiff