Publié dans Sport

Golf- Championnat de Madagascar - De belles empoignades en vue !

Publié le vendredi, 06 octobre 2017

Acte II. La 2e édition du championnat de Madagascar sent à mille lieux la poudre. Se déroulera pour la seconde année consécutive à l'Azura golf club de Foulpointe du 27 au 29 octobre, la compétition s'avère explosive. Un air de revanche plane en effet sur cette 2e édition dans la mesure où les cibles à abattre sont bel et bien identifiés à savoir, les tenants du titre national. Il s'agit de Luc Ratsimbazafy, chez les hommes, sa femme Hanitra côté Dames, Emmanuel Roalahy chez les pros et Ansermet Noé pour les juniors. A l'exception de ce dernier, parti à l'étranger, les champions en titre répondront présent à Foulpointe pour ce 2e championnat de Madagascar.

Et des combats qui avaient animé les trois jours de compétition de l'année dernière, il est plus que certain qu'ils ne passeront pas des journées tranquilles à ces retrouvailles à Foulpointe.
En effet, les Benjamin Memmi, Djawad Hiridjee et bien d'autres n'admettront plus que la chance d'inscrire leur nom sur le palmarès national leur file pour la seconde fois. Même état d'esprit également pour les sœurs Raveloarison, Riana et Ny Voara, et Ony Marchand qui, lors de la précédente édition, ont livré une lutte sans merci avec  Hanitra Ratsimbazafy avant de s'avouer vaincu. Chez les professionnels, Laza Soa et Jean Bà Ramarozatovo ne se contenteront plus de la 2e et 3e marche du podium final de l'année dernière mais viseront  cette fois-ci la plus haute marche. Les jeux sont ouverts, un champion en titre averti en vaut…quatre.
 « Si on s'aligne sur la grille de départ, c'est pour gagner. Je sais que c'est toujours difficile de conserver le titre mais je vais faire le maximum pour le réaliser », a lancé hier Manitra Ratsimbazafy à l'issue de la présentation officielle du 2e championnat de Madagascar à l'hôtel Ibis Ankorondrano. Même son de cloche également venant de son époux qui préfère jouer la prudence face à des adversaires revanchards. « C'est certain que je vais me battre mais les autres compétiteurs le seront également. Je ne peux rien avancer ni pronostiquer quoi que ce soit autre que la bataille sera rude », analyse Luc Ratsimbazafy.
Une prudence justifiée, non seulement pour les champions en titre mais par les principaux acteurs, du fait que le parcours de l'Azura golf club de Foulpointe a connu entre le premier et le second championnat de Madagascar des améliorations. Ce qui veut tout simplement dire que les repères d'antan ne sont plus de mise. Les acteurs issus des cinq clubs de la Grande île à savoir Andakana, Malaza, Antsirabe, Nosy be et Foulpointe sont presque sur le même pied d'égalité.
Côté jardin, la fédération de golf de Madagascar est soutenue par une pléiade de sponsors et partenaires pour la
réalisation du 2e championnat national. Citons, Air Mauritius, Caltex, Dhl, Huawei, Pirelli comme sponsors officiels, Canal Plus, Comacat, Ct Motors, Socolait, Galana, Sdmo et Sharp sur la liste des partenaires premium.
Une voiture neuve offerte par Ct Motors et un autre gros lot de Comacat Moto primeront le trou en 1 réalisé durant les trois jours de compétition.
Tout un beau monde qui vivra et suivra le sommet national dans le cadre idyllique de Azura golf Resort &Spa de Foulpointe….
Rata

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Période électorale - Vers un verrouillage à double tour de la RNM et TVM
  • Projet rocade Est et Nord-Est - Enfin le lancement officiel
  • Présidentielle 2018 - La France pour une élection libre, inclusive et transparente
  • Grande Messe à Toamasina - Le Cardinal Tsarahazana crève l’abcès sur les mensonges d’Etat
  • Secteur énergétique - Haro du SEFAFI sur les mauvaises pratiques
  • Cardinal Désiré Tsarahazana - « Prions ensemble pour que notre foi se reflète dans nos actes »
  • Scission au sein du HVM - Mahafaly et Paul Rabary, candidats à la présidentielle
  • Cardinal Désiré Tsarahazana - Un discours rempli d’amour et de reconnaissance
  • Affaire CEG d’Analamahitsy - Les zones d’ombre persistent
  • Impartialité durant les élections - Jean Eric Rakotoarisoa rassure

Editorial

  • Cas d'exception ?
    Le rideau est tombé sur les manifestations publiques initiées par les 73 députés pour le changement sur le Kianja, le parvis de l'Hôtel de Ville, à Analakely. Le MAPAR/TGV d'Andry Nirina Rajoelina quitta, le premier. En effet, la dissolution du Gouvernement Mahafaly Solonandrasana Olivier et la nomination d'un nouveau Premier ministre, Ntsay Christian, se trouve à l'origine de la décision conformément au verdict de la HCC du 25 mai 2018. Certes, la totalité des revendications sur la Place du 13 mai n'avait pas encore été  exaucée, mais, le fait d'avoir pu écarter le Gouvernement HVM constituait déjà un grand point d'acquis. D'autant que le Gouvernement de consensus publiait, sans tarder, le calendrier électoral anticipé. C'est une avancée non négligeable !

A bout portant

AutoDiff