Publié dans Sport

Football-Telma Coupe de Madagascar - Gros chocs en huitièmes

Publié le mercredi, 13 septembre 2017

Lors du tirage au sort des huitièmes de finale de la Telma Coupe de Madagascar effectué hier, toutes les rencontres sont programmées au 24 septembre prochain dans trois sites de compétitions à savoir  Antananarivo, Fianarantsoa et Mahajanga.

Ce tirage a accouché deux jolis chocs avec le Fosa Junior  vainqueur de la coupe provinciale, face  à Tana Formation, vice-champion de la ligue Analamanga et le Cosfa (Analamanga) face au Fc Rabaza (Atsimo Andrefana), tombeur de l’Ajesaia Bongolova en seizièmes de finale.  Le choc entre ces deux équipes promet donc une belle opposition de style. Les grands clubs la ligue Analamanga souhaitaient forcément de s’éviter en huitième. A Antananarivo, As Adema  affrontera la Cnaps Sport dans un derby Analamanga. La retrouvaille entre les deux principaux favoris de la compétition, Fosa Junior Boeny et Tana Formation s’avère être une grande  finale.    
Elias Fanomezantsoa

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Interdiction de manifester dans les Provinces - Les porte-paroles du Gouvernement désavoués
  • Mouvement des 73 députés - Rasoamaromaka H. accusé d’atteinte à la sûreté de l’Etat
  • Décision de la HCC - La déchéance ou la loi de la jungle
  • Place du 13 mai - Le mouvement des 73 députés gagne un nouveau souffle !
  • Eglise catholique apostolique romaine - Un quatrième Cardinal pour Madagascar
  • Hery Rasoamaromaka convoqué à la Brigade spéciale - La machine de la répression en marche
  • Dépôt du mémoire en défense - Erreur de calcul monumentale de la Présidence !
  • Grande manifestation des 73 députés - Déballages, carnaval, spectacle au programme ce jour
  • Administrateurs-civils de Madagascar - La coupe est pleine
  • Déchéance - Le Président a sciemment bloqué la mise en place de la HCJ

La Une

Editorial

  • Qu’elle se fâche !
    Un quotidien de la place, proche du régime, titrait à la Une de son journal ce week-end dernier « L’Union africaine se fâche ». Ce média faisait longtemps référence, journalistiquement parlant, dans le pays. Mais depuis que son patron fit allégeance au grand manitou du pouvoir en place, il va à contre-sens du vent qui souffle à travers tout le pays, en ce moment, et change son fusil d’épaule. Petite parenthèse !   Après avoir pris acte des rapports des émissaires dépêchés dans la Grande île, le président de la Commission de l’Organisation de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, aurait tapé sur la table. En fait, devant l’échec sans appel de la médiation initiée par l’Organisation continentale dirigée sur place par le diplomate algérien Ramtane Lamamra, l’envoyé spécial, en coordination avec Joaquim Chissano, de la SADC et d’Abdoulaye Bathily de l’ONU, l’Union africaine (UA) se fâche. Elle déplore, dit-on, l’« intransigeance » des parties concernées. Vu…

A bout portant

AutoDiff